x

Salma Hayek pose en bikini pour montrer que l’on peut être belle et séduisante après 50 ans

Insolente pour certains et audacieuse pour d’autres, cette photo publiée sous le titre « Oui, demain, j’aurai 53 ans. Et alors !?? », en dit long sur l’état d’esprit de cette actrice mexicaine d’origine libanaise, élue sex-symbol depuis 1990. En effet, l’actrice a été aperçue dans un bikini bleu en pleine journée à la plage et le soir avec son compagnon qui n’hésite pas à lui coller la tête contre le gâteau d’anniversaire, ce qui fait rire la séductrice qui semble plus épanouie que jamais.

Un message pour toutes les femmes

Habituée à mettre son corps en valeur durant ses sorties publiques, Salma Hayek envoi un message fort aux femmes à travers cette photo. On y voit à quel point elle croque la vie à pleines dents en se sentant bien dans sa peau, en assumant ses rondeurs et en optant pour des couleurs appropriées. Le bleu turquoise que la célébrité a choisi pour se mettre en valeur, reflète en effet très bien la lumière, et ajoute une touche de vitalité et de dynamisme.

Certains auront sûrement tendance à penser que celle qui a crevé l’écran avec son interprétation de Frida Kahlo et son rôle sulfureux dans James Bond a toutes les raisons de se sentir à l’aise dans son corps. Pourtant, il n’est pas nécessaire d’être Salma Hayek, ni aucune autre star d’ailleurs, pour se sentir bien dans sa peau. Par son attitude, l’actrice prouve que ni l’âge, ni la morphologie du corps, ne doivent interférer dans la relation entre le corps et l’esprit. C’est là un état d’âme, complément indépendant de la nature de votre profession, ou de votre milieu.

Le Body-positivisme : un bien fou sur le moral !

Avouons-le pourtant ! Cette réponse refoulée peine quelquefois à prendre le dessus : que l’on soit mince ou ronde, grande ou petite, chacune d’entre nous se trouve un ou plusieurs défauts. Par manque de confiance en soi, par pression sociale ou par simple relâchement, les sources du mal-être corporel sont nombreuses, et ses conséquences aussi. À défaut d’être prises au sérieux, ces petites imperfections sur lesquelles il nous arrive de polariser notre attention, risquent de prendre plus d’ampleur qu’elles ne le méritent.

Des recherches ont en effet démontré que s’accepter et accepter son corps constitue une clé indispensable pour le bien-être. Le body positivisme, qui renvoi à un sentiment de sérénité et de bonheur et dont la photo de Salma Hayek fait preuve, nécessite un véritable travail sur soi :

–  Accepter son corps

Bien souvent, on a tendance à se catégoriser selon un référentiel. On est alors soit trop rondes, soit trop maigres, soit trop grandes soit trop petites. Pourquoi ne pas sortir de ce référentiel qui peut facilement virer vers l’obsession, et se dire qu’on est ce qu’on est et choisir de l’accepter. Cela ne veut bien évidemment pas dire qu’il faudra se laisser aller, mais plutôt qu’il faut reconnaître son corps tel qu’il est.

 –  Comprendre son corps

Il est ensuite important de comprendre le fonctionnement de son corps, de saisir ses spécificités et d’identifier ses atouts. Comprendre votre corps vous permettra de mieux vous comporter avec lui, et de le percevoir comme une partie de vous qui a ses propres besoins et ses propres caprices.

– S’adapter à son corps

Maintenant que vous connaissez bien votre corps, il vous sera plus facile de le mettre en valeur et de le gâter. Vous choisirez alors les recettes et les activités physiques qui lui conviennent. Il vous sera également plus facile de choisir votre garde-robe, de manière à choisir les vêtements et les accessoires qui lui correspondent au mieux.

Contenus sponsorisés
Loading...