Les 20 mots de passe les plus courants à ne pas utiliser

Comment être sûrs que nos mots de passe sont fiables et assurent totalement la sécurité de nos comptes ? Certains mots de passe sont la clé de sécurité de nos données et nous mettent à l’abri des nombreuses intrusions des pirates du Dark Web. Afin de les mémoriser, certaines personnes auront tendance à choisir des mots de passe faciles à retenir, ce qui peut avoir de lourdes conséquences. Découvrez les mots de passe qui vous mettent en danger !

“Prénom + année de naissance”, n’est certainement pas un idéal lorsqu’il faut choisir un mot de passe fort. Au lieu de choisir un mot de passe en fonction de vos capacités de mémorisation, optez plutôt pour des mots de passe compliqués et pas très courants.

Quels sont les mots de passe qui attirent les pirates du Dark Web  ?

Il est possible d’éviter certaines erreurs courantes en choisissant des mots de passe comme la date de naissance, votre nom ou prénom ou celui de votre enfant ainsi que l’année de naissance. Il est également inutile de répéter des chiffres tels que le 0 au risque d’être une cible rapide pour les pirates du dark web.

dark web

Dark web – Source : spm

De nos jours, tout le monde utilise internet. Dans ce vaste espace interconnecté, il y a du “bon” et du “mauvais”. Le Dark Web est ainsi considéré comme la part sombre de l’internet, une sorte de lieu virtuel inaccessible aux simples internautes avec un moteur de recherche traditionnel. Souvent, le Dark Web est responsable de piratage, de vols de données et informations personnelles pour les utiliser à des fins douteuses, illégales ou pour les revendre. La porte d’entrée de ces pirates est sans doute les nombreux mots de passe qui sont enregistrés au quotidien sur des comptes personnels. Les hackers les connaissent par cœur et sont capables de les utiliser dès qu’ils en ont l’occasion. N’hésitez pas à les changer dès que vous en prenez connaissance.

Conseil : il est plus facile de vous protéger en adoptant certaines habitudes comme : ne pas utiliser son nom ou sa date de naissance et surtout ne pas réutiliser le même mot de passe pour tous ses comptes.

– Les mots de passe faciles

mot de passe

Mot de passe – Source : spm

Quoi de plus simple qu’un mot de passe comportant des nombres faciles à mémoriser, des noms très courants ou des suites logiques de chiffres ! L’exemple le plus parlant est cette liste de mots de passe qui a tendance à circuler largement sur le dark web :

  • 1 2 3 4 5 6
  • 123456789
  • Qwerty
  • Mot de passe
  • 1 2 3 4 5
  • 12345678
  • 111111
  • 1234567
  • 123123
  • Qwerty123
  • 1q2w3e
  • 1234567890
  • DÉFAUT
  • 0
  • Abc123
  • 654321
  • 123321
  • Qwertyuiop
  • Je vous aime
  • 666666

Ces 20 mots de passe détectés par la société Lookout, leader du marché de la cybersecurité, sont très courants chez les hackers du Dark Web. Vous l’aurez remarqué, ces mots de passe secrets comportent des éléments presque intuitifs que vous pouvez adopter spontanément lorsque vous souhaitez créer une sécurité pour votre compte. S’il s’agit de votre cas, commencez par changer immédiatement votre mot de passe secret.

Les mots de passe “forts”, une solution pour échapper aux cybercriminels

mot de passe fort

Mot de passe – Source : spm

Si vous faites partie des nombreuses personnes qui commettent cette erreur courante, pas de panique ! Il est possible de rectifier le tir en vous trouvant un nouveau mot de passe. Ce dernier devra comporter des éléments plus complexes. Il pourrait ainsi s’agir d’une suite de caractères (lettres, chiffres, symboles etc.) qui comporte le maximum de caractères différents. Privilégiez quelques caractères en majuscule, des caractères spéciaux comme * ou $. Ces techniques très astucieuses vous éviteront de subir la brèche de l’internet.  A ce titre, il est conseillé de changer son mot de passe au moins tous les deux mois.

D’autres astuces simples vous permettront aussi de vous protéger contre ces hackers. Vous l’aurez compris mettre votre prénom ou celui d’un membre de votre famille est le premier réflexe vers lequel se tourne un cybercriminel puisque les mots de passe les plus retrouvés sont ceux qui comportent des variantes de prénoms. Optez plutôt pour une phrase dénuée de sens que vous seul pouvez comprendre. Dans un deuxième temps, évitez les chiffres suivis comme 1234, au lieu de ça choisissez le nombre 23 qui ne figurera pas sur votre date de naissance. Enfin, pour ne pas vous perdre, utilisez un gestionnaire de mot de passe sécurisé comme Keeper et 1Password.

Conseil : enregistrez vos mots de passe sur un bout de papier est toujours plus sûr que les outils disponibles sur internet qui sont parfois faciles d’accès.

Pour éviter d’être la cible du Dark Web, il est alors indispensable de faire les bons choix de mots de passe. Ces quelques astuces plus haut vous éviteront de vous faire pirater facilement. Pensez à les adopter régulièrement pour votre propre sécurité.

Lire aussi Cette application Android vole vos mots de passe pour pirater vos comptes

Contenus sponsorisés