Cette maman a été virée d’une piscine par un policier pour avoir allaité son bébé en public

Le lait maternel contient des vitamines et des nutriments dont tout bébé a besoin au cours de son développement. Malgré l’importance et la nécessité de l’allaitement pour les bébés, le faire en public crée encore le débat dans plusieurs pays du monde. Dans cet article vous allez découvrir l’histoire d’une maman qui a sorti son sein pour allaiter son bébé dans une piscine publique, quand le personnel et un agent de police l’ont blâmée et lui ont demandé de quitter les lieux. La maman a riposté sur Facebook et son post a fait le tour du web !

Stéphanie Buchanan et sa belle-sœur Mary Davis ont décidé de passer une journée d’été dans une piscine, à Mora dans le Minnesota, avec leurs enfants. Alors que Stéphanie se détendait dans la pataugeoire de la piscine, Roman son bébé commença à s’agiter. Comme elle savait qu’il avait faim, elle a baissé la sangle de son maillot de bain et a commencé à l’allaiter alors qu’ils étaient assis dans l’eau peu profonde. 

maman a été virée d’une piscine par un policier pour avoir allaité son bébé en public

Quelques instants plus tard, une jeune femme s’est rapprochée de Stéphanie et lui a demandé de se couvrir parce que ses fils nageaient dans la piscine. Ensuite, un membre du personnel est venu et lui a demandé de se couvrir et d’être plus discrète ou de se rendre au vestiaire.

Stéphanie et sa belle-sœur, qui allaitait aussi son bébé, étaient si surprises qu’elles n’avaient même pas pu répondre. Les femmes ont refusé de cesser d’allaiter leurs enfants. Un policier s’est rapidement présenté, les incitant à quitter les lieux. 

Il se trouve que la loi du Minnesota stipule qu’une mère peut allaiter son bébé à sa guise. Peu importe si l’endroit est public ou non. Les mères ont la permission d’exposer leurs seins à condition que ce soit pour allaiter leur bébé.

Irritée par cet incident, Stéphanie a posté son histoire sur Facebook, et son post est rapidement devenu viral. La ville a écrit sur son site Web qu’elle soutenait amplement l’allaitement, elle a souligné que la situation a mis certains clients mal à l’aise. Le personnel s’est excusé auprès de Stéphanie et de sa belle-sœur.

Quelques jours plus tard, plus d’une douzaine de mères sont revenues sur le site de la confrontation pour allaiter leurs enfants en public.

Qu’en est-il de la France ? 

Selon les statistiques de l’Organisation mondiale de la santé, le taux d’allaitement au sein de la France est parmi les plus bas au monde, avec environ 70%, contre 76% au Royaume-Uni et 74% aux États-Unis. 

Les résultats d’un sondage portant sur la perception de l’allaitement en public dans plusieurs pays du monde montrent que, les Françaises sont moins susceptibles de penser que l’allaitement en public soit acceptable, même si cela est parfaitement légal dans le pays, 48% déclarent qu’il est généralement acceptable d’allaiter son bébé dans un lieu public contre 40% qui pensent le contraire.

Alors qu’au Royaume-Uni, 76% des Britanniques estiment qu’il est acceptable pour une femme d’allaiter en public et seulement 18% le jugent inacceptable. Les Américaines sont plus tolérantes, 63% ont dit que c’était acceptable et 26%, que c’était inacceptable.

Les habitants de chaque pays interrogé déclarent que cela dépend de l’endroit où ils jugeront approprié  d’allaiter. L’endroit le plus populaire était la plage pour les Britanniques (84%), les toilettes publiques pour les Américains (69%) et la plage pour les Français (66%).

Par ailleurs, L’OMS encourage les mères à allaiter leurs bébés jusqu’à ce que leurs enfants atteignent l’âge de deux ans. Toutefois, en France, 19% des enfants seulement sont allaités au sein à l’âge de six mois, contre 92% des enfants norvégiens et 43% des enfants de l’Asie du Sud-est.

Ces chiffres placent les femmes françaises parmi les moins susceptibles d’allaiter en Europe. D’où la création de la Leche League France, un groupe dont le but principal est la promotion de l’allaitement maternel.  Les mamans peuvent donc demander du soutien et de l’information dès leur accouchement afin de réussir l’expérience de l’allaitement.

Lire aussi Cette petite fille s’étouffe à mort lorsque sa mère meurt pendant l’allaitement

Contenus sponsorisés