6 astuces pour avoir de beaux géraniums qui parfument le jardin ou la maison

Plantes subtropicales de la famille des "Géraniacées", également appelés "Pélargoniums", les géraniums fleurissent longtemps et nécessitent peu de soins.

Leur grande particularité : ce sont des répulsifs naturels pour éloigner les moustiques. Le problème, en jardinière ou en pot, les géraniums doivent fleurir dans des conditions idéales, sinon ils risquent vite de jaunir, de faner ou de mourir. Voici les secrets d’une plante saine avec une parfaite floraison !

geraniums1

Géraniums – Source : spm

L’eau

Les géraniums ont besoin de beaucoup d’eau : le sol doit donc toujours être humide. Par conséquent, en cas de températures élevées, arrosez une ou plusieurs fois par jour.

En revanche, en hiver, n’arrosez que de temps en temps, en veillant à ce que le sol ne se dessèche pas.

Parfois, l’eau que vous utilisez normalement peut être inadaptée aux géraniums en raison d’une teneur en calcium trop élevée.

Vous pouvez alors résoudre ce problème en laissant l’eau dans l’arrosoir toute la nuit, avec un peu de tourbe au fond, ce qui donnera à l’eau un pH optimal pour votre plante.

La lumière

Les géraniums ont également besoin de beaucoup de lumière, surtout si vous voulez qu’ils fleurissent ! Exposez-les donc à la lumière, si possible vers le sud ou le sud-est.

La température optimale pour la plante se situe entre 15 et 25 degrés. Les géraniums détestent le froid et le vent, il est donc important de les garder à l’abri en hiver en les plaçant dans un endroit lumineux mais pas très venteux de votre jardin ou de votre balcon.

Les pots

L’un des secrets d’une plante saine est aussi le pot dans lequel vous la plantez.

Ainsi, si les géraniums peuvent être plantés dans des pots de n’importe quelle forme, privilégiez une taille d’au moins 20 cm de diamètre et d’au moins 15 à 20 cm de profondeur. Ce sont les meilleures dimensions pour permettre aux racines de la plante de se développer librement.

Si le géranium est très grand, il faut choisir des pots plus grands, jusqu’à 40 cm de diamètre.

Au fond du pot, vous pouvez poser du gravier qui donnera du poids et empêchera le vent de renverser la plante.

Si les températures sont très froides, vous pouvez recouvrir les géraniums d’une couverture en nylon.

Le sol

jardinage

Jardinage – Source : spm

Pour la bonne croissance des géraniums, il faut miser sur des sols légèrement acides.

Bien qu’elle possède des racines solides, qui s’adaptent à tous les types de sol, la plante pousse mieux dans un sol léger et poreux, riche en argile. Rassurez-vous, on trouve ce genre de sols adaptés à vos géraniums dans toutes les pépinières.

La plante doit normalement être rempotée avec de la terre fraîche à la fin de l’hiver ou au début du printemps. C’est à dire que vous devrez supprimer toutes les racines abîmées ou mortes, avant de replanter.

La fertilisation

N’oubliez pas de fertiliser votre plante ! Le meilleur moment est la période de floraison, c’est-à-dire du printemps à la fin de l’automne. Quant auxengrais les plus appropriés, ce sont ceux qui contiennent de l’azote, du phosphore et du potassium.

Un engrais alternatif ? Le marc de café. Deux suffiront, séchés au soleil, pour donner à votre plante un nutriment important !

Pendant les mois les plus chauds, vous pouvez également fertiliser la plante tous les 15 jours si vous voulez qu’elle fleurisse abondamment. Mais toujours avec modération !

geraniums

Géraniums – Source : spm

Le nettoyage

Pour nettoyer les géraniums, il faut être un peu plus prudent, notamment pour enlever les fleurs et les feuilles séchées.

Pour que de nouvelles fleurs et feuilles apparaissent, il faut enlever les anciennes à l’aide d’une paire de ciseaux : avant de les utiliser, pensez toutefois à les désinfecter avec de l’alcool pour éviter que la plante ne soit infectée.

Lire aussi 7 astuces pour bien planter une haie de lavande dans votre jardin

Contenus sponsorisés