À quelle fréquence devez-vous teindre vos cheveux ?

De nos jours, plus personne n’hésite à se teindre les cheveux, que ce soit par effet de mode ou pour masquer quelques cheveux blancs. Dès lors, et si votre dernière teinte ne vous a pas totalement convaincu et que vous souhaitez changer de look, sachez qu’il y a une certaine fréquence à respecter entre deux colorations. À combien est estimé cet intervalle de temps ? La réponse, dans cet article.

Vous adorez suivre les tendances cheveux et vous n’hésitez pas à changer régulièrement la couleur de votre chevelure. Mais savez-vous qu’il y a un délai à respecter entre deux teintures ?

Quelle est la fréquence à respecter entre chaque teinture de cheveux ?

Certains sont à la recherche constante d’un nouveau style ou look capillaire. Dans ce cas, se rendre chez le coiffeur, histoire de rafraîchir sa coupe de cheveux ou se teindre les cheveux, devient une habitude pour ne pas dire un rituel. Tout le monde y succombe que ce soit par envie ou par besoin. Beaucoup n’hésitent pas à se teindre les cheveux pour faire sensation auprès de leur entourage, quand d’autres le font, pour couvrir les quelques cheveux gris ou blancs qui commencent à apparaître. Néanmoins et quelles que soient les raisons, il est nécessaire de respecter un certain délai entre chaque coloration.

Cheveux gris à l’horizon

Cheveux gris à l’horizon. Source : spm

La durée à respecter avant d’envisager de se teindre les cheveux

Plusieurs raisons esthétiques peuvent vous inciter à rafraîchir votre coloration, parmi lesquelles : perte de brillance, racines apparentes, cheveux gris voire blancs. Néanmoins et avant de céder à la tentation, il est nécessaire de respecter un délai bien précis entre deux colorations.

En effet, il est conseillé de patienter 4 à 6 semaines avant d’envisager de se colorer les cheveux. Néanmoins, certaines colorations à base de formules douces, allégées en ammoniaque et contenant peu d’oxydants, pourraient vous permettre de raccourcir ce délai. Malgré tout et si vos cheveux sont très sensibles, il est recommandé de patienter un mois voire un mois et demi, au minimum.

Par ailleurs et pour que votre coloration dure plus longtemps, n’hésitez pas à privilégier l’utilisation de produits pour cheveux colorés à base d’antioxydants. Ces derniers, permettront de défendre votre chevelure contre les agressions extérieures, qu’il s’agisse de pollution ou de rayons de soleil, entre autres.

Coloration de cheveux chez un coiffeur

Coloration de cheveux chez un coiffeur. Source : spm

Coloration de cheveux, un risque pour votre santé ?

Si vous vous teignez les cheveux régulièrement, il est fort à parier que vous changeriez d’avis, après avoir lu les lignes qui suivent. En effet, la coloration permanente qui permet de couvrir l’intégralité des cheveux blancs, d’éclaircir ou de changer la couleur d’origine, est une coloration d’oxydation. Cette dernière attaque le cheveu chimiquement afin de pouvoir le recolorer de l’intérieur. L’ammoniaque ou les agents alcalins présents dans ces teintures chimiques, permettent de soulever les cheveux afin que les autres substances puissent pénétrer la fibre capillaire. C’est également le cas, de la teinture semi-permanente, même si considérée comme étant moins agressive, car ne contenant que peu d’oxydant et d’ammoniaque.

Malgré tout et quelle que soit la coloration capillaire envisagée, cette dernière peut avoir quelques effets secondaires sur votre santé, qui ne peuvent et ne doivent pas être négligés, comme relayé par le journal Le Figaro. Ainsi, elles peuvent irriter la peau, provoquer des allergies et surtout être toxiques. À l’image de l’ammoniaque, une molécule contenue dans ces produits, qui peut être corrosive pour la peau et les poumons, et provoquer lors de son utilisation des difficultés respiratoires. C’est également le cas de l’éthanolamine, ce dérivé de l’ammoniaque, quoique moins corrosif, peut également provoquer de sévères allergies en étant utilisé lors des colorations capillaires.

Une alternative naturelle pour teindre vos cheveux ?

Pour éviter certaines complications que pourraient entraîner les teintures capillaires chimiques, certains coiffeurs ont décidé de se tourner vers des colorations végétales. En effet, celles-ci se veulent plus saines et moins dangereuses pour la santé tout en offrant le même résultat.

Peu polluantes et moins agressives, ces colorations végétales disponibles sous forme de poudres tinctoriales, sont de plus en plus commercialisées. Comme leur nom peut l’indiquer, ces poudres ne sont composées que de produits végétaux, qu’il s’agisse de racines, de feuilles, de plantes en poudre ou même d’épices. Néanmoins, ces teintures doivent être mélangées à de l’eau afin d’obtenir une pâte à appliquer sur la chevelure, ce qui nécessite un temps de pause assez conséquent.

Une recette naturelle pour couvrir les cheveux blancs

Plusieurs ingrédients à portée de cuisine peuvent vous être d’une grande utilité pour vous teindre les cheveux naturellement.

Le café permet de colorer et de donner une nuance légèrement plus foncée à la chevelure. Pour cela, préparez 250 ml de café corsé. Dans un bol, mettez deux cuillères à soupe de marc de café, 200 ml d’après-shampoing sans rinçage, puis ajoutez le café liquide. Couvrez les racines puis toutes les longueurs de votre chevelure avec le mélange et laissez agir pendant une heure ou plus, puis rincez vos cheveux.

Comme vous avez pu le constater, il est nécessaire de respecter un certain délai avant d’envisager une recoloration de vos cheveux. Pour éviter tout risque de santé lié aux produits contenus dans ces produits, pensez à solliciter l’avis de votre coiffeur ou optez tout simplement pour une coloration naturelle.

Lire aussi Ce que vous devez faire pour éclaircir vos cheveux au soleil et obtenir des mèches naturellement blondes

Contenus sponsorisés