11 signes d'un parent toxique et comment ils nuisent à leurs enfants sans le réaliser

11 signes d’un parent toxique et comment ils nuisent à leurs enfants sans le réaliser


11 signes d'un parent toxique et comment ils nuisent à leurs enfants sans le réaliser

Il existe toute sorte de parents. Certains sont très stricts et contrôlent chaque aspect de la vie de leur enfant, tandis que d'autres sont plus flexibles et permettent à l'enfant de prendre des décisions tout seul. Dans tous les cas, il est évident que malgré ces différentes approches, les parents veulent tout ce qu’il y a de mieux pour leurs enfants. Cependant, certains de leurs comportements peuvent nuire considérablement à la psychologie de ces derniers. Découvrons lesquels.

Malheureusement, certains parents ne parviennent pas à être les meilleurs exemples pour leurs enfants. Certes ce sont des êtres humains susceptibles de faire des erreurs mais certaines sont plus flagrantes que d’autres et peuvent marquer l’enfant à tout jamais.
En tant que parent, essayez d’éviter ces 11 comportements, car ils font mal à vos enfants !

11 comportements des parents nuisibles aux enfants :

  1. Ne pas créer un environnement de sécurité et de soutien :

Certains parents pensent qu’être dur et sévère avec son enfant le rendra plus fort face à la vie. Certes, cette méthode fera de l’enfant une personne indépendante dans le futur, mais il aura sûrement du mal à entretenir des relations et surtout à donner de l’amour et de l’affection. L’enfant doit recevoir de l’amour de la part de ses parents et se sentir en sécurité avec eux, quelles que soient les conditions.

  1. Critiquer chaque comportement de l’enfant :

Les parents veulent tous des enfants parfaits, mais leur répéter sans cesse qu’ils sont dans le tort n’est pas sain comme comportement. La négativité détruit la confiance en soi de l’enfant et le prive de toute la motivation dont il a besoin pour découvrir le monde autour de lui et tenter de nouvelles expériences. N’oubliez pas qu’un enfant doit faire des erreurs pour apprendre et distinguer le bien du mal.
Les parents devraient trouver un équilibre dans la communication avec leurs enfants : encouragements, remerciements, réprimandes, félicitations…sont toutes des choses que l’enfant doit entendre.

  1. Exiger de l’attention :

Les parents pensent que les enfants leur doivent de l’attention et de l’intérêt à tout moment, sous prétexte qu’ils ont fait des sacrifices pour eux. Ils ne comprennent pas que l’enfant a sa propre vie. Les parents doivent laisser à leurs enfants un peu d’espace pour qu’ils puissent se développer et construire leur personnalité.

  1. Faire des blagues blessantes :

Se moquer de son enfant ou faire une blague à propos de ses dents ou sa façon de parler, peut être blessant pour l’enfant et le marquer pour toujours. En tant que parent bienveillant, vous devez vous souciez des sentiments de votre enfant et s’il faut lui faire une quelconque remarque, faites-le en privé et en choisissant bien vos mots.

  1. Ne pas le laisser exprimer ses sentiments :

Tout comme les adultes, les enfants ont besoin de parler de leurs sentiments et de les extérioriser. Négative ou positive, une émotion doit être exprimée. Laissez votre enfant pleurer ou rire, l’en empêcher pourra avoir des conséquences psychiques à l’avenir. Encouragez toujours votre enfant à parler ouvertement de ses sentiments.

  1. Lui faire peur :

Les règles et la discipline sont importantes dans une maison, mais l’enfant ne devra en aucun cas avoir peur de vous, il vous doit du respect. Une telle relation, encouragera les enfants à vous parler, à partager avec vous leurs besoins et leurs soucis et à vous demander conseil. 

  1. Ne pas réfléchir ensemble :

Les parents doivent toujours prendre en considération les opinions de leurs enfants. Il est clair que les parents savent ce qui est bon pour leurs enfants mais il n’y pas de mal à ce que tout le monde soit inclus dans le processus de prise de décision. Si vous choisissez finalement autre chose que ce qu’ils souhaitent, assurez-vous de leur expliquer calmement et naturellement pourquoi vous avez pris cette décision.

  1. Lui imposer les choses :

C’est égoïste de faire en sorte que votre enfant fasse les choses que vous vouliez faire quand vous étiez enfant. Par exemple, ne forcez pas votre fille à faire du ballet, juste parce que vous vouliez devenir ballerine, ou faire étudier du droit à votre fils, rien que pour réaliser votre rêve de devenir avocat. Votre enfant est une personne à part entière, qui a des rêves et des aspirations propres à lui.

  1. Faire du chantage :

L’amour entre les parents et leurs enfants est inconditionnel. Vous ne devez en aucun cas promettre des cadeaux ou de l’argent à l’enfant comme contrepartie de son affection. En tant que parent, n’essayez pas d’acheter l’amour et le respect de votre enfant, gagnez-le. 

  1. L’ignorer :

Il est important de communiquer avec l’enfant. Ne l’ignorez pas, surtout quand il demande quelque chose ou quand il faut résoudre un problème. Prenez le temps de lui expliquer que vous êtes occupé quand c’est le cas, et que vous allez lui reparler dans un petit moment, et surtout, tenez votre promesse. Comme pour toute relation réussie, la communication est la clé de la réussite. Adopter un comportement passif-agressif envers votre enfant ne lui enseignera pas grand-chose.

  1. Ne pas imposer des limites :

Pour préserver la stabilité et la pérennité de toute relation, des limites doivent être fixées et respectées. Pour donner l’exemple à votre enfant, tâchez de tenir vos promesses et de respecter vos enfants, pour qu’ils apprennent que le respect est mutuel. Par exemple, frappez avant d’entrer dans leur chambre, surtout quand vous avez affaire à des adolescents.


Loading...