Une mère n’arrive pas à comprendre pourquoi la tombe de son fils est verte

Perdre quelqu’un de cher et de primordial à notre existence engendre une souffrance écrasante. La séparation est soit lente soit brutale mais la douleur ne change pas. Alors on essaye d’honorer la mémoire d’un père, d’un fils, d’une sœur ou d’une femme que l’on a chéri.

Comme le disait, Arsène Houssaye à propos des personnes décédées que nous aimions ; « Il semble que leur âme colore toujours les chers souvenirs comme le soleil disparu colore encore les nuages à l’horizon. »

Cette citation illustre l’histoire émouvante de cette mère qui a perdu son fils mais dont la tombe est d’un vert surprenant !

L’histoire émouvante de cette mère :

Une mère n’arrive pas à comprendre pourquoi la tombe de son fils est verte - quand la vérité est révélée, elle ne peut arrêter ses larmes

Raymond et Rachel Villasenor ont perdu leur fils, Joseph, âgé d’à peine 36 ans.

Il était sergent d’état-major dans l’armée de l’air américaine. Joseph a servi son pays pendant 16 années jusqu’en 2010, où il décède lors d’un accident de voiture alors qu’il se rendait à un match de Softball, une de ses passions.

Une mère n’arrive pas à comprendre pourquoi la tombe de son fils est verte - quand la vérité est révélée, elle ne peut arrêter ses larmes

Un jour, ses parents se rendent au cimetière Garden Park, au Texas, là où se trouve désormais leur fils. Ils découvrent que la tombe de Joseph est entretenue. Ce qui est surprenant car les autres tombes semblent être laissées à l’abandon depuis la canicule qui a frappé la région en 2015, alors que la sienne est parsemée d’herbe verte et fraîche.

Une mère n’arrive pas à comprendre pourquoi la tombe de son fils est verte - quand la vérité est révélée, elle ne peut arrêter ses larmes

En effet, un vieil homme âgé de 86 ans, Jack Reissig, entretient quotidiennement la tombe de sa femme Liz car il a à cœur qu’elle repose  en paix dans un bel endroit.

Un jour où il arrosait la pelouse de la tombe de Liz, il entend une jeune femme pleurer sur une tombe proche de là où il est. Jack s’approche de cette dernière pour la réconforter. C’est la sœur de Joseph, elle explique au vieux monsieur que son frère est parti trop tôt. Souhaitant faire un geste, il décide alors d’arroser la tombe de Liz et celle de Joseph chaque jour. Elles deviennent donc les tombes les mieux entretenues du cimetière.

Les parents de Joseph ont grandement remercié Jack de l’intérêt qu’il porte à l’entretien de la sépulture de leur fils. La mémoire de Liz et de Joseph sont honorées de cette manière.

En effet, perdre un proche est une période éprouvante. Nous souhaitons généralement rendre hommage à nos défunts par des actions propres à chaque personne.

Toutefois, nous passons surtout par une période de deuil en tant que personne survivante. C’est pourquoi, vous trouverez ci-dessous les 7 étapes du deuil pour mieux l’appréhender et le comprendre.

Les 7 étapes du deuil

1 – Le choc

C’est l’une des phases les plus courtes qui survient au moment de l’annonce de la perte. Que l’on s’y soit préparé car la personne souffrait d’une maladie incurable ou que la mort soit arrivée brusquement, nous sommes sous le choc, voir sidéré d’apprendre que cette personne ne fera plus partie de notre monde.

2 – Le déni

On refuse de croire à cette annonce et nous rentrons dans une étape de déni. Certaines personnes s’enferment dans cet état pour se protéger de la douleur car c’est un mécanisme humain d’auto-défense face à une situation que l’on ne souhaitait vraiment pas.

3 – La culpabilité

À ce stade, la personne endeuillée réalise que la perte est bien réelle. C’est douloureux et effrayant mais surtout on éprouve de la culpabilité. On a l’impression de ne pas avoir été assez bien avec le défunt, de ne pas avoir eu le temps de lui dire combien on l’aimait. On a des remords à tel point qu’on se rend même responsable de sa mort.

4 – La colère et le marchandage

Une injustice règne à travers ce décès, on se demande pourquoi lui ou elle, pourquoi un de nos proches est parti trop tôt. On ne gère plus ce sentiment d’énervement intense. On blâme les autres et on essaye de négocier, avec un être supérieur, pour échanger notre vie contre la sienne.

5 – La dépression

Cette étape nous amène à accepter le décès sans en être réellement capable. On tombe alors en dépression. Nous sommes face à des troubles du sommeil, un moral en berne et des idées noires qui nous aideraient à rejoindre cet autre qui nous manque tant.

6 – La reconstruction

C’est une phase de test dans laquelle, nous essayons de nous ouvrir aux autres et de soigner notre mal-être et notre souffrance profonde. On tente des activités diverses pour nous changer le moral, on s’occupe l’esprit pour sortir de notre peine. C’est l’amorce de la prochaine étape.

7 – L’acceptation

C’est le moment où l’on accepte la réalité. On reprend goût à la vie en ayant une lueur d’espoir dans nos projets et notre avenir. Petit à petit, nous reprenons le cours de notre existence.

Lire aussi Cette mère sans cœur enferme son fils pendant 28 ans – Il est retrouvé sans dents dans un horrible appartement

Contenus sponsorisés