Des scientifiques disent qu’il ne faut plus gronder vos enfants, cela les déprime et ils n’ont plus confiance en eux

Ce n’est un secret pour personne, l’éducation d’un enfant est l’une des choses les plus difficiles au monde. Il s’agit d’une lourde responsabilité qui nécessite beaucoup de persévérance et de force, que les parents doivent assumer sans jamais baisser les bras face aux obstacles qui peuvent se dresser devant eux, raison pour laquelle il est très important de connaître les bonnes méthodes éducatives, et d’éviter toutes les choses qui risquent d’endommager la santé psychologique de l’enfant. Découvrez cette étude récente qui révèle que les enfants qui se font gronder deviennent déprimés et perdent confiance en eux.

Bien que les enfants soient de petites créatures innocentes qui égayent nos journées grâce à leurs sourires sincères, et réchauffent nos cœurs avec leur candeur et toute l’énergie positive qu’ils dégagent. Ces derniers peuvent parfois commettre des actes qui font rougir leurs parents de colère, et les mettent dans des situations délicates qu’ils ne parviennent pas à gérer, les incitant ainsi à adopter des comportements inappropriés qui peuvent impacter très négativement le développement de leurs petits bouts de chou. Si vous faites partie de ces parents qui ne contrôlent pas leur colère et grondent leurs enfants, vous devez absolument découvrir cette étude qui révèle que les enfants qui se font crier dessus sont déprimés et n’ont pas confiance en eux.

Une étude scientifique surprenante :

Une étude récente menée par une équipe de chercheurs de l’université de Pittsburgh en collaboration avec l’université de Michigan aux États-Unis a mis en évidence que les enfants qui se font gronder par leurs parents ont plus de risque de devenir déprimés et de souffrir de certains problèmes comportementaux. Cette étude qui a été réalisée sur un échantillon composé de 976 familles a révélé que les parents qui ont utilisé la violence verbale comme outil éducatif ont créé des problèmes de comportements et des troubles anxieux et dépressifs chez leurs enfants.

Les résultats de cette étude ne sont guère surprenant, car la simple observation des enfants victimes de violence verbale nous permet de constater à quel point cette méthode est inefficace, ainsi que tous les effets néfastes qu’elle peut provoquer chez les enfants et plus particulièrement lors de l’adolescence. Le fait de se mettre en colère contre votre enfant ne fait que lui démontrer que vous êtes une personne faible qui ne sait pas gérer ses émotions, et lui fait perdre confiance en vous. Cela peut également leur faire croire qu’il est normal de se faire crier dessus, et faire d’eux des enfants introvertis qui ne peuvent pas se défendre.

Pourquoi donc avoir recours à cette méthode inefficace et nocive alors que vous pouvez éduquer vos enfants et les aider à se développer en utilisant des méthodes éducatives efficaces, et très bénéfiques pour leur développement psychologique et social ?

Comment éduquer un enfant ? 

Oui, il est vrai que certains actes que les enfants commettent peuvent vous irriter, et vous rendre fou de rage. Mais sachez que la violence et l’impulsivité n’ont jamais été une solution, et qu’il faut s’armer de beaucoup de patience et de courage pour élever correctement un enfant. Voici quelques conseils à suivre pour éduquer votre enfant :

– Quand il s’agit d’éduquer un enfant, la communication est le maître mot. En effet, c’est en communiquant avec votre enfant, et en lui expliquant pourquoi vous n’aimez pas son comportement que vous l’aiderez à se remettre en question et à mieux réfléchir à ses actes. 

– Sachez qu’il y aura des situations où vous serez obligé de gronder votre enfant (Par exemple : lorsqu’il traverse la route tout seul ou quand il se met dans une situation dangereuse alors que vous lui avez déjà expliqué le danger qu’il court). Mais gardez en tête que cela ne doit pas être une habitude, et que vous devez absolument expliquer à votre enfant les raisons qui vous ont incité à lui crier dessus.

– N’oubliez pas de récompenser votre enfant et de lui montrer que vous êtes fier de lui lorsqu’il se comporte bien. En plus de booster son assurance et son estime de soi, cela l’incitera à toujours adopter les bons réflexes afin d’être récompensé.

– Ne vous contentez pas de donner des ordres à votre enfant, prenez toujours le temps de lui expliquer pourquoi vous ne voulez pas qu’il fasse telle ou telle chose, ainsi que toutes les éventuelles conséquences de ses mauvais actes.

– Accordez une attention toute particulière à l’environnement de votre enfant, et à ses fréquentations, et éloignez-le de toutes les personnes qui impactent négativement son comportement et son bien-être.

– Si vous ne parvenez pas à améliorer le comportement de votre enfant, il vous est fortement recommandé de consulter un spécialiste afin de bénéficier de conseils adaptés à sa situation.

Contenus sponsorisés

Loading...
Close
Close