Comment utiliser l’huile de Coco pour booster la croissance des cheveux ?

Alopécie, chute de cheveux, manque de volume...De nombreux facteurs nous poussent à rechercher des solutions pour stimuler la croissance capillaire et retrouver une chevelure longue et épaisse. Parmi les remèdes naturels mis en avant : l’huile de coco, une véritable alliée cosmétique riche en bienfaits. Mais est-elle vraiment efficace pour stimuler la pousse ou s’agit-il simplement d’un mythe ? Comment l’utiliser pour prendre soin de ses longueurs ? Faut-il l’ajouter à sa routine de soins capillaires ? On vous dit tout.

Riche en antioxydants et en vitamines, l’huile de noix de coco est redoutable pour protéger sa peau du vieillissement cutané et l’hydrater en profondeur. Mais ses vertus ne s’arrêtent pas là. Cette huile végétale fabriquée à partir de l’albumen de la noix de coco dispose aussi d’une myriade de bienfaits pour prendre soin de nos cheveux abîmés. Certains lui attribuent même des vertus stimulantes pour favoriser la pousse. Démêlons le vrai du faux.

L’huile de coco peut-elle faire pousser les cheveux ?

C’est une question que nombre d’entre nous se posent, d’autant plus que l’huile de noix de coco fait partie des cosmétiques naturels favoris pour s’accorder des séances cocooning à la maison. Malheureusement, les preuves de son action directe sur la croissance capillaire sont encore insuffisantes. Faut-il pour autant arrêter de l’utiliser ? Journaliste pour le site américain Healthline, le Dr Noreen Iftikhar, médecin et experte en nutrition répond par la négative.

En effet, avoir de beaux cheveux longs nécessite une approche multifactorielle qui ne repose pas seulement sur les vertus d’un seul ingrédient. Pour favoriser la pousse des cheveux, ces derniers doivent d’abord être entretenus, soignés et nourris pour avoir une crinière saine. C’est là que l’huile de coco prend tout son intérêt. Hydratante et nourrissante, elle convient à tous les types de cheveux et peut être utilisée sous forme de masque réparateur, de sérum ou d’huile capillaire pour les cheveux secs et fourchus. En prenant soin du cuir chevelu, elle lui fournit ce dont il a besoin pour stimuler la croissance. Par ailleurs, elle agit comme un anti-chute naturel en réparant les cheveux fragilisés et cassants. Résultat : des cheveux qui gagnent en épaisseur et en volume et une crinière qui retrouve toute sa vitalité.

huiledecoco1 scaled

Huile de coco – Source : Dana Tentis/Pexels

Comment utiliser l’huile de coco pour stimuler la pousse des cheveux ?

Seule, l’huile de coco regorge de bienfaits pour prendre soin des cheveux secs et abîmés. Mais il est toujours possible d’optimiser son action pour la pousse en y associant de l’huile de ricin. Réputée pour favoriser la croissance capillaire et stimuler la microcirculation du cuir chevelu, cette huile végétale est un incontournable pour prévenir la chute et fortifier les cheveux.

Pour préparer ce soin capillaire, vous aurez besoin de 2 cuillères à soupe d’huile de ricin et de la même quantité d’huile de noix de coco. Une fois vos deux ingrédients mélangés, sectionnez vos cheveux en mèches et appliquez la mixture sur vos racines et vos longueurs. Vous pouvez retirer l’excédent avec un disque de coton si vous sentez que vous avez alourdi vos racines. Procédez ensuite à un massage crânien pour faire pénétrer le produit en effectuant des mouvements circulaires. Laissez agir 30 à 45 minutes, en couvrant votre tête d’une serviette chaude ou d’un bonnet de bain. Une fois ce délai écoulé, lavez-vous les cheveux avec votre shampoing habituel, en n’oubliant pas d’appliquer un conditionneur. Vous pouvez même vous inspirer de ces recettes pour préparer votre propre conditionneur à la maison. Ce soin est à appliquer 2 à 3 fois par semaine pour un résultat optimal.

Quels sont les autres bienfaits capillaires de l’huile de coco ?

Les bienfaits de l’huile de coco sont nombreux et peuvent véritablement améliorer la qualité de la fibre capillaire. Passons-les en revue :

  • Elle conditionne en profondeur : L’huile de noix coco est un soin revitalisant qui permet de retrouver des cheveux souples et hydratés lorsque le soleil, la pollution ou les colorations nuisent à leur brillance.
  • Elle assainit le cuir chevelu : Ses propriétés antibactériennes aident à purifier le cuir chevelu, à éliminer les résidus de produits capillaires qui obstruent les écailles et à apaiser les démangeaisons.
  • Elle combat les pellicules : Ses propriétés hydratantes et anti-inflammatoires sont réputées pour leur efficacité contre ces squames parfois gênantes et inesthétiques. L’huile de coco détiendrait aussi des vertus antifongiques utiles pour le traitement des pellicules issues d’une prolifération de Malassezia Globosa, un champignon naturellement présent dans le cuir chevelu.
  • Elle facilite le démêlage : Grâce à sa texture, l’huile de coco permet de démêler les nœuds qui mènent souvent à une chute de cheveux ou à des longueurs cassantes. Appliquez toujours une noisette sur ces dernières avant de passer votre peigne.
  • Elle fait briller les cheveux : Une petite quantité d’huile de noix de coco peut redonner de la brillance aux cheveux ternes sans les alourdir.
  • Elle protège contre la chaleur : Avant le coiffage ou l’utilisation d’un sèche-cheveux, cette huile végétale permet de protéger les longueurs d’une couche protectrice contre la chaleur et les produits agressifs.
  • Elle élimine les poux naturellement : Grâce à sa richesse en acides gras saturés, l’huile de coco s’avère étonnamment efficace contre les poux. En effet, sa texture visqueuse et épaisse étouffe ces petites bêtes présentes sur le cuir chevelu et empêche leur prolifération. Bonus : elle apporte une délicieuse odeur d’été, contrairement aux traitements anti-poux classiques.

Rituels beauté – Source : Tijana Drndarski/Pexels

Huile de noix de coco : 4 rituels beauté pour prendre soin de vos cheveux

L’huile de coco étant solide à température ambiante, vous devrez la réchauffer un peu pour faciliter son application. Pour ce faire, versez une petite quantité dans vos mains et frottez-les vigoureusement jusqu’à ce qu’elle fonde. Procédez ensuite à l’application souhaitée :

1. Un soin démêlant pour les noeuds

Appliquez délicatement une noisette d’huile de noix de coco au niveau du nœud à démêler, en veillant à ne pas agresser la fibre capillaire. Laissez agir quelques secondes, puis passez doucement le peigne ou la brosse pour séparer les mèches.

2. Un masque capillaire revitalisant

Pour réaliser ce masque, appliquez généreusement l’huile de noix de coco sur vos cheveux, en allant de la racine aux pointes. Si vous avez les cheveux gras, n’appliquez ce masque que sur les longueurs. Une fois le soin réparti, laissez agir 30 minutes en couvrant votre tête d’une serviette. Passez ensuite au shampoing et au soin démêlant. Ce masque pour cheveux est à réaliser une fois par semaine.

3. Un sérum pour renforcer la brillance

Vous pouvez préparer votre propre sérum pour nourrir la fibre capillaire tout en lui apportant de la brillance. Pour ce faire, mélangez de l’huile de noix de coco et de l’huile d’argan à parts égales et versez la préparation dans un pot pour la conservation. Il suffira d’appliquer ce mélange sur vos longueurs et vos pointes après chaque shampoing.

4. Une huile de protection contre la chaleur

Pour protéger vos cheveux des agressions extérieures, appliquez une petite quantité d’huile de noix de coco sur cheveux humides avant d’effectuer un brushing ou sur cheveux secs avant d’utiliser un fer à lisser. Son action protectrice contre la chaleur aidera à diminuer les dommages causés par ces outils sur la fibre capillaire.

cheveux long

Cheveux longs – Source : Hairlust

Comment stimuler la pousse des cheveux ?

La croissance des cheveux combine les bons soins à une alimentation saine et à une bonne hygiène de vie. Pour cette raison, il est essentiel de prendre soin de soi au quotidien en alliant beauté et santé pour des cheveux qui poussent plus rapidement. Voici quelques astuces pour favoriser une croissance capillaire optimale :

Limitez le stress

Au-delà des nombreux symptômes du stress sur notre corps, cet état d’anxiété peut également favoriser la chute de cheveux, notamment en cas de stress chronique. Cela donne lieu à ce que l’on appelle l’effluvium télogène, à savoir un dérèglement du cycle capillaire qui provoque une chute de cheveux abondante. Pour préserver votre bien-être, éliminez les facteurs de stress inutiles et adoptez des activités relaxantes pour libérer les énergies négatives. Méditation, yoga, marche….à vous de choisir ce qui vous convient le plus.

Consommez suffisamment de vitamines

Saviez-vous qu’une carence en vitamines pouvait être responsable d’une chute de cheveux ? L’ensemble des nutriments que nous consommons au quotidien interviennent dans plusieurs processus impliqués pour maintenir une chevelure en bonne santé. Parmi eux : la régulation du sébum, la régénération cellulaire ou encore la croissance capillaire. Dans ce sens, veillez toujours à contrôler vos apports en vitamines ou à consulter un médecin en cas de doute pour évaluer toute potentielle carence.

Mangez sain et équilibré

Qui dit faire le plein de nutriments dit varier son alimentation. En effet, la nourriture que vous consommez au quotidien a de nombreuses répercussions sur votre état de santé, et donc sur l’état de votre chevelure. Privilégiez les fruits, les légumes, les graisses saines, les protéines et les grains entiers pour avoir des cheveux forts et brillants. En parallèle, limitez la consommation de produits ultra-transformés, riches en sucres et en mauvaises graisses.

Massez votre cuir chevelu

Très efficace, le massage du cuir chevelu fait partie des méthodes naturelles préconisées pour stimuler la pousse et les follicules pileux responsables de la croissance des cheveux. En plus de favoriser un état de relaxation, ce geste quotidien active la microcirculation sanguine. Pour le réaliser, posez vos doigts légèrement écartés sur votre tête et appuyez en effectuant des mouvements de va-et-vient ou des rotations. Reproduisez ces mêmes gestes en déplaçant vos doigts à un autre endroit du crâne.

Mise en garde : Si les remèdes maison ne fonctionnent pas ou que vous êtes confronté à une chute capillaire brutale, la consultation d’un médecin est de mise pour établir un diagnostic fiable et identifier le traitement adapté.

Lire aussi Avant et après : 22 femmes qui ont coupé leurs cheveux court et ont adoré !

Contenus sponsorisés