Cette femme a frotté son visage avec son premier pipi de la journée. Le résultat a surpris les dermatologues !

Cette femme a frotté son visage avec son premier pipi de la journée. Le résultat a surpris les dermatologues !


Cette femme a frotté son visage avec son premier pipi de la journée. Le résultat a surpris les dermatologues

En médecine alternative et en homéopathie, l’urine a longtemps été utilisée pour traiter une grande variété de problèmes de santé. D’ailleurs, beaucoup de gens témoignent des bienfaits de l’urinothérapie, non seulement en application cutanée mais également en application interne, c’est-à-dire en la buvant ! En ce qui est de la routine beauté, l’utilisation de l’urine serait bénéfique pour traiter différents problèmes cutanés, allant des infections aux brûlures, en passant par le desséchement. Jetons donc un peu de lumière sur cette pratique assez unique.

Chez plusieurs anciennes civilisations, l’urine a constitué un agent nettoyant et désinfectant. Par exemple, les romains l’utilisaient pour se brosser les dents et en tant que des bains de bouche pour obtenir des dents blanches, ainsi que pour laver leurs vêtements. En Rome antique, le gouvernement appliquait des taxes spéciales pour la vente d’urine. Elle constituait un véritable fonds de commerce, et certains en faisaient leur gagne-pain, en s’adonnant à la collection des urines dans les urinoirs publics ou en faisant du porte à porte.

L’histoire qui va suivre va sûrement vous étonner, surtout dans un monde qui ne voit pas l’urine du même œil que les anciens !

L’urine, ce nouvel allié beauté

Une courageuse éditrice a été assez audacieuse pour faire un autotest. Elle souffrait de problèmes dermatologiques depuis des années, et a entendu dire que l’urée présente dans l’urine pouvait aider sa peau à guérir. Au début, elle était un peu sceptique et ne cessait de se demander si cet étrange remède ne sentait pas mauvais et n’était pas plein de germes et de bactéries ?

Cette femme a frotté son visage avec son premier pipi de la journée

Mais malgré sa réticence, elle a fermement décidé de relever le défi et de l’essayer. Pendant deux semaines, elle a appliqué "l’urine médiane" (urine du milieu du jet) sur son visage.

N’utilisez surtout pas la toute première quantité de pipi sortante car elle peut contenir des bactéries pathogènes. Le premier pipi de la journée est considéré comme étant particulièrement concentré et riche en nutriments qu’il a pu absorber toute la nuit, vu qu’il n’y a pas eu de prise orale de fluides, ce qui correspond à la recommandation de «premier vidange d’urine». Au fur et à mesure que la journée avance et que les liquides sont absorbés, l’urine devient moins concentrée.

Et c’est ainsi que son expérience a commencé…

Cette femme a frotté son visage avec son premier pipi de la journée

Les premiers résultats ont montré une peau sèche, fragile et écaillée et cette thérapie d’urine semblait de plus en plus comme une arnaque. L’éditrice a vraiment paniqué et a arrêté alors l’expérience, puis elle a parlé à un expert. Le scientifique a confirmé que l’urine peut irriter la peau si elle est appliquée en grande quantité. C’est normal, puisque ce liquide se compose de créatinine, d’acide hippurique, d’acide urique, et d’urobiline, qui sont des déchets toxiques de notre organisme, issus de la dégradation d’autres composés organiques.

Elle a donc repris son expérience, et c’est là que quelque chose d’extraordinaire a eu lieu : la peau sèche a pelé d’elle-même, et en dessous, son visage a émergé parfaitement doux et lisse. Apparemment, l’urine avait provoqué une exfoliation intense et efficace de sa peau.

Alors va-t-elle garder l’urine comme traitement facial préféré ?

Cette femme a frotté son visage avec son premier pipi de la journée

Non. Même si cela fonctionne, ce n’est pas la méthode la plus efficace : l’urine est composée principalement d’eau et de 5% d’urée seulement. Mais il existe des crèmes plus fiables, contenant 10% ou plus de cette substance, et qu’elle n’hésitera pas à utiliser en cas de problèmes. Bien que les résultats soient excellents, la courageuse éditrice affirme ne pas pouvoir finir ses jours avec du «pipi sur le visage».
Et vous, seriez-vous capable d’essayer ?


Loading...