Ce que cet ophtalmologue découvre sur les cils de cette femme vous choquera !

Ce que cet ophtalmologue découvre sur les cils de cette femme vous choquera !


Une habitante de Shandong, province du Nord-Est de la Chine, souffrait de douleurs oculaires à l’œil gauche, accompagnées de sécrétions et de démangeaisons. Au début, elle s’imaginait que ce n’était qu’une simple infection, jusqu’à ce que son fils remarque quelque chose bouger sur ses cils. Ce que l’ophtalmologue découvre par la suite sur ses cils est hallucinant !

Grâce à une observation minutieuse des structures de l’œil, le médecin découvre des insectes qui se déplacent sur la paupière. En fait, elle avait des poux qui s’y nourrissaient et avaient même commencé à pondre des œufs. L’ophtalmologue a également trouvé une vingtaine de petits vers de couleur blanche, qui se sont avérés être des larves de poux.

Heureusement, il y a eu plus de peur que de mal, Madame Zhang a été débarrassée des poux et ses yeux ont été stérilisés. Ce genre d’infection représente des cas isolés, mais dont l’apparition marque les annales de la médecine, telle l’histoire de cet homme qui avait un ténia à l’intérieur des yeux.

Comment se manifeste la phtiriase ciliaire ?

La phtiriase ciliaire est une maladie infectieuse provoquée par le phtirius inguinalis. C’est un pou qui se développe au niveau des zones de pilosité, aussi connu sous le nom de pédiculose inguinale, morpion ou pou du pubis. Ce parasite qui a une taille d’environ 2 millimètres se nourrit du sang du corps hôte en mordant les paupières, il vit et pond sur les cils. Les lentes (larves de 0,8 mm) se retrouvent accrochées aux cils. La personne atteinte souffre alors de démangeaisons et de difficultés visuelles, à cause notamment de papules (petits boutons) qui se développent.

Considérée comme une maladie vénérienne, la transmission se fait généralement par voie directe, après des rapports sexuels avec un partenaire contaminé. Elle peut aussi se faire par voie indirecte, via un vêtement infecté ou dans des lieux de bain communs comme les piscines ou les hammams. C’est la raison pour laquelle ces insectes se retrouvent généralement au niveau des poils pubiens, des aisselles, de la poitrine, des cils, des sourcils et des cheveux.

Le traitement

Le premier moyen le plus efficace est la prévention. Il est essentiel d’avoir une hygiène corporelle impeccable et de faire attention à la propreté des lieux fréquentés et des vêtements qui sont manipulés.

Les poux vivent environ un mois et demi et pondent une dizaine d’œufs par jour pendant trois semaines. Ceux-ci commencent à éclore après sept jours, puis les larves deviennent adultes après une quinzaine de jours. Les soins sont donc plus efficaces quand ils sont apportés la première semaine de l’infection, au-delà, ils peuvent s’avérer plus complexes. 

Il est possible de retirer les lentes et les poux adultes avec des pinces adaptées, lors d’un examen biomicroscopique de l’œil. Dans certains cas, les cils sont totalement coupés grâce à une paire de ciseaux enduits de pommade à oxyde de mercure.

Le traitement curatif peut aussi se faire simplement à l’aide de tout type de pommade ophtalmique. Dans ce cas, il faut en appliquer suffisamment sur les cils, matin et soir, pendant trois semaines. Consultez votre médecin.

Pour les cas plus complexes, le patient subit un examen dermatologique approfondi, à la suite duquel des médicaments spécifiques aux phtiriases sont prescrits.


Loading...