Ces deux sœurs jumelles naissent avec la couleur de peau différente, regardez à quoi elles ressemblent aujourd’hui

Donner naissance à des jumelles est toujours une bonne nouvelle et quelle surprise quand celles-ci naissent avec une couleur de peau différente. D’ailleurs, Kian et Remee, des jumelles de couleur différente, continuent de provoquer l’étonnement de ceux qui les croisent car il s’agit d’un cas génétique extrêmement rare. Cette histoire tout droit venue d’Angleterre est relayée par nos confrères du Daily Mail.

Plusieurs années après leur naissance, ces jumelles suscitent toujours l’intérêt et l’étonnement du public. Et pour cause, ces sœurs n’ont pas la même couleur de peau même si une minute les séparent. La raison : un cas génétique extrêmement rare.

Kian et Remee, les jumelles à la couleur de peau différente

article 0 125C94A9000005DC 821 634x619 1 1

Kian et Remee sont nées en avril 2005 après que leur mère ait accouché par césarienne. Leur maman se rappelle de cet accouchement pas comme les autres.

« Les cheveux de Remee étaient blonds, Kiam était noire. Pour moi c’étaient mes enfants et ils étaient simplement normaux. Je pensais qu’elles allaient plus se ressembler avec le temps » se souvient la jeune maman.

Mais plus le temps passait et plus les sœurs jumelles semblaient différentes. Les yeux de Kian ont changé et n’étaient plus bleus. La peau de Remee s’est éclaircie et ses cheveux sont restés blonds. Cette différence a amené ceux qui croisaient les jumelles à poser beaucoup de questions. Des interrogations qui laissaient la maman pour le moins vexée.

article 2123050 125685B6000005DC 512 634x927 1 1

« Les gens me demandaient pourquoi j’habillais mes enfants de la même manière. Je disais juste «  Parce qu’elles sont jumelles » et je les laissais se torturer l’esprit. Au début, j’étais irritée par ces questions mais tout le monde dans mon entourage savaient qu’elles étaient jumelles. C’était seulement des inconnus qui me faisaient la remarque » se rappelle Kylee, la maman.

Et leur différence ne s’arrête pas à leur couleur de peau. Elles n’ont pas appris à marcher et à parler au même moment bien que le premier mot qu’elles ont prononcé était le même (le mot « Jus »).  Leurs caractères sont opposés comme se plait à l’expliquer la maman :

« Kian est un peu autoritaire et n’hésite pas à crier quand quelque chose ne lui plaît pas.  Quant à Remee, elle est moins impulsive et réfléchit toujours avant de faire quelque chose »

Leurs centres d’intérêts divergent également. Kian adore les animaux et Remee aime la cuisine. Ce qui les rapproche, c’est la musique. Les jumelles adorent les mêmes musiques. Elles aiment danser ensemble sur les mêmes morceaux, principalement des tubes de Rihanna et de Lady Gaga.

Kian et Remee s’entendent très bien. Kylee en témoigne : «  Ce sont des meilleures amies. Elles jouent tout le temps ensemble, vont nager, lisent des livres et s’entraident tout le temps »

Leur couleur de peau différente s’explique parce qu’elles sont des jumelles dizygotes, c’est-à-dire qu’elles ne sont pas issues du même œuf. Pourtant, les jumelles ne semblent pas se préoccuper de cette différence.

« Elles ne font pas attention à leur différence de couleur de peau. Elles ont grandi à l’école avec des personnes issues de tous les horizons. Elles sont juste elles-mêmes. Elles ne voient pas ce que les autres voient.»

Les « faux jumeaux » ou jumeaux dizygotes

Ce cas exceptionnel est expliqué par la présence de deux spermatozoïdes dans deux ovules différents. Il s’agit souvent d’enfants issus de couples mixtes. Si les parents sont issus d’un métissage, ils portent des codes génétiques correspondant aux deux couleurs de peau. Il est possible que l’enfant soit blanc même si les parents sont métisses. S’il y’a une quantité suffisante d’informations génétiques correspondant à une peau métissée, l’enfant pourra avoir une peau plus foncée. D’après l’INED (Institut National des Études Démographiques), on compte environ 12 458 naissances de jumeaux en France (sur 724 925 accouchements) dont les deux tiers sont des jumeaux dizygotes.

Lire aussi Ces deux sœurs jumelles identiques ont épousés des frères jumeaux, leurs enfants seront-ils frères et sœurs biologiques ?

Contenus sponsorisés