Un veau handicapé et une tortue géante sont les amis les plus improbables et les plus adorables

Cela aurait pu être une fable de La Fontaine : une formidable histoire d’amitié entre un veau handicapé et une tortue géante. Aussi improbable soit-elle, cette attachante camaraderie nous fait chaud au cœur !

Difficile de ne pas s’attendrir devant l’amitié touchante entre animaux. C’est même d’autant plus attendrissant lorsque les espèces sont complètement différentes. A l’instar de ces deux créatures particulières : un veau et une tortue. Baptisés Simon et Leonardo, ils ont tous deux rencontré des difficultés avant d’être sauvés. Et, contre toute attente, ils ont développé une formidable amitié totalement inattendue. Découvrez leur jolie histoire.

Un rapprochement imprévu entre ces deux animaux

Le veau et la tortue

Le veau et la tortue – Source : spm

La Wildlife Friends Foundation Thailand (WFFT), une organisation de sauvetage d’animaux située à Phetchaburi (province en thaïlande) a partagé une fabuleuse série de photos dévoilant une paire d’amis improbables qui semblent plus proches que jamais. On y voit Simon, un adorable petit veau marron à l’air tristounet. Et, pour cause, il s’est gravement empêtré dans une liane alors qu’il broutait avec sa mère, ce qui a entraîné l’amputation d’une de ses pattes. Le centre de secours l’a équipé d’une prothèse et a prévu de le présenter à un troupeau d’autres bovins sauvés. Quant à Leonardo, une grosse tortue mâle africaine à éperon, il réside à la WFFT depuis 2016. Après la fermeture du zoo à Bangkok où il vivait, il s’est retrouvé sans abri, avant d’être accueilli par l’organisation.

Le veau Simon

Le veau Simon – Source : spm

Le veau et la tortue sont devenus inséparables

Le veau et la tortue

Le veau et la tortue – Source : spm

À son arrivée à la WFFT, Simon avait besoin de temps pour se rétablir et grandir sereinement avant d’interagir avec les autres vaches sauvées, c’est pourquoi il a été logé dans un grand enclos. C’est à où il semble avoir noué une forte amitié avec la tortue africaine, également sauvée par l’organisation. « Nous avons décidé d’héberger Simon temporairement dans un grand enclos en plein air au sein du centre de sauvetage de WFFT, afin qu’il puisse se remettre de son épreuve », ont écrit les responsables. « Nous avions ensuite prévu de le déplacer dans un champ où nous hébergions deux autres vaches sauvées ».

Le veau et la tortue

Le veau et la tortue – Source : spm

Une complicité inattendue mais tellement attachante

Le veau et la tortue

Le veau et la tortue – Source : spm

Lorsque Simon a rencontré Leonardo, leur complicité était quasiment instantanée. Peut-être était-ce dû à sa carapace inhabituelle ou à son regard reptilien. Les sauveteurs ne sauront jamais exactement ce qui a fait naître cette étonnante amitié, mais depuis qu’ils se sont rencontrés, ils sont devenus inséparables. « À la surprise générale, le veau a noué un lien très fort avec cette grande tortue. On les voit souvent se suivre, partager leurs repas et se reposer ensemble », indiquent les sauveteurs. Et, de toute évidence, il semble que cette amitié inhabituelle résiste à l’épreuve du temps. « Alors que Simon devient un magnifique taureau, cette amitié continue de s’épanouir », écrit l’organisation.

Bien qu’ils soient complètement différents, Leonardo et Simon nous montrent clairement le sens de la véritable amitié.

L’amitié improbable dans l’environnement naturel

Le veau et la tortue

Le veau et la tortue – Source : spm

Il est vrai que l’amitié entre animaux d’espèces différentes est un phénomène fascinant qui a souvent été observé dans la nature. Généralement, ce type de complicité peut naître dans des situations où les animaux sont en captivité, comme dans les zoos et les refuges spécifiques, où ils évoluent ensemble dans le même espace. Les exemples les plus courants d’amitiés improbables sont les relations entre proies et prédateurs ou entre des espèces qui n’auraient pas de contact particulier dans la nature.

En conclusion, l’organisation a déclaré : « Simon a conquis le cœur de beaucoup d’entre nous ici à la WFFT avec sa personnalité sensible et sa nature enjouée. Nous avons décidé de l’héberger temporairement dans un grand enclos en plein air au sein du centre de sauvetage, afin qu’il puisse se remettre de sa malheureuse expérience. Nous comptons ensuite le déplacer dans un champ où nous hébergerions deux autres vaches sauvées. Mais, à la surprise générale, Simon le veau a noué un lien très fort avec la grosse tortue, Leonardo ».

Le mystère de leur fraternisation reste entier, mais leur attachement fait vraiment plaisir à voir…

Contenus sponsorisés