Psychologie du travail : 4 choses à savoir sur l’effet Pygmalion

Opinion

Souhaitez-vous dépasser les préjugés et booster les performances de vos équipes ? Sachez que connaitre l’effet Pygmalion peut s’avérer utile pour réussir votre management. Alors, qu’est-ce que l’effet Pygmalion ? Quels sont ses résultats, causes et conséquences ? Découvrez la réponse à ces questions dans cet article.

Effet Pygmalion : définition

Effet Pygmalion

Effet Pygmalion – Source : spm

L’effet Pygmalion désigne une théorie selon laquelle le simple fait qu’une personne croit en ses capacités et compétences augmente ses chances d’atteindre un objectif ou de réussir. D’après cette même théorie, un individu obtient de meilleurs résultats lorsque son entourage croit en ses capacités. C’est ce que l’on appelle une prophétie autoréalisatrice en psychologie.

Utilisé initialement dans le domaine de l’éducation, l’effet Pygmalion s’applique aujourd’hui en entreprise. De fait, grâce à l’accompagnement d’une structure spécialisée dans la santé mentale au travail comme moka.care, les managers peuvent employer cette théorie pour booster les performances de leurs équipes. Sur le long terme, ceci permettra de lutter contre la pression et la Surcharge mentale au travail.

Lire aussi : L’histoire vraie d’une femme enfermée dans une boîte pendant sept ans

Cette société propose aussi des sessions collectives aux salariés d’une entreprise sur des sujets variés tels que : gagner en confiance en soi, prévenir les RPS, etc. Sachez par ailleurs que l’effet Pygmalion est également connu sous le terme « effet Rosenthal », du nom du psychologue qui a théorisé ce concept.

Effet Pygmalion expérience : que retenir ?

Effet Pygmalion expérience

Effet Pygmalion expérience – Source : spm

Le psychologue Robert Rosenthal a réalisé deux expériences pour démontrer l’effet Pygmalion. Nous vous présentons chacune d’elles à la suite.

L’expérience sur des rats

Pour prouver l’effet Pygmalion, le Dr Rosenthal et son équipe ont d’abord travaillé avec deux groupes d’étudiants qui devraient examiner le comportement de rats dans un labyrinthe. Les apprenants du premier groupe à qui le chercheur faisait croire que les rats qu’ils recevaient étaient « intelligents » ont stimulé leurs rats à obtenir de meilleurs résultats lors de l’expérience.

En revanche, les étudiants du deuxième groupe qui pensaient disposer des rats « bêtes » ont eu le comportement inverse. En réalité, seule la perception des apprenants changeait sinon que les rats étaient tous les mêmes : aucun n’était plus « doué » ou plus « bête » que ses congénères.

L’expérience sur des enfants

Pour démontrer l’effet Pygmalion, le psychologue Rosenthal et son équipe se sont ensuite rendus dans une école où ils ont fait passer des tests de QI à tous les élèves. Les résultats de ces tests ont été transmis au corps enseignant, mais ces derniers ne renseignent pas vraiment sur le quotient intellectuel des enfants.

En effet, les notes ont été attribuées de façon aléatoire et 20 % des écoliers se sont vus attribuer une note surévaluée. Un an après, le chercheur et son équipe font passer une nouvelle évaluation aux apprenants. Et force est de constater que les résultats sont les mêmes que l’expérience précédente, c’est-à-dire que les élèves dont les enseignants pensaient qu’ils étaient plus intelligents ont effectivement obtenu de meilleurs résultats.

Effet Pygmalion : quels résultats ?

Effet Pygmalion Resultats

Effet Pygmalion Resultats – Source : spm

Utiliser l’effet Pygmalion en entreprise permet d’accroître les chances de réussite ou de réalisation d’un projet. Montrez à vos collaborateurs que vous croyez en eux, et ils donneront le meilleur d’eux-mêmes et feront tout pour prouver que vous avez raison. Ainsi, les objectifs seront atteints et la performance globale de l’entreprise sera optimisée.

Cependant, il se peut que l’effet Pygmalion entraine des impacts négatifs sur certains employés. Ceux-ci se produisent quand vous faites preuve d’iniquité dans la façon de soutenir vos salariés. Dans ces conditions, votre action sera considérée comme du favoritisme par d’autres collaborateurs. Cet état de choses peut même conduire à l’effet Golem dans le cadre du management d’équipe.

À noter que l’effet Golem se produit lorsque le jugement négatif d’une personne tierce entraine une baisse significative de la performance d’un autre individu. En entreprise, l’effet Golem rend les collaborateurs inefficaces et incompétents. Veuillez donc soutenir vos salariés de la même façon quand vous décidez d’utiliser l’effet Pygmalion en milieu professionnel.

Quelles sont les causes et conséquences de l’effet Pygmalion ?

L’effet Pygmalion peut s’expliquer de diverses manières :

Lire aussi : Une femme de 116 kilos trouve l’amour avec un entraîneur de fitness qui fait la moitié de son poids

  • D’après le degré de croyance de la personne qui emploie l’effet Pygmalion ;
  • L’acceptation totale de la croyance, même si celle-ci semble impossible ;
  • Le rappel régulier à la croyance.

En conséquence, adopter cette conviction permet d’accroître la confiance en soi, en ses capacités, l’estime de soi, et donc d’augmenter les chances de réalisation de ses projets ou de ses rêves. Notez que l’effet Pygmalion peut s’appliquer dans divers domaines : à l’école, en entreprise, dans le management, au quotidien, etc. Cette théorie permet aussi de diminuer l’anxiété, de rester motivé à toute épreuve et de disposer d’une vision positive des choses.

Retenez tout simplement que se projeter dans le futur avec des compétences et capacités supérieures, augmente clairement la concrétisation de ses rêves. Pour jouir des retombées positives de l’effet Pygmalion en entreprise, veuillez valoriser chaque salarié ainsi que l’équipe, apprendre à déléguer, donner de l’autonomie et surtout avoir un regard critique sur vous-même et sur vos relations avec chaque collaborateur.

Lire aussi : Ce petit garçon de deux ans a été abandonné avec un message déchirant de la maman

Contenus sponsorisés