Pneu crevé : Comment dévisser un écrou coincé facilement sans l’endommager ?

L’écrou qui résiste ! La hantise du réparateur automobile, spécialiste ou pas. À fréquenter les ateliers de réparation, vous apprendrez qu’on peut perdre du temps avec un fameux boulon, tout rouillé bien sûr qui « fait de la résistance » ! Il faut pourtant savoir qu’il ne faut pas forcer au risque d’endommager tout ou partie des pièces à changer.

Pour dévisser l’écrou d’un pneu ou d’une pièce mécanique, voici donc une astuce chimique qui permet de pallier ce désagrément avec facilité.

Dévisser un écrou

Dévisser un écrou – Source : spm

Comment dévisser un écrou sans l’endommager ?

À la base d’un amortisseur qui a besoin d’être changé, sous la tablette de fixation de la batterie, ou encore sur la jante d’un pneu…les écrous résistent ! Or, si vous parvenez à endommager la tige de la visse, vous allez avoir de gros problèmes : vous ne pourrez pas remonter la pièce de rechange.

Lire aussi : Il faut éteindre le chauffage fin Mars d’après un expert en sinistres – voici la date exacte

Par des outils adéquats : La plupart du temps, il est possible de pallier le problème en changeant d’outils. Des clés à cliquets – qui permettent un desserrage plus puissant, parviennent parfois à décupler vos forces et à vous sortir de cette situation délicate sans dommages. L’occasion donc d’investir dans une trousse qu’on trouve dans le commerce qui assurément pourra vous servir à de nombreuses autres occasions surtout si les fameux boulons résistants sont difficiles d’accès.

L’effet levier : On profitera aussi de l’effet levier avec une clé à pipe. Il vous suffit d’introduire dans le manche de cette clé de la même forme que la pipe de votre grand-père, un tube en acier de 20 à 30 cm, et d’exercer une forte pression. Le levier va décupler la pression exercée et faire céder le boulon résistant.

Écrou rouillé

Écrou rouillé. Source : spm 

Quelle astuce pour dévisser un écrou rouillé ?

Vous avez tout essayé mais la tige et l’écrou « qui s’aimaient d’amour tendre » sont comme soudés par la rouille. L’oxydation des pièces métalliques sous l’action de l’eau, ou du sel a envahi l’écrou.

Une astuce vient donc à votre secours. Il s’agit d’un produit chimique qui trône en bonne place dans les ateliers de mécanique. Il permet d’agir à la fois sur la rouille, de préserver les filetages du boulon et par-dessus tout de séparer les deux pièces, pour enfin changer ce que l’on avait prévu. Un dégrippant et un lubrifiant à la fois. En pulvérisant à bonne distance des pièces et de vos yeux, avec des gants, le produit et en le laissant agir pendant quelques minutes : le résultat sera là. On l’appelle le : bisulfure de molybdène. Vous le trouverez dans tous les magasins et chez les fournisseurs de pièces et accessoires automobiles. L’investissement vaut la peine si vous avez décidé de prendre en main les réparations de votre véhicule.

Lire aussi : Peut-on laisser l’ordinateur portable toujours branché ? La plupart des gens se trompent

Il est aussi possible d’utiliser des graisses à base de ce principe actif, cette fois pour agir en prévention. Appliquer cette graisse sur l’écrou et les éléments destinés à l’assemblage. Soyez certain que la rouille sera chassée de cette fixation pourtant sollicitée dans les parties exposées à l’eau de votre véhicule.

Inutile de perdre son temps et son sang-froid : utilisez donc plutôt la chimie, qui permet rapidement de dégripper et lubrifier avantageusement des fixations automobiles qui vous résistent ! Un petit aérosol qui prendra une place de choix dans votre atelier.

Lire aussi : Pourquoi est-il important de mettre une éponge avec le linge dans la machine à laver ?

Contenus sponsorisés