Vos enfants ne vous ont pas demandé de venir au monde et ils ne doivent pas se plier à tous vos désirs

Très souvent, les parents pensent que leur progéniture doit leur obéir au doigt et à l’œil. Certains parents vont jusqu’à refuser toute forme de débat, considérant que leurs enfants ne sont là que pour se plier à leurs désirs. Mais avant d’asseoir leur emprise, ils s’assurent que l’enfant comprenne bien que s’il est là, c’est uniquement grâce à eux.

Il arrive parfois qu’un parent soit toxique sans s’en rendre compte. Inconsciemment, il s’attaquera à la psychologie de son enfant et le privera de tout épanouissement. Son comportement se manifeste de façon subtile, échappant ainsi au regard d’autrui. Il ne passe ni par des coups, ni par une privation de nourriture ou de soins, ni par des sévices sexuels. Néanmoins, la pression psychologique peut se présenter à travers des insultes, des menaces ou encore des critiques. Généralement, les enfants qui subissent cette forme de violence vivent dans la peur et sont susceptibles de reproduire ces mêmes schémas parentaux plus tard. Le parent toxique peut également penser que son enfant lui doit la vie et que par conséquent, il doit se soumettre à lui. Ainsi, il exerce son autorité et son contrôle jusqu’à priver son enfant de toute forme d’autonomie et d’indépendance. Mais en réalité, cette relation déséquilibrée altère le bien-être de toute la famille.

Le contrôle psychologique des parents 

De multiples enjeux psychologiques inconscients peuvent engendrer le désir de devenir parents. Des enfants conçus pour raviver la flamme au sein d’un couple, des enfants mis au monde pour appuyer le comportement narcissique des géniteurs ou encore des enfants qui viennent combler un manque affectif.

Lorsque les besoins inconscients l’emportent sur le concret, des dysfonctionnements peuvent apparaître. Certains parents ont tendance à instrumentaliser l’enfant et à le manipuler de manière à ce qu’il réponde à toutes leurs attentes. Quand ils sont tristes, frustrés ou en colère pour une quelconque raison, ils font de leur enfant leur bouc émissaire et lui reprochent toutes leurs émotions négatives. Ces parents sont également à même d’imposer un chemin de vie spécifique que l’enfant se devra de suivre, malgré lui. Nul besoin de prendre son avis pour façonner son avenir. Les attentes des parents doivent être satisfaits, peu importe ce que la personne concernée en pense.

L’impact du contrôle incessant sur l’enfant

La réalité est que l’enfant se dote de capacités de réflexion, de communication et d’action qui font de lui un individu à part entière. Le parent autoritaire a tendance à balayer toutes ces facultés au profit des désirs démesurés qu’il a. Mélanie Laberge, psychologue, explique que « certains parents autoritaires ont reçu une éducation stricte et contrôlée. Ils veulent reproduire le même scénario avec leurs enfants car ils évaluent que ce modèle a eu un effet positif sur eux ». Mais un parent dominant pousse souvent l’enfant à mentir, de peur des représailles. En outre, les enfants qui subissent un contrôle incessant peuvent se montrer réservés et manquer de confiance en eux. Incapables d’exprimer leurs besoins et leurs envies, ils sont susceptibles de vivre dans l’anxiété et la frustration.

La discipline positive pour éduquer l’enfant dans la bienveillance

Si le respect est indispensable pour une relation parent-enfant, la communication, l’écoute et l’empathie le sont tout autant. Créée par Jane Nelsen et Lynn Lott, la discipline positive est une approche éducative qui a fait ses preuves. Les principes sont simples et à la portée de tout parent. Cette méthode éducative aide l’enfant à devenir plus autonome, à apprendre le respect mais aussi la bienveillance et la soif d’apprentissage. En réalité, elle se base sur une communication bienveillante qui permet aux parents d’encourager l’enfant et de l’aider à repérer ses erreurs pour adopter une démarche de responsabilisation. Les parents se mettent sur le même niveau que leurs enfants pour leur enseigner au mieux certains principes, les écouter et les épauler au quotidien. Ainsi s’établit une relation basée sur la confiance et la bienveillance.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close