Une policière décède d’une maladie mortelle après qu’un voyou lui ait craché au visage

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, la tuberculose est provoquée par une bactérie qui s’attaque aux poumons. Cette maladie se transmet par voie aérienne, lorsqu’une personne tousse, éternue ou crache. Les germes de la tuberculose sont projetés dans l’air et peuvent contaminer d’autres personnes. Sans compter que lorsqu’un individu a un système immunitaire affaibli, notamment à cause d’un trouble comme le diabète, le VIH ou la malnutrition, la maladie infectieuse peut avoir de graves conséquences. Dans un témoignage relayé par The Sun, une policière contracte la tuberculose et décède après qu’un voyou lui ait craché dessus.

Chaque jour, les forces de l’ordre tentent de faire respecter les règles. Mais des débordements peuvent avoir lieu et mettre les agents de police dans des situations à risque. Agressions physiques, insultes ou encore menaces peuvent altérer le travail et la qualité de vie des forces de l’ordre. En Ukraine, Arina Koltsova, une policière, a fait les frais du comportement immoral d’un citoyen. 

Elle souffre de tuberculose après qu’un homme lui ait craché dessus

Arina Koltsova, résidant à Kiev en Ukraine, est tombée gravement malade suite à des débordements qui ont eu lieu le jour du nouvel an. Elle s’est chargée de menotter un individu suspect afin de l’interpeller. 

arina 2
Thesun

Ce dernier, souffrant de tuberculose, lui a craché dessus. Ignorant les conséquences de cet acte, Arina a continué à travailler avec un emploi du temps très chargé. Un jour, la femme a fini par s’effondrer au travail, sous les yeux de ses collègues. 

arina1
Thesun

Son conjoint, l’agent Mikhail Kindrakevich, a expliqué qu’elle était tombée malade juste après le jour de l’an. Pourtant, personne n’avait suspecté que son état de santé s’était dégradé. “Elle avait arrêté cet homme et il lui a craché au visage. Quelques temps plus tard, elle s’est effondrée”, a affirmé son partenaire. Par la suite, la femme a compris qu’elle souffrait de tuberculose et a commencé à traiter la maladie. “Elle avait reçu un traitement. Elle a subi une chimiothérapie, elle a été nourrie avec une perfusion intraveineuse et elle a perdu beaucoup de poids”, raconte Mikhail. Souvent, la prévention du développement de la tuberculose nécessite le recours à la chimiothérapie. Mais ce traitement a beaucoup affaibli Arina qui a perdu énormément de poids

arina2
Thesun

Une photographie prise par la policière quelques jours avant son décès montre son visage pâle et amaigri. 

arina3
Boreddaddy

“Arina voulait changer quelque chose pour notre pays. Rejoindre la police était un choix conscient, elle voulait changer les choses pour le mieux”, a déclaré une de ses amies. Après avoir souffert en silence, la femme a fini par succomber à la maladie. 

Elle a ensuite été enterrée à Kiev, bénéficiant d’un hommage particulier de la part de ses collègues. “C’est une perte irremplaçable pour l’ensemble de la police de Kiev, les bons souvenirs d’Arina resteront dans nos cœurs pour toujours”, ont exprimé ses collègues sur les réseaux sociaux. 

Quels sont les symptômes de la tuberculose ? 

La tuberculose est une infection causée par une bactérie connue sous le nom de bacille de Koch. Elle se transmet par des sécrétions émises lors de la toux, des postillons et des éternuements. Elle peut toucher plusieurs organes et entraîne des lésions aux poumons. Mais la tuberculose ne se développe que chez 5 à 10% des personnes infectées par cette bactérie. En effet, chez les personnes en bonne santé, l’infection peut guérir spontanément grâce aux défenses immunitaires de l’organisme. Mais certaines maladies telles que le diabète, le VIH ou la dénutrition entrainent une baisse de l’immunité et peuvent favoriser le développement de la tuberculose. On estime que l’infection au bacille de Koch peut passer inaperçue pendant un à trois mois. Ainsi, le patient infecté ne présentera aucun symptôme inhabituel pendant cette période d’incubation. Mais lorsque la maladie évolue, certains symptômes apparaissent. Dans le cas de la tuberculose pulmonaire qui est la plus courante, les signes cliniques que l’on retrouve chez les patients sont : 

  • Une toux persistante avec des crachats épais, parfois accompagnés de sang
  • Une fièvre inhabituelle 
  • Des sueurs pendant la nuit 
  • Un manque d’appétit entraînant une perte de poids 
  • Des douleurs au niveau de la poitrine 
  • Une fatigue générale chronique 

Lire aussi Cet homme affirme qu’il est mort pendant 20 minutes et qu’il est allé au paradis

Contenus sponsorisés