Une maman pleure toute les larmes de son corps pour son fils qui va mourir

Dévastée par la perte de son fils, une mère partage des photos déchirantes sur les réseaux sociaux. Après avoir découvert la cause de son décès, elle lance un cri d’alerte pour avertir les parents. Son témoignage bouleversant a été relayé par CBC News. 

Cette maman a vécu ce qu’il y a de pire pour un parent. Elle a perdu son jeune fils à la fleur de l’âge. Quand elle a découvert les circonstances de son décès, elle était inconsolable.

michael
Michael Kent et sa mère – Source : Viral Life

« Il a commis une erreur qui lui a coûté la vie »

Dévastée par la perte de son enfant, Michael, Sherry Kent a immortalisé ses adieux avec son fils de 22 ans, allongé sur un lit d’hôpital. Le jeune homme est mort des suites d’une overdose de Fentanyl, indique CBC News, un puissant opioïde mais aussi une drogue mortelle qui touche de nombreuses victimes aux Etats-Unis et au Canada. La publication de cette femme a été relayée massivement sur les réseaux sociaux. Cette photo avait été prise un jour avant que son fils ne soit débranché de son assistance respiratoire. « Mon fils n’était pas accro, il a commis une erreur qui lui a coûté la vie » a écrit la mère en deuil.

michael1
Cette maman a dû dire adieu à son fils fauché par une overdose de drogue – Source : Facebook

Abandonné dans un magasin

Suite à cet évènement tragique, la maman souhaite mettre en garde les autres parents de ce véritable fléau qui ravage les jeunes. Sur ses réseaux sociaux, elle explique qu’elle veut faire prendre conscience que cela peut arriver à tout le monde. « Partagez ceci avec votre famille et vos amis pour aider à éviter une autre tragédie » invite-t-elle. La mère raconte que Michael avait fait la rencontre d’un homme qui lui avait proposé de « l’héroïne puissante ». Ils se sont tous les deux cachés dans un magasin pour en prendre avant que son fils ne fasse une overdose.

fentanyl
Fentanyl , un puissant opioïde – Source : Viral Life

Une overdose de Fentanyl

« Il a laissé mon fils dans les toilettes. Environ 20 minutes plus tard […], il a couru chercher les propriétaires du magasin pour qu’ils le retrouvent. Lorsque l’ambulance est arrivée, Michael était déjà en arrêt cardiaque.» Les médecins lui ont ensuite annoncé que son fils était mort d’une overdose de fentanyl, un opioïde très puissant. C’est à ce moment-là qu’elle s’est reposée à son chevet et qu’elle lui a dit ses derniers mots : « Je suis toujours fière de toi ». « Croyez-moi, ces jours ont été les pires de ma vie » a-t-elle confié.

sherry-kent
Sherry Kent se confie sur sa douleur – Source : Mike Symington/CBC News

Qu’est-ce que le Fentanyl ?

Utilisé pour soigner les douleurs chez les patients atteints de cancer en soins intensifs, le Fentanyl est 100 fois plus puissant que la morphine, explique le journal Le Point qui cite l’agence fédérale de santé américaine. Lorsqu’il est utilisé en dehors d’un but médical, il est prisé pour ses effets euphorisants. Ce toxique a provoqué une crise sanitaire sur tout le continent américain et est potentiellement mortel. Lorsqu’il n’est pas délivré par des ordonnances falsifiées ou détournées, le Fentanyl peut se trouver sur le « dark web », comme à Hong Kong ou dans l’Ouest de la Chine. Selon des responsables, il peut être payé en cryptomonnaie ou via d’autres plateformes de paiements. Cette drogue est parfois commercialisée sous forme de spray. Un grand industriel a été arrêté pour avoir poussé à prescrire ce dernier en corrompant les médecins et les cliniques. La mort de Prince est due au fait d’un antidouleur frelaté qui avait été mélangé à du fentanyl, la drogue qui a causé sa mort. Cette mère sans cœur a tué son enfant avec cette substance parce qu’elle voulait se relaxer et fumer.

Perdre un enfant: une épreuve dévastatrice

Cet évènement est la souffrance la plus dure que peut subir un parent. Choc, sidération, colère, marchandage, désespoir sont autant d’émotions qui ponctuent le processus de deuil. Interrogé par nos confrères de Psychologies, Christophe Fauré, psychiatre, explique : « Faire le deuil d’un enfant prend des années. Il s’agit d’apprivoiser quelque chose de monstrueux. Et il n’est pas question d’oublier son enfant : c’est fondamentalement impossible » Pour autant le spécialiste parle d’une possible résilience en expliquant qu’il est possible de réinvestir sa vie et d’avoir d’autres projets. Un parent qui subit cette épreuve peut surmonter ce traumatisme en échangeant dans des groupes de parole ou solliciter l’aide d’un médecin ou thérapeute. Un soutien important de l’entourage et un travail sur soi peuvent accélérer le processus de guérison émotionnelle. Pour surmonter cette épreuve, ces parents ont passé 16 jours avec le cadavre de leur bébé. Ils voulaient profiter de derniers moments avec lui.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close