Maladie de la prostate

Petite glande en forme de noix, la prostate se situe entre le pubis et le rectum et joue un rôle des plus importants dans l’anatomie masculine. Son rôle principal est de participer, conjointement avec la vésicule biliaire, à la production du liquide séminal, communément appelé sperme. Sous l’influence des hormones sexuelles, la prostate peut être impactée par plusieurs troubles qui peuvent se manifester par des symptômes quasi similaires. Si ces derniers présentent les mêmes caractéristiques, il est toutefois à noter qu’ils n’ont pas les mêmes conséquences ni les mêmes traitements. Il est donc impératif de consulter un médecin afin de pouvoir identifier leur origine.

Les maladies les plus fréquentes de la prostate sont la prostatite, l’hypertrophie bénigne de la prostate et le cancer de la prostate. La première est souvent la conséquence d’une infection bactérienne à E. Coli qui provoque une inflammation. Elle est caractérisée par une fièvre élevée associée à des frissons, des troubles urinaires (brûlures lors de la miction, envies fréquentes d’uriner etc.), des douleurs au niveau de la région pubienne (urètre, pénis et parfois rectum), une sensation de malaise, des douleurs musculaires, une douleur intense lors du toucher rectal.

L’hypertrophie bénigne, une affection qui touche environ un homme sur deux après 50 ans, est quant à elle asymptomatique. Si cette tumeur est, comme son nom l’indique, sans grandes conséquences, elle peut parfois entraîner des troubles urinaires. Et pour cause, cette maladie provoque une augmentation de la taille de la prostate. Résultat ? Une compression de l’urètre et une pression de la vessie qui engendrent des problèmes de miction.

La troisième affection qui peut toucher la prostate est le cancer. Si ce dernier est considéré comme le type de cancer le plus fréquent chez les hommes, il évolue toutefois très lentement. Le plus souvent, cette affection provoque des troubles urinaires et érectiles et peut être détectée à un stade précoce grâce au dépistage, évitant ainsi le risque de métastases.

Quels sont les traitements en cas de maladie de la prostate ?

Un traitement par antibiotique est nécessaire en cas de prostatite aiguë. Dans le cas d’une hypertrophie bénigne, un traitement médical est prescrit et en fonction de la réponse du patient, un traitement chirurgical peut également être proposé. Les traitements en cas de cancer dépendent quant à eux du stade et de l’étendue de la tumeur.

Vous souhaiter un article plus ancien ?

Accèder aux archives