Pourquoi mes mains s’endorment-elles ? 9 signaux que le corps vous envoi

Habituellement, la perte de sensibilité et les fourmillements dans les mains sont causés par une mauvaise posture. Lorsqu’une personne s’appuie sur son bras pendant un certain temps, une sensation anormale peut se manifester à la surface de la peau. En réalité, l’appui prolongé engendre une compression des nerfs périphériques et s’accompagne d’une paresthésie, terme médical utilisé pour désigner un fourmillement. Mais si généralement, ce symptôme est bénin, il peut dans certains cas signaler d’autres troubles plus sévères.

Les paresthésies représentent des sensations anormales à la surface de la peau. Elles peuvent causer des fourmillements, mais aussi des brûlures, des picotements, des piqûres ou des engourdissements au niveau d’un membre. Généralement, les paresthésies se manifestent au niveau des extrémités comme les mains, les doigts ou encore les jambes. Souvent, les fourmillements dans les mains surviennent lorsqu’un nerf au niveau du bras est comprimé. Si une paresthésie peut être fréquente et banale, il arrive parfois qu’elle soit le symptôme d’un trouble plus grave, comme le révèle le Docteur Handschuh, médecin généraliste.

Les 9 causes possibles d’une paresthésie

Généralement, les paresthésies se manifestent lorsqu’il y’a un dérèglement du système nerveux central ou des nerfs périphériques.

S’il vous arrive d’avoir des fourmillements dans les doigts ou dans les mains ou de subir une sensation d’engourdissement au niveau des mains, voici les différentes causes possibles de ce symptôme :

1. Le syndrome du canal carpien

Une des causes les plus fréquentes des fourmillements est le syndrome du canal carpien. Ce trouble est causé par la compression du nerf médian lorsqu’il passe dans la canal carpien et entraîne des troubles de la sensibilité, une perte de force et des fourmillements au niveau des trois premiers doigts de la main.

2. Le diabète

Le diabète est une maladie métabolique qui engendre une hyperglycémie chronique et peut engendrer divers symptômes. Lorsque le diabète est à un stade avancé, une neuropathie peut apparaître. La glycémie élevée peut altérer les terminaisons nerveuses et entraîner des fourmillements au niveau des jambes, des pieds ou encore des mains.

3. La spasmophilie

Lorsqu’une personne subit une crise de spasmophilie, elle peut souffrir de fourmillements au niveau des mains.

4. Un AVC

Des fourmillements, un engourdissement ou une diminution de la force au niveau des mains font partie des signes précurseurs d’un AVC. Comme le précise le Docteur Handschuh, les personnes souffrant de problèmes vasculaires, d’hypertension et d’hypercholestérolémie doivent être particulièrement vigilantes face à ce signe.

5. La maladie de Raynaud

La syndrome de Raynaud est une maladie chronique de la circulation sanguine qui engendre une décoloration et un gonflement des extrémités. Touchant les doigts, les oreilles, le nez ou les orteils, cette maladie peut provoquer des crises responsables d’un engourdissement et de fourmillements dans les mains.

6. La sclérose en plaques

La sclérose en plaques cause souvent une paresthésie. En effet, l’inflammation de la moelle épinière que génère cette maladie engendre des engourdissements au niveau des mains et des jambes. En sus, la maladie peut provoquer de la fatigue, des troubles de l’équilibre, des troubles visuels ou encore une incontinence.

7. Une carence en vitamine B12

Une carence en vitamine B12 engendre divers symptômes dont une sensation de picotements et de fourmillements dans les mains. Souvent, cette carence touche les personnes alcooliques et les personnes âgées et engendre un trouble nerveux responsable de la paresthésie.

8. Une maladie professionnelle

Certaines professions sont susceptibles d’engendrer une posture contraignante qui cause une paresthésie. Répéter certains gestes, travailler sur ordinateur toute la journée ou exercer une tension au niveau de la colonne vertébrale ou du dos peuvent engendrer un engourdissement des mains.

9. Une posture inadaptée pendant le sommeil

Certaines personnes dorment dans une position inadéquate. Ainsi, dès le réveil, elles peuvent subir un engourdissement de la main et des fourmillements ponctuels. Généralement, ce symptôme s’atténue au fil de la journée.

Lire aussi Aphtes sur la bouche : comment les soigner naturellement ?

Contenus sponsorisés