« Nous disons à nos enfants de 8 et 11 ans quand nous avons des relations sexuelles »

Pour préserver sa vie intime avec son mari, une femme a choisi une approche insolite: aborder le sujet avec ses enfants de 8 et 11 ans. Elle se livre sur les raisons qui l’ont poussée à parler si ouvertement de sa sexualité et indique qu’elle n’aurait pu prendre de meilleure décision.

Habituellement, Jamie Beth Cohen privilégiait les moments où les enfants étaient à l’école ou au sport pour avoir des rapports sexuels avec son mari. Seulement, elle a vite réalisé que cela deviendrait impossible lorsque le confinement a été mis en place. Incapable de quitter la maison, le couple s’est retrouvé confronté à une nouvelle dynamique où il fallait désormais se cacher ou mentir pour filer sous la couette. Une situation qu’ils ont décidé de résoudre en adoptant une approche transparente avec leurs enfants. 

Toute la famille s’est retrouvée sous le même toit

Dans une tribune parue sur le Huffington Post, Jamie raconte les changements auxquels elle a été confrontée depuis la pandémie. “Je les aime, mais c’est bien plus de moments en famille que ce dont j’ai l’habitude. Les enfants avaient des entraînements de foot, des cours particuliers, des leçons de piano et des séances de jeux avec leurs camarades”, explique-t-elle. Un temps dont elle tirait profit pour passer des moments intimes avec son mari, sauf que maintenant, “notre petite maison ne nous permet pas d’avoir des ‘activités d’adultes’’’, ajoute la maman. En effet, elle révèle qu’elle a toujours eu du mal à faire l’amour lorsque les enfants se trouvaient sous le même toit. “Ces 11 dernières années, mon mari a été compréhensif mais un peu frustré par ma réticence à faire l’amour lorsque les enfants sont à la maison. Je ne pouvais expliquer pourquoi j’avais tellement peur qu’ils entrent pendant un rapport ou qu’ils nous interrompent d’une autre manière, en toquant à la porte ou en nous appelant”, explique-t-elle. 

enfant surpris 1024x768 1
Enfant surpris – Source : The Mirror

“Nous avons décidé de leur dire quand nous faisons l’amour”

Face à ce dilemme, Jamie et son époux ont préféré se montrer francs et transparents. “Quelques mois après le début du confinement, des mois durant lesquels j’ai eu l’impression que faire l’amour avec mon mari consistait à me cacher (…) j’ai décidé de dire aux enfants les moments exacts où nous avions des rapports sexuels”, écrit-elle. Pour ne plus avoir à mentir ou à se sentir mal à l’aise, elle leur a dit : “Si je ferme la porte et que j’allume le ventilateur dans le couloir, laissez-nous seuls s’il vous plaît. Nous faisons l’amour”. Et la réaction des enfants aurait été plutôt coopérante puisque ces derniers auraient respecté le souhait de leurs parents et se seraient même amusés de la situation.

jamie 2
Jamie Beth Cohen est auteure du livre Wasted Pretty – Source : The Sun

“Si on veut regarder une série tout nus après avoir fait l’amour, on peut”

Pour la femme qui avait continuellement peur d’être interrompue par ses enfants, il est désormais plus simple de partager des moments de qualité à deux. “Si on veut voir une série nus après avoir fait l’amour, on le fait. Si on veut parler pendant une heure avant d’enlever nos vêtements, on le fait. Le temps qu’on passe ensemble est maintenant plus axé sur la complicité et quel couple n’a pas besoin de ça ?”, demande Jamie. La maman admet que cette approche ne fera probablement pas l’unanimité mais pour sa famille, cela a bien fonctionné, souligne-t-elle. 

dormir a trois 1024x683 1
Dormir à trois – Source : Medium

Parents : comment préserver sa vie intime lorsqu’on a des enfants ?

Avec l’arrivée d’un bébé ou des enfants en bas âge, il peut être difficile de trouver du temps pour soi et pour son couple. Lorsque cela se produit, il est important de consacrer du temps et de l’espace pour se retrouver en tant qu’amants. Face aux obligations et aux responsabilités du quotidien, il est crucial de ne pas se désengager du rapport physique et intime qui lie les deux partenaires, quitte à devoir planifier ces moments ! En effet, l’amour s’entretient et se cultive, et cela nécessite de l’organisation lorsque les enfants sont de la partie. Par ailleurs, la sexualité en soi n’est pas le seul gage d’une vie de couple harmonieuse et épanouie. Tendresse, baisers, mots doux et caresses sont autant de moyens de raviver la flamme pour s’épanouir sans culpabiliser. 

Il peut également s’avérer salutaire de définir un espace intime propre aux parents lorsque l’enfant est en mesure de comprendre cette limite. La chambre parentale notamment représente le territoire idéal pour préserver son intimité, explique Caroline Le Roux, sexologue et psychologue clinicienne. Lorsqu’ils sont assez grands, on peut expliquer aux enfants qu’ils ont besoin d’une autorisation pour entrer dans cette pièce, en frappant à la porte par exemple. 

Lire aussi Ces enfants de 8 et 13 ans se “marient” et emménagent ensemble avec la permission de leurs parents – « Un véritable scandale »

Contenus sponsorisés