Système urinaire

Essentiel pour maintenir l’équilibre du corps, que l’on connaît également sous le nom d’homéostasie, le système urinaire se charge de l’élimination des déchets et des toxines qui s’accumulent dans l’organisme. Il comporte 4 organes essentiels à son fonctionnement: les reins, l’urètre, la vessie et l’uretère. Des vaisseaux sanguins participent également à ses fonctions pour permettre aux déchets azotés, que l’on appelle aussi l’urée, d’atteindre les reins pour être filtrés avant de passer par les urines.

Chaque organe du système urinaire joue un rôle essentiel pour permettre au corps d’éliminer l’urine et tous les déchets qu’elle comporte. Les uretères par exemple sont des tubes de petite taille qui transportent l’urine du bassin vers la vessie. Leur action anti-reflux empêche l’urine de remonter vers les reins.

La vessie quant à elle peut contenir jusqu’à 500 ml d’urine. Elle se situe devant le rectum pour les hommes et devant le vagin et l’utérus pour les femmes. Le détrusor, l’un de ses muscles, se contracte pendant la miction pour évacuer le liquide. Le sphincter quant à lui se situe dans le col vésical et retient l’urine en restant fermé. Lorsque la pression augmente, le cerveau reçoit l’information et émet l’ordre au sphincter de s’ouvrir. En cas d’incontinence ou de fuites urinaire qui peuvent apparaître suite à une maladie, cela signifie que les muscles pelviens sont trop faibles pour retenir l’urine.

L’urètre est composé de deux sphincters et d’un conduit chargé d’évacuer l’urine. Il se situe respectivement au niveau du pénis et de la vulve chez l’homme et la femme.

Les reins quant à eux, sont les organes les plus importants du système urinaire. Chargés du filtrage, ils évaluent la quantité d’eau requise pour un fonctionnement optimal du corps humain. En purifiant le sang, ils permettent l’élimination des déchets à travers l’urine.

Qu’est-ce qui cause une infection urinaire ?

Les infections urinaires indiquent la présence de bactéries dans les conduits concernés. Elles peuvent toucher plusieurs organes et sont plus fréquentes chez les femmes. Leur urètre étant plus court que les hommes, les bactéries atteignent plus facilement la vessie. On reconnaît notamment la cystite qui se traduit par des brûlures au moment d’uriner ou des envies fréquentes de mictions.

Chez l’homme, l’infection urinaire est généralement liée à d’autres facteurs comme une maladie de la prostate, un trouble neurologique ou une malformation de l’appareil urinaire.
Close