x

Hypotension

Contrairement à l’hypertension artérielle qui désigne une pression trop élevée du sang sur la paroi des artères, l’hypotension artérielle est caractérisée par une pression anormalement faible exercée par le sang. En outre, l’hypotension n’est pas considérée comme une maladie à proprement dit, mais plutôt comme un symptôme. Elle se manifeste de façon occasionnelle et peut survenir à tout âge, y compris chez les jeunes adultes en bonne santé.

La pression sanguine est composée des pressions systolique et diastolique, ces dernières étant mesurées en millimètres de mercure (mmHg). La pression systolique désigne la pression du sang lorsque le cœur se contracte quand la pression diastolique correspond à la tension artérielle mesurée lorsqu’il se relâche. Une tension artérielle devrait normalement avoisiner 120/80 mmHg. 120 est le chiffre qui désigne la systole et 80 la diastole. Bien que la pression artérielle varie tout au long de la journée en fonction du niveau de stress et de l’intensité de l’activité physique, une tension trop haute peut être à l’origine de différentes affections. Et au-dessous d’une certaine limite, une pression trop basse empêche le sang d’être propulsé correctement dans tous les vaisseaux sanguins et entraîne par conséquent un manque d’oxygénation de certaines parties du corps, y compris le cerveau.

Les types d’hypotension

Il existe deux types d’hypotension artérielle. L’hypotension orthostatique ou posturale correspond à une chute de tension soudaine. Après un lever rapide par exemple, sous l’effet de la gravité, le cerveau ne reçoit pas la quantité de sang nécessaire à son bon fonctionnement. L’hypotension postprandiale désigne quant à elle une chute importante de la tension artérielle dans les deux heures suivant un repas. Pendant le processus de digestion, le sang afflue principalement vers l’estomac et l’intestin ce qui peut entraîner une légère chute de tension.

Symptômes de l’hypotension

On parle d’hypertension lorsque la pression artérielle est supérieure à 120/80 mmHg. A contrario, il n’y a pas de seuil qui définit l’hypotension. Plus la tension est basse, mieux se porte la santé cardiovasculaire. Toutefois, à l’apparition de certains symptômes, le médecin peut alors poser son diagnostic. On compte parmi les signes les plus courants une sensation d’étourdissements, une sensation de faiblesse, une vision floue, des nausées, une accélération du rythme cardiaque, un évanouissement ou une syncope. En règle générale, une hypotension est sans grande gravité. Si les périodes d’hypotension sont trop fréquentes, il est toutefois essentiel de consulter un médecin.