Le coronavirus pourrait déclencher une “vague de lésions cérébrales”, selon des chercheurs

Depuis son apparition dans la province de Wuhan en Chine, le coronavirus continue de toucher plusieurs pays du monde. Actuellement, le bilan de la pandémie s’élève à plus de 544 311 morts à l’échelle internationale. Responsable de la maladie du Covid-19, le virus s’attaque principalement aux voies respiratoires, mais peut engendrer des manifestations cliniques dans la plupart des organes du corps humain. Dernièrement, des chercheurs britanniques ont pointé du doigt des lésions cérébrales possibles chez les patients. L’information a été relayée par le site d’information australien 7 News.

Depuis le début de l’épidémie, les chercheurs mènent un travail acharné pour élucider les mystères qui pèsent autour du nouveau coronavirus. Grâce à leur forte mobilisation, le monde a pu accéder à de nombreuses connaissances permettant de mettre en place certaines mesures pour se protéger de la maladie.

Des symptômes au mode de transmission, en passant par la durée de vie du virus sur différentes surfaces, nombre de mécanismes ont été passés au crible. Pourtant, il semblerait que des zones d’ombre persistent jusqu’à ce jour. Une étude récente a permis de mettre en exergue les dommages cérébraux causés par le virus.

Le coronavirus pourrait engendrer de sévères complications neurologiques

Le Covid-19 est une maladie d’origine infectieuse qui peut se manifester par des symptômes tels que la toux, la fièvre ou encore la fatigue. D’autres signes cliniques ont été identifiés comme la congestion nasale, les maux de tête, la conjonctivite, les maux de gorge, les troubles digestifs, les troubles cutanés, l’agueusie (perte du goût) ou encore l’anosmie (perte de l’odorat). Depuis quelques temps, plusieurs experts affirment que le virus peut toucher plusieurs organes et engendrer des séquelles considérables.

Selon une étude publiée ce mercredi 8 juillet dans la revue scientifique britannique Brain, la maladie peut causer des complications neurologiques conséquentes même sous sa forme bénigne. Les experts précisent toutefois que cela ne signifie pas que ces répercussions soient très répandues, indique le Figaro.

radio cranienne
7news

Résultats de l’étude

Les chercheurs ont découvert que le virus pouvait entraîner des complications neurologiques chez certains patients telles que des accidents vasculaires cérébraux, des lésions nerveuses et potentiellement, une inflammation du cerveau qui peut être mortelle et ce, même en l’absence de symptômes graves liés à la maladie. “Nous devons être vigilants et faire attention à ces complications chez les personnes qui ont eu le Covid-19”, a averti le Dr Michael Zandi, auteur principal de l’étude.

Dans cette expérience scientifique, les chercheurs ont examiné 43 patients âgés de 16 à 85 ans admis aux hôpitaux du University College London (UCL).  À travers des examens approfondis, les scientifiques ont découvert 10 cas de “dysfonctionnement cérébral temporaire”, 12 cas d’inflammation cérébrale, 8 cas d’AVC et 8 cas de lésions nerveuses.

Parmi les patients qui souffraient d’une inflammation cérébrales, plusieurs ont été diagnostiqués d’encéphalomyélite aiguë disséminée. Cette dernière est une inflammation du cerveau et de la moelle épinière qui peut déclencher des maux de tête, une fièvre, une confusion mentale, des convulsions et des déficits neurologiques.

coronavirus microscope
7news

Certains patients ont été victimes d’hallucinations, de vision double et de désorientation. Par ailleurs, l’étude montre que le virus n’a pas été trouvé dans le liquide céphalorachidien des malades, ce qui peut signifier qu’il n’attaque pas directement le cerveau.

Ainsi, ces effets neurologiques pourraient être dûs à la réponse immunitaire de l’organisme face au virus. “Les médecins doivent être conscients des effets neurologiques possibles, car un diagnostic précoce peut améliorer les résultats sur la santé des patients”, a déclaré le Dr Ross Paterson, du Queen Square Institute of Neurology de l’UCL.

Toutefois, de nouvelles études sont nécessaires pour comprendre le mécanisme d’atteinte du cerveau et les traitements possibles comme le souligne l’expert qui précise qu’”étant donné que la maladie n’existe que depuis quelques mois, nous ne savons pas encore quels dommages à long terme le Covid-19 peut causer”.

Nous vous offrons

Newsletter

Un livre indispensable pour
rester en bonne santé

Newsletter
  • Découvrez la liste des plantes et aliments qui guérissent
  • Apprenez à fabriquer de puissants remèdes méconnus pour guérir 90% des maladies
  • Un livre indispensable à avoir pour rester en bonne santé
Je souhaite recevoir le livre offert + m’inscrire à la newsletter
Contenus sponsorisés
Loading...
Close