La vaginose bactérienne cause des brûlures, des démangeaisons et des pertes malodorantes : voici comment vous en débarrasser

Affectant de nombreuses femmes, la vaginose bactérienne est une maladie bénigne mais qui peut se révéler gênante, voire handicapante pour la personne atteinte. Au cours d’une grossesse, celle-ci peut s’avérer dangereuse et entraîner des complications importantes. Pour cette raison, il est primordial de comprendre ses mécanismes afin d’oeuvrer à la prévenir et à la traiter dès les premiers symptômes. Tour d’horizon de cette infection avec la sexologue, Marie Bareaud.

La vaginose bactérienne survient en cas de perturbation de la flore vaginale. Cette dernière étant extrêmement fragile, de mauvaises habitudes peuvent nuire à son équilibre, favorisant ainsi l’apparition d’infections.

Qu’est-ce que la vaginose bactérienne ?

La vaginose bactérienne est décrite par le Dr Jean-Marc Bohbot, andrologue et spécialiste des infections uro-génitales, comme étant une infection essentiellement bénigne chez la femme non-enceinte du moment qu’elle est traitée à temps, mais pouvant se révéler grave en cas de grossesse. En effet, cette infection peut entraîner chez la femme enceinte des risques importants, notamment une fausse couche ou une rupture prématurée de la poche des eaux.

Qu’est-ce qui cause la vaginose bactérienne ?

La vaginose bactérienne est principalement causée par un déséquilibre de la flore vaginale ; elle survient lorsque les “mauvaises bactéries” deviennent plus nombreuses que les bactéries dites “bonnes” pour la santé du vagin. Ce déséquilibre est notamment causé par de mauvaises habitudes comme les douches vaginales ou encore l’application de parfums et de produits parfumés dans la zone vaginale. Des habitudes à bannir selon Marie Bareaud qui rappelle que la prévention passe principalement par une bonne hygiène intime.

Quels sont les symptômes de la vaginose bactériennes ?

Selon le Dr Charlotte Tourmente, psycho-sexologue, la plupart des femmes ne ressentent pas vraiment de symptômes lorsqu’elles sont atteintes de vaginose. Toutefois, certaines présentent les symptômes suivants :

– Des pertes très liquides

– Des pertes blanchâtres, grisâtres ou verdâtres

– Une odeur de poisson qui s’accentue après les relations sexuelles

– Des démangeaisons ou des rougeurs au niveau du vagin

Comment prévenir la vaginose bactérienne ?

Afin de prévenir la vaginose bactérienne, il est important d’adopter une hygiène de vie impeccable :

  • Eviter les douches vaginales à tout prix
  • Eviter les produits parfumés dans la zone vaginale
  • Maintenir un bon régime alimentaire qui permettra aux “bonnes bactéries” de survivre et se multiplier
  • Porter des sous-vêtements en coton
  • S’essuyer de l’avant à l’arrière pour éviter toute contamination
  • Se protéger lors des relations sexuelles, surtout lorsqu’il s’agit d’un nouveau partenaire

Quels remèdes contre la vaginose bactérienne ?

A l’apparition des premiers symptômes, une consultation s’avère nécessaire pour évaluer votre état de santé et identifier le traitement adéquat. Toutefois, le Dr Bohbot rappelle que bien que les antibiotiques soient “efficaces à 80% à plus ou moins court terme pour traiter une vaginose bactérienne (…) on sait qu’il y a 30% de récidives à 3 mois et 66% à 1 an. Il est donc aussi primordial de rééquilibrer la flore vaginale à l’aide de probiotiques. » Dans un article de Doctissimo, l’expert ajoute que ces derniers sont un traitement complémentaire nécessaire en cas de vaginose et un allié préventif de taille pour protéger la flore.

Ainsi, pour prévenir, soulager ou favoriser la guérison de cette infection, une bonne hygiène de vie est tout aussi importante puisque celle-ci n’est pas sans répercussions sur l’équilibre de la flore vaginale. Pour vous aider, Carolyn DeLucia, gynécologue et le Dr Cris Beer, expert en médecine nutritionnelle et intégrative recommandent certains aliments riches en probiotiques, bénéfiques à votre vagin:

  • Le yaourt qui selon une étude, soulage les symptômes de la vaginose et favorise une guérison plus rapide
  • Le kéfir, riche en lactobacilles essentielles pour une flore vaginale équilibrée
  • Le tempeh, qui en plus de réguler la flore intestinale, préviendrait les récidives d’infections vaginales
  • Le miso, riche en lactobacilles acidophiles qui ont démontré une action positive en termes de prévention et de récidive de vaginose bactérienne

Mises-en garde

Il est indispensable de consulter votre médecin si vous pensez souffrir de vaginose car lui seul pourra établir un diagnostic complet. Certains symptômes de la vaginose sont similaires à ceux que l’on retrouve dans d’autre pathologies.

Il est également primordial de prendre l’avis de votre médecin avant d’essayer tout remède naturel.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close