x

La méditation orgasmique : se faire caresser le clitoris par un inconnu pour méditer

La méditation orgasmique est une pratique somme toute unique qui combine à la fois attention, toucher et plaisir. C’est une expérience qui se fait en couple et consiste à ce qu’une femme se fasse caresser le clitoris par un inconnu pendant quinze minutes. Le but ? allier méditation et plaisir. Zoom sur cette pratique insolite, relayée par le Madame Figaro. 

Se faire caresser le clitoris par un inconnu pendant 15 minutes, tel est le principe de ce concept venu tout droit d’outre-Atlantique, plus précisément de la société américaine One Taste. Pour autant, la « méditation orgasmique »,  reste une pratique très controversée.

En quoi consiste la « méditation orgasmique » ?

D’après un article du Madame Figaro, cette technique est inculquée lors d’un cours qui s’effectue en groupe et pendant lequel les couples se placent côte à côte, pour découvrir le caractère subtil des caresses dites méditatives.

Ainsi, les femmes baissent leurs culottes après s’être allongées, laissant ensuite les hommes, assis, les toucher après le retentissement d’un minuteur. Emmanuelle Duchesne, coach en méditation orgasmique formée par OneTaste, détaille le processus incroyablement spécifique de la pratique. En effet, le port de gants en latex est impératif, ces derniers devant être couverts de lubrifiant. Par ailleurs, le clitoris doit être touché « avec la légèreté des ailes d’un papillon » de haut en bas, sur une surface allant de 1 à 2 millimètres.

meditation orgasmique

Une femme se fait caresser par un partenaire inconnu – Source : Koi de neuf

Tout au long du quart d’heure, chaque partenaire doit se focaliser sur les sensations sans pour autant questionner l’idée de l’orgasme. L’objectif étant de savoir lâcher prise tout en se concentrant sur le plaisir. Emmanuelle Duchesne explique également qu’à l’instar de la méditation, il faut se concentrer sur sa respiration et les sensations ressenties, en essayant de ne pas se laisser envahir par des pensées qui perturberaient cette expérience.

La coach souligne aussi que cela n’est pas une incitation à passer à l’acte. On ne fait pas l’amour après. « Ce ne sont pas des préliminaires, si on se caresse pendant quinze minutes avant de faire l’amour, ce n’est plus de la méditation orgasmique » a-t-elle précisé.

En dehors de ces considérations méditatives, il y a assurément différentes choses que vous pourriez faire pour le clitoris dans un cadre plus intime.

Quelques réserves quant au caractère « non sexuel » de la pratique

Cette méditation orgasmique ou OM n’est naturellement pas sans susciter un certain débat. Après avoir été contactée par le magazine, Anne-Marie Lazartigues, sexologue et psychiatre, se montre incrédule face à ce type de méditation. Cette dernière pointe notamment du doigt le rapport entre le clitoris et une pratique qui n’a pas pour objectif principal de mener à l’orgasme.  « Pourquoi ce qui doit donner du plaisir sexuel doit être utilisé pour méditer ?» s’interroge l’experte.

Pour Emmanuelle Duchesne, la réponse est simple. Cela permet aux hommes d’être plus confortables avec les femmes et plus soucieux de leurs sensations. Pour ces dernières, l’objectif serait d’apprendre à affirmer leur désir sans ressentir un besoin de réciprocité dans le plaisir fourni.

Mais la sexologue ne partage pas cette vision des choses et reste sceptique face à une pratique qu’elle estime surtout commerciale.  A ses yeux, il s’agit d’une « réponse codifiée » pour éviter la question de la performance lors de l’acte sexuel. « Il y a vraiment de quoi pleurer  » poursuit  le Dr Lazartigues qui déplore l’instrumentalisation d’un domaine où la confiance et la créativité doivent primer par-dessus tout.

Stimuler le clitoris: mode d’emploi

Comprendre les mécanismes du clitoris est important car cet organe est réellement fascinant. A ce sujet, le sexologue clinicien Jean-Claude Piquard explique à nos confrères de Santé Magazine,  que certaines pratiques sont plus efficaces que d’autres pour le stimuler. D’ailleurs, près de 3/4 de ses patientes ne ressentent pas forcément une sensation agréable lors de la stimulation de cet organe, notamment lorsqu’il est encore endormi et n’a donc pas été sujet à l’excitation. 

De ce fait, au moment de stimuler la vulve, que ce soit avec le doigts ou avec la langue, le Dr Piquard indique qu’il vaut mieux éviter de caresser cet organe de bas en haut, en allant du vagin vers le nombril, car cela l’expose à un contact direct.

Le sexologue suggère plutôt de caresser le capuchon, ajoutant qu’une vibration de gauche à droite stimule le clitoris de manière très efficace. En cause : la présence de terminaisons nerveuses sur le capuchon, le haut des petites lèvres mais aussi sur le gland du clitoris. Ces zones reçoivent les vibrations et les transmettent au cerveau, ce qui finit par créer une sensation de volupté, explique l’expert. En outre, rappelons qu’il y a plus d’une manière d’atteindre l’orgasme féminin.

Contenus sponsorisés
Loading...