x

Exposer ses fesses au soleil est l’une des dernières modes des instagrameuses

Parmi toutes les tendances qui fleurissent sur les réseaux sociaux, celle-ci pourrait bien vous surprendre. Prônée par les influenceurs en matière de bien-être, elle consiste à exposer son anus au soleil pendant quelques minutes chaque jour. Zoom sur un concept particulièrement étrange, relayé par nos confrères du New York Post.

Si l’on savait déjà que l’exposition au soleil était recommandée pour augmenter ses apports en vitamine D, d’autres semblent convaincus qu’il existe un moyen bien plus efficace. Et pour cause, des influenceurs et certaines célébrités ont loué une pratique pour le moins improbable. Le concept s’appelle le « perineum sunning » en anglais; autrement dit : l’ensoleillement du périnée.

Une tendance née d’influenceurs séduits par le concept

Sur Instagram, un influenceur connu sous le pseudonyme Ra of Earth explique dans une vidéo que « 30 secondes de soleil sur votre anus suffisent pour recevoir plus d’énergie que durant une journée entière en portant tous vos vêtements ». Et comme l’indique l’article du New York Post, Ra of Earth n’est pas le seul. Troy Casey, un autre influenceur, a également évoqué le même argument. Mais la tendance s’est essentiellement faite connaître grâce à Metaphysical Meagan, une internaute américaine qui cumule des milliers de followers sur les réseaux sociaux. Cette dernière a déclaré que la vitamine D reçue à travers son anus a non seulement amélioré la qualité de son sommeil mais l’a aussi aidée à réguler ses hormones. 

exposer-ses-fesses-au-soleil-est-lune-des-dernieres-modes-des-instagrameuses
Metaphysical Meagan, a initié la tendance en postant une image d’elle-même – Source : NY Post

C’est lors de ses études sur le taoïsme que l’influenceuse aurait d’ailleurs appris la technique. Depuis, elle s’y consacre avec un certain dévouement. Après avoir publié son « bain de soleil » sur les réseaux sociaux, le concept est devenu viral. Certaines célébrités ont aussi révélé avoir été convaincues par les bienfaits de cette pratique, même si elles y ont apporté quelques modifications. L’actrice américaine Shailene Woodley a en effet révélé au magazine Into The Gloss qu’elle pratiquait sa propre version de « l’ensoleillement du périnée ». Et pour cause, c’est son vagin qu’elle préfère exposer pour faire le plein de vitamine D

Une pratique à éviter – Source : NY Post

Les professionnels de santé mettent en garde contre cette pratique. 

Le Dr Diana Gall, du service médical britannique Doctor 4 U, a mis en garde contre cette tendance en indiquant qu’ il n’y a aucune preuve permettant de valider l’effet de ce type de bain de soleil sur le bien-être physique. 

Si la spécialiste admet que la méditation de pleine conscience et des apports suffisants en vitamine D sont bénéfiques tant pour la santé mentale que physique, elle souligne toutefois que ces derniers n’ont pas besoin d’être obtenus en endommageant la peau pendant que l’on s’expose aux rayons UV.

Elle préconise ainsi d’autres méthodes plus prudentes pour développer sa spiritualité, insistant sur le fait qu’il n’y a aucun apport supplémentaire « à faire cela nu au soleil », l’anus étant une zone très sensible. Pour cette raison, cette pratique peut s’avérer particulièrement douloureuse, sans oublier les risques de cancer de la peau qui inquiètent les spécialistes.

Les tendances à éviter sur les réseaux sociaux

Si elle peut sembler farfelue, cette tendance « bien-être » est pourtant loin d’être la seule à avoir fait des adeptes sur les réseaux sociaux, en dépit de l’absence de preuves scientifiques appuyant sa supposée efficacité. C’était notamment le cas des bains de vapeur vaginaux, promus entre autres par l’actrice Gwyneth Paltrow. La tendance avait fait l’objet de nombreuses mises en garde, notamment après qu’une femme se soit brûlée au second degré. D’autres préconisaient d’introduire de l’ail dans son vagin. Un remède partagé par de nombreux internautes mettant en avant son action antibactérienne en dépit des risques graves que cela est susceptible d’occasionner. 

Quelles sont les bonnes sources de vitamine D ?

Vous l’aurez compris, si le soleil contribue à de bons apports en vitamine D, cette recommandation est loin d’inclure l’exposition de son anus.  D’autant plus que l’alimentation peut également nous venir en aide pour combler nos besoins. Pour veiller à avoir des apports adéquats, privilégiez les poissons tels que le saumon, le thon frais, le maquereau ou encore les sardines, le jaune d’oeuf, les champignons, le foie de veau, les yaourts nature, l’avocat, le beurre ou même le chocolat noir, à condition qu’il contienne au moins 70% de cacao. Il peut également s’avérer utile de prêter attention aux symptômes d’une carence en vitamine D pour déterminer si vos apports sont suffisants. 

Contenus sponsorisés
Loading...