x

Des femmes témoignent de l’expérience qu’elles ont avec leurs petits amis qui ont de gros pénis

Opinion

La taille idéale du pénis est un sujet qui anime plusieurs débats. En tout cas, il semblerait que la taille du sexe masculin revêt une importance aussi bien pour les hommes que pour les femmes. Mais lorsque le pénis est trop gros, cela peut engendrer certaines difficultés lors des rapports sexuels. Des femmes livrent leur expérience avec leur partenaire ayant un pénis de grande taille.

Relayés par le journal britannique The Sun, les témoignages différents de Sophie Jones et de Sandra Garcia indiquent qu’un membre aux grandes dimensions peut satisfaire certaines femmes et faire souffrir d’autres. Pour certaines, un gros pénis n’est pas toujours synonyme de plaisir et peut occasionner des douleurs, voire des difficultés lors des rapports sexuels.

L’expérience douloureuse de Sophie Jones

Pour Sophie Jones, le gros pénis de son petit ami Tom lui fait souvent mal. Source : The Sun

Sophie Jones est une jeune femme de 27 ans qui travaille comme aide-soignante. Elle déclare que le pénis de son petit ami Tom, mesure environ 21 cm de longueur et qu’il est doté d’une circonférence large. Même lorsque son sexe n’est pas en érection, il demeure gros. La jeune femme explique qu’elle s’était exclamé lorsqu’elle a découvert la verge de son copain pour la première fois. A cause de sa grande taille, la jeune femme avait des relations sexuelles très douloureuses et le couple a failli rompre à plusieurs reprises. En effet, des disputes éclataient souvent entre les deux amoureux, car même s’ils éprouvaient de la passion l’un pour l’autre, ils ne pouvaient pas faire l’amour autant de fois qu’ils le désiraient. La jeune femme explique que Tom était souvent frustré car il avait peur de lui faire mal. Des fois, les deux amants s’en tenaient à d’autres actes sexuels plutôt que la pénétration, qui demeurent moins compliqués pour eux.

Sophie s’est exclamée lorsqu’elle a vu le pénis de son copain pour la première fois. Source : The Sun

Le couple a décidé de ne pas vivre ensemble à cause des tensions qui éclataient souvent entre eux. A ce propos, Sophie explique : « Nous avons passé du temps à vivre ensemble, mais c’est simplement plus facile de ne pas le faire, car alors nous ne nous emportons pas ». Sophie ajoute que lorsqu’elle a un rapport sexuel avec pénétration, elle a besoin de temps pour récupérer « Avoir un petit ami avec un gros pénis, c’est très spécial » . Leurs relations sexuelles ne peuvent pas durer longtemps à cause de la douleur occasionnée. Seule la position du missionnaire peut être supportable pour elle.

Le couple a rompu à plusieurs reprises mais finit toujours par se réconcilier. Source : The Sun

La jeune femme confie qu’un gros pénis est agréable à regarder mais elle aurait aimé qu’il soit plus petit. En ajoutant que les femmes qui ne l’ont pas expérimenté ne savent pas dans quoi elles s’aventurent, car cela pourrait rendre la relation amoureuse difficile à gérer.

L’expérience de Sandra Garcia est moins traumatisante

Sandra Garcia et son petit ami Alex. Source : The Sun

Sandra Garcia est une jeune femme de 25 ans qui travaille en tant que graphiste. Elle qualifie son expérience sexuelle avec son petit ami d’agréable. En érection, le pénis d’Alex mesure 20 cm de long.  Elle explique qu’avec le pénis volumineux de son partenaire, elle a ressenti des sensations intenses ; elle sentait que sa verge la remplissait et elle en était satisfaite. Pour autant, la pénétration ne peut pas être très profonde, en raison de la taille du pénis car cela peut être douloureux. Souvent lors de leurs rapports sexuels, elle demande à son amoureux de ralentir la cadence pour ne pas souffrir.

Le couple s’est rencontré lors d’un voyage au Mexique. Source : The Sun

Le couple qui s’est rencontré sur Tinder pendant un voyage au Mexique ne s’est plus séparé et faisait l’amour cinq fois par semaine. La jeune femme avoue avoir un faible pour les gros pénis. Elle confie que maintenant qu’elle l’a avec son partenaire, il lui sera difficile d’accepter un pénis plus petit.

Gros pénis : est-il possible de faire l’amour sans douleur ?

Les pénis de grande taille ne font pas fantasmer toutes les femmes, notamment celles qui ont un vagin petit et étroit. Les galipettes au lit peuvent ainsi s’avérer compliquées. Comme relayé par le site Allo docteurs, en suivant ces conseils, le couple peut avoir des rapports sexuels sans encombres.

– Prolonger les préliminaires : Il est important que la femme soit excitée au maximum pour une meilleure lubrification vaginale, une ouverture de l’orifice du vagin et un bon élargissement de la partie inférieure du vagin.

– Ralentir la pénétration : le partenaire doit prendre son temps pour laisser le temps au vagin de s’adapter à la taille du pénis.

–  Communiquer avec son partenaire, notamment si la pénétration devient douloureuse.

–  Préférer certaines positions sexuelles à d’autres : pour cela, la position du missionnaire, peu profonde, est intéressante car elle permet au partenaire de pénétrer sa partenaire avec douceur. La levrette en position couchée permet également une pénétration pas très en profondeur, pour le plaisir des deux partenaires.

Contenus sponsorisés
Loading...