« Des blessures terribles » L’autopsie de Michael Jackson révèle les douleurs dont a souffert le chanteur

11 ans après sa mort, les médecins légistes ont fait des découvertes édifiantes sur le corps de Michael Jackson. Jusqu’à ce jour, aucune autopsie n’avait fait état des véritables raisons du décès du roi de la pop. Ce document post-mortem qui glace le sang nous est relaté par nos confrères du site britannique The Mirror.

Très soucieux de préserver sa vie privée, les conditions de la mort de l’emblématique roi de la pop sont restées obscures. Bambi refusait de laisser les médecins approcher certaines parties de son corps. En juin 2009, la star mondiale meurt et la première autopsie prouve ses nombreux problèmes de santé mais également son parcours de chirurgie esthétique.

Près d’une décennie plus tard, ce sont des découvertes plus terribles encore qui témoignent des douleurs dont a souffert l’idole de plusieurs générations.

Une mort par overdose d’antidouleurs

Propofol. C’est le nom du médicament que Michael Jackson a consommé à hautes doses avant de mourir.  Cette addiction aux antidouleurs a eu raison de sa vie. Seulement, les médecins légistes chargées d’enquêter sur les conditions de la mort de la star ont fait d’autres découvertes 11 ans plus tard.

Des séquelles qui témoignent du combat permanent de la star contre la douleur. Plusieurs années avant que Lady Gaga ne lève le voile sur la fibromyalgie, le roi de la pop souffrait également de douleurs chroniques. Selon les conclusions des experts, le chanteur souffrait également d’anorexie qui l’avait rendu à un état de maigreur extrême.

Toujours d’après l’autopsie, des blessures et des cicatrices mystérieuses ont été retrouvées sur tout son corps. Avec un petit repas par jour, la décombre du roi de la pop était remplie de particules de médicaments dans son estomac.

michaeljackson-1
mirror

Les membres de son corps étaient perforés

Sa dépendance aux somnifères était telle que tout son bras était perforé en raison des injections nombreuses pour pouvoir s’endormir.  Michael Jackson souffrait d’insomnie chronique qui lui a valu de développer une forte accoutumance à ces piqûres sédatives.

L’insomnie est un trouble dont souffrent particulièrement les personnes empathiques et hypersensibles. Et ce n’était pas la seule maladie dont il était atteint puisque les experts ont retrouvé plusieurs autres traces qui étaient dues à la consommation intraveineuse d’analgésiques.

D’autres cicatrices témoignaient de ses nombreuses chirurgies esthétiques dont une derrière ses oreilles et deux autres de chaque côté de ses narines. Des stigmates de ses opérations qu’il subissait au moins une fois par an.

michaeljackson-2
mirror

Une star accro à la médecine esthétique

Très soucieux de son apparence physique, Bambi a toujours évoqué le souhait de garder un visage d’enfant. Sur son cadavre, les médecins légistes ont également trouvé de nombreuses interventions esthétiques comme un tatouage des lèvres. Sur ses sourcils et le devant de son crâne, une pigmentation noire pour cacher ses cheveux blancs. Son corps était également meurtri puisqu’il y’avait également des blessures sur les genoux et tibias de la star, suggérant une chute récente.

michaeljackson-3
mirror

Des traces de vitiligo

Si l’addiction aux médicaments de la star a été la principale raison de son décès, l’homme souffrait également de troubles cutanés sévères. A l’instar d’Edouard Philippe qui a récemment annoncé être atteint de vitiligo, une maladie liée à l’hyperpigmentation, le corps du chanteur était également parsemé de taches blanches. Le cuir chevelu de la star était entièrement brûlé après un accident sur un tournage commercial.

Pour cacher cette alopécie, Michael Jackson avait collé une perruque sur sa tête. « Il avait la peau sur les os, ses cheveux étaient tombés et il n’avait mangé que des pilules avant de mourir » a déclaré une source proche de nos confrères du Mirror.

Puis d’ajouter : «Les marques d’injection sur tout son corps et la transformation causée par des années de chirurgie plastique montrent qu’il était en déclin terminal depuis quelques années. » Le journaliste fait état d’une brûlure sévère sur la tête qui a causé des douleurs intenses au chanteur et qui aurait pu lui coûter la vie.

Des brûlures causées par un accident de tournage

michaeljackson-4
mirror

Le chanteur a eu le crâne profondément brûlé après un accident lors du tournage de la publicité Pepsi, une marque dont il était l’égérie en 1995. Les producteurs lui avaient demandé de danser alors que des feux d’artifices étaient lancés sur le plateau.

Suite à un problème technique lors d’une prise, les explosifs ont enflammée les cheveux du roi de la pop et ce dernier a dû être transporté sur une civière avec une brûlure grave au-dessus de son oreille gauche. Pour combattre la douleur, il a dû prendre d’importantes doses d’antidouleurs.

Une consommation qui a fini par le rendre dépendant à ces médicaments puissants. Une addiction qui finira par lui causer un accident cardiaque fatal et le tuera à l’âge de 50 ans.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close