Covid-19: des dizaines d’écoles en France ont fermé à cause de cas positifs au virus

Après plus d’un mois de confinement, on se réjouissait de pouvoir enfin sortir et à plus forte raison les enfants. Le 11 mai a eu alors lieu une relance progressive qui s’est traduite par l’ouverture d’établissements scolaires. Seulement, plus vite qu’ils n’ont poussé les portes de l’écoles, les enfants et adolescents vont devoir se résoudre à continuer à étudier à la maison. Et pour cause,  plus de 70 écoles ont fermé en raison de cas suspectés ou avérés de coronavirus. Une actualité qui nous est relayée par nos confrères du Parisien.

C’est une nouvelle peu étonnante mais pourtant impressionnante au vu du nombre. La raison : plus de 70 écoles ont fermé à cause de la menace de la Covid-19. Ce fait d’actualité en appelle à la prudence au lendemain d’un déconfinement progressif établi dans plusieurs pays d’Europe. L’hexagone avait adopté cette mesure le 11 mai mais fera face à la réalité, celle des risques toujours importants de contracter le coronavirus en milieu scolaire.

enfants nettoyage mains

Une marche arrière

Après des notifications de cas estimés ou avérés de contamination au Covid-19, certains établissements ont fermé leurs portes pour la sécurité de leurs élèves. Cela vient seulement huit jours après la mesure de déconfinement progressif. Une décision qui n’est pas étonnante pour Jean-Michel Blanquer qui estime que cela était « inévitable ». A raison puisque les chiffres sont frappants. Au 18 mai, 70 écoles ont décidé d’arrêter leurs cours. La cause : Des suspicions et des diagnostics au sein de leur établissement. Des cas qui poussent à prendre cette décision pour protéger les enseignants et leurs élèves.

Jean-Michel Blanquer

Le devoir d’être strict

Et l’homme politique tape du poing quand il s’agit de cette décision salutaire pour les enfants et les lycéens. Il a évoqué la « nécessité d’être strict » et a appelé ses concitoyens à ne pas s’inquiéter de cette mesure de sécurité. Il rassure en expliquant que ces contaminations sont surtout observées hors des établissements. Mieux encore, le ministère explique que les 70 écoles fermées ne sont pas liées au même nombre de cas de contaminations. Une précision qui rassure à l’heure où le coronavirus continue de faire des victimes.

classe

Un cas à Nice et à Roubaix

Certaines écoles ont fermé en raison de la contamination d’un de leurs élèves par la Covid-19. C’est le cas dans la ville de Nice, précisément à l’école privée Nazareth. Selon le rectorat local, les résultats des « cas contacts » devraient statuer sur la réouverture qui aura lieu les prochains jours. Dans la région des Hauts-de France à Roubaix, sept écoles sont fermées « à titre de précaution » car un cas a été confirmé. Le rectorat a précisé qu’il s’agissait d’un enfant « accueilli au sein du service minimum d’accueil ».

Apaiser les parents

Si ces mesures ont été adoptée par l’Education nationale, aucune règle établie n’impose la fermeture lorsqu’un cas de coronavirus est détecté. Marie-Louise Fort, maire d’une ville de l’Yonne explique qu’il s’agit de mesures «pour rassurer les familles ». Cette élue a assisté à la fermeture de pas moins de 25 écoles dans sa commune. Elle ajoute : « On procède à une nouvelle désinfection entre aujourd’hui et vendredi. En tant qu’élus de proximité, c’est à nous de dire que tout va bien. » Une décision préventive qui vise à rassurer le corps professoral et les parents d’élèves.

Qu’en est-il du 25 mai ?

Au 25 mai, la France continue de voir ses écoles fermées en raison de nouveaux cas de Covid-19, révèlent nos confrères du site de l’Express. Parmi elles, des établissements situés à Villeneuve-d’Ascq dans le Nord, dont une école maternelle mais également primaire. Toulouse a aussi été touché par un cas avéré relevé dans un collège. Le Gard et la Charente ne sont pas en reste dans une classe de maternelle et de primaire.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close