x

Coronavirus : 16 certitudes que les médecins ont aujourd’hui et qu’il est important de savoir

Cela fait près d’un an que le coronavirus est apparu pour la première fois dans la ville chinoise de Wuhan. Dès lors, le dénommé Sars-CoV-2 s’est propagé activement dans plusieurs pays du monde et a contaminé de nombreuses personnes. Si certaines d’entre elles ont réussi à vaincre cette maladie sournoise, d’autres y ont succombé. Face à cette pandémie sans précédent, les scientifiques du monde entier ont œuvré à développer leurs connaissances autour du nouveau coronavirus. Découvrez les 16 certitudes que les médecins ont aujourd’hui et qu’il est important de connaître. 

Dès le début de la crise sanitaire, de nombreuses informations circulent au sujet du Sars-CoV-2. Sur les réseaux sociaux, certaines personnes véhiculent de fausses rumeurs, alimentant alors un phénomène de désinformation. Pour éduquer les consciences et mettre fin aux mythes, l’OMS a plaidé pour une transparence des informations. De son côté, le site gouvernement français met régulièrement à jour ses données pour informer le grand public des connaissances concernant le coronavirus. Découvrez les certitudes que vous devez connaître au sujet du Sars-CoV-2.

1. Le Sars-CoV-2 est un virus qui appartient à la famille des Coronaviridae 

Le virus responsable du Covid-19 appartient à la famille des Coronaviridae. Puisqu’il s’agit d’un virus et non d’une bactérie, les antibiotiques ne traitent pas cette infection. Toutefois, il arrive parfois qu’une personne infectée par le Sars-CoV-2 développe une infection bactérienne. Dans ce cas, un médecin peut prescrire des antibiotiques.

2. Un malade peut contaminer 3 personnes

Le Sars-CoV-2 est particulièrement dangereux en raison de sa forte contagiosité. Ainsi, un individu qui contracte le Covid-19 contamine au moins 3 personnes si les mesures de protection ne sont pas appliquées. En sus, durant la période d’incubation pendant laquelle les symptômes n’apparaissent pas encore, la personne reste contagieuse.

3. Les symptômes de la maladie peuvent être différents selon les cas

Certaines personnes développent une forme bénigne de la maladie. Les symptômes peuvent alors comprendre une fièvre, des frissons, une toux, des maux de tête, des courbatures, une fatigue inhabituelle, une perte de l’odorat et/ou du goût ainsi qu’une diarrhée. Seulement, ceux qui ont des comorbidités et les personnes âgées atteintes du coronavirus peuvent présenter des symptômes graves comme des difficultés respiratoires qui engagent leur pronostic vital.

4. Les vitamines et minéraux ne sont pas un traitement efficace

Bien que les vitamines et les minéraux soient bons pour la santé, ils ne suffisent pas à traiter le coronavirus. Pour l’heure, il n’existe aucun traitement qui s’est avéré efficace contre la maladie.

5. Le virus se transmet par la projection de gouttelettes, mais pas seulement

Le coronavirus se transmet principalement par le biais de gouttelettes respiratoires émises par une personne malade. Lorsque cette dernière tousse, éternue ou parle, elle peut propager le virus. En sus, une personne peut contracter la maladie en touchant une surface contaminée puis en portant ses mains à ses yeux, son nez ou sa bouche. Dans ce sens, le lavage des mains avec du savon ou une solution hydroalcoolique est primordial pour ralentir la transmission du virus.

6. L’utilisation d’un masque chirurgical n’entraîne pas un manque d’oxygène

Même si le port du masque chirurgical pendant quelques heures peut être inconfortable, il ne cause ni intoxication au CO2 ni manque d’oxygène.

7. La majorité des patients contractent une forme bénigne

On estime que la plupart des personnes infectées par le coronavirus développent des signes cliniques bénins ou modérés. Toutefois, si la toux et la fièvre s’accompagnent de difficultés respiratoires, la personne doit contacter un centre médical pour demander conseil.

8. La consommation d’alcool ne protège pas

La consommation d’alcool est néfaste pour l’organisme et ne protège pas du nouveau coronavirus.

9. Le piment n’aide pas à prévenir l’infection

Le piment rehausse le goût de certains plats et peut avoir des avantages pour le corps. Néanmoins, aucune étude ne soutient l’idée qu’il empêche de contracter le Covid-19.

10. Les mouches et les moustiques ne transmettent pas le virus

Rien ne prouve que les mouches ou les piqûres de moustiques propagent le coronavirus. Le Sars-CoV-2 est un virus respiratoire qui se transmet essentiellement par le biais des gouttelettes respiratoires expulsées par une personne malade.

11. Mettre du désinfectant sur le corps n’empêche pas la contamination

Certaines personnes pensent que pulvériser de l’eau de Javel ou un autre désinfectant sur le corps empêche le virus de s’introduire dans l’organisme. En réalité, ce comportement est à la fois inefficace et dangereux en raison du risque de toxicité en cas d’ingestion de ces substances et d’irritation cutanée en cas de contact avec la peau.

12. Le virus ne reste pas dans l’organisme à vie

Même si de nombreuses personnes qui ont contracté le Covid-19 subissent des séquelles sur le long terme, le virus ne reste pas dans l’organisme à vie. Si les symptômes durent même après la guérison, vous pouvez demander conseil à un professionnel de la santé.

13. Retenir sa respiration pendant 10 secondes ne permet pas de savoir si on est positif

Sur les réseaux sociaux, des internautes ont véhiculé l’idée selon laquelle retenir sa respiration pendant 10 secondes sans ressentir de gêne et sans tousser suffit pour savoir si on est infecté par le coronavirus. Cette méthode n’est aucunement fiable et seul un test PCR aide à détecter la présence du virus dans le corps.

14. Le froid et la neige ne tuent pas le virus

Un temps froid ne permet pas de tuer le coronavirus. Le seul moyen d’éliminer le virus est de se laver régulièrement les mains avec de l’eau et du savon ou une solution hydroalcoolique.

15. Manger de l’ail n’est pas un moyen préventif

L’ail est un excellent aliment qui offre de multiples vertus à l’organisme. Mais manger de l’ail ne suffit pas à prévenir le Covid-19.

16. Le coronavirus affecte les individus de tout âge

Personne n’est à l’abri d’une infection causée par le Sars-CoV-2. Toutefois, les personnes à risque de développer des complications sont celles qui ont des maladies préexistantes et les personnes âgées.

Contenus sponsorisés
Loading...