Ces photographies de 100 ans d’âge montrent « les plus belles femmes » du 20ème siècle


À mesure que le temps passe et que la société évolue, les idéaux féminins et les critères de beauté changent. Morphologie, maquillage, coiffure, comportement… Entre l’antiquité et aujourd’hui, les canons de beauté ont radicalement changé. Retour dans le temps avec les photographies des plus belles femmes du siècle dernier.

Durant l’antiquité, la femme s’illustrait par un corps musclé et élancé avec une poitrine menue, une taille large et des fesses rebondies. Par ailleurs, la femme idéale se devait d’être éternellement jeune. Icônes de cette époque ? Néfertiti, reine d’Égypte au regard accentué par un trait de khôl ou encore la déesse grecque, Aphrodite. Ensuite, du Moyen-Âge jusqu’à la Renaissance, les idéaux féminins alternent entre formes pulpeuses, corps musclé puis cuisses et poitrine généreuses. Les femmes se maquillent plus qu’elles ne se lavent et ce phénomène provoque alors un retour à la beauté naturelle au temps de Marie-Antoinette. Plus libérées, elles optent pour un teint de porcelaine, des lèvres douces et un faux grain de beauté au-dessus de la bouche (une mouche).

Quant à la coiffure, elle se veut à la fois sophistiquée et décoiffée. Au 19ème siècle, fini les perruques et accessoires, la féminité suit deux genres bien distincts : la générosité de la corpulence (signe de bourgeoisie et de maternité) face à la maigreur (signe de pauvreté et de maladie). Finalement, cette générosité du corps perdure après la Seconde Guerre Mondiale car la minceur est associée à une mauvaise santé. À l’écran, on voit des femmes à la fois sensuelles et enfantines et à mesure que le temps passe, le teint hâlé et la libération féminine sont de mise. Finalement, les femmes décident de se rebeller contre les diktats de la société lors du mouvement de Mai 68 pour l’émancipation de la femme. Un corps plus normal et des cheveux longs sont appréciés par ces dernières. Cependant, dans les années 2000, la tendance est de nouveau à la maigreur et l’anorexie fait des ravages. Heureusement, et après des campagnes de sensibilisation face à cette maladie, les mannequins reviennent à un corps svelte et musclé. Toutefois, les critères de beauté ne cessent de changer et aujourd’hui, ils oscillent entre les formes bien marquées de Kim Kadarshian et la beauté au naturel.

À noter que peu importe l’époque et les critères, le plus important est de s’assumer, de se sentir bien dans son corps et surtout de s’aimer tel qu’on est car comme disait Victor Hugo :

« Aucune grâce extérieure n’est complète si la beauté intérieure ne la vivifie. La beauté de l’âme se répand comme une lumière mystérieuse sur la beauté du corps. »

  • Les plus belles femmes du 20ème siècle en images

Cette beauté du corps et de l’esprit est d’ailleurs illustrée à travers les clichés de ces femmes du 20ème siècle :

  1. Ione Bright, actrice

  1. Lina Cavalieri, chanteuse d’opéra

  1. Cléo de Mérode, danseuse

  1. Maude Adams, comédienne

  1. Carolina Otero, danseuse

  1. Maude Fealy, actrice

  1. Rita Martin, photographe

  1. Olga Nikolaïevna de Russie, la grande-duchesse et fille du dernier tsar de de Russie, Nicolas II

  1. Femme Luzon des Philippines (île Luçon des Philippines)

  1. Anna Pavlova, ballerine du célèbre ballet impérial russe

  1. Mary Pickford, actrice

  1. Anna May Wong, actrice et première star à Hollywood d’origine asiatique

  1. Esmeralada du 20ème siècle ou la gitane à la mandoline