Ces femmes posent « nues » dans la rue pour donner une bonne leçon à Victoria’s Secret

Ces femmes posent « nues » dans la rue pour donner une bonne leçon à Victoria’s Secret


Ces femmes posent « nues » dans la rue pour donner une bonne leçon à Victoria’s Secret

Qui a dit que pour être belle il fallait absolument être mince ? Les diktats des industries de la mode et de la beauté réduisent le corps des femmes à des objets de désir et de convoitise empaquetés dans une taille 36, sans cellulite ni bourrelets, avec éventuellement ce qu’il faut de tonus musculaire pour éviter la peau flasque. Pourtant, il suffit de regarder autour de soi pour comprendre que ce fantasme est bien loin de la réalité. Ainsi, des femmes sont sorties presque nues dans les rues de Londres pour dénoncer ces normes contraignantes. Découvrez cette manifestation aguerrie relayée par nos confrères du Huffingpost.

La beauté ne s’arrête pas à un ventre plat, une silhouette longiligne ou un visage parfaitement lisse. Ces codes selon lesquels une femme doit se conformer à des critères de beauté préétablis pour correspondre aux références de séduction hétérosexuelle enrichissent en réalité l’industrie cosmétique. En somme, la règle du jeu est très simple : il suffit de vous faire croire que vous n’êtes pas assez jolie, pour continuer de vous vendre des produits sensés vous rendre plus jolie.

Quand les femmes décident de dire « stop ! »

Vous connaissez certainement Victoria’s Secret. La marque de lingerie est surtout célèbre pour ses défilés, plus extravagants les uns que les autres, mettant en avant ses « anges ». Des mannequins aux mensurations inaccessibles, qui créent l’illusion d’une fausse réalité complexante pour de nombreuses femmes.

Ces femmes posent « nues » dans la rue pour donner une bonne leçon à Victoria’s Secret

Pourtant, la marque de lingerie vend le vêtement qui se trouve être au plus près de l’intimité d’une femme. C’est la première chose qu’elle porte chaque matin, et c’est celui qui représente intrinsèquement sa féminité et sa sensualité.

Leur dernier défilé a largement suscité la controverse après qu’Ed Razek, Directeur Marketing de la marque, suite à une entrevue avec Vogue, ait totalement refusé l’idée d’inclure des modèles transgenres et des mannequins grandes tailles dans le défilé.

Ainsi, 7 femmes aux mensurations différentes, représentant parfaitement la diversité de notre réalité, ont décidé de manifester en sous-vêtements pour montrer à la marque, et au reste du monde, à quoi ressemblaient de vrais corps de femmes. La protestation a eu lieu près de la devanture du magasin Victoria’s Secret à Oxford Circus, une des rues les plus animées de London Street.

Ces femmes posent « nues » dans la rue pour donner une bonne leçon à Victoria’s Secret

La manifestation « performative » a été imaginée par Joanne Morales, créatrice de Nunude – une marque de lingerie qui propose des dessous adaptées à toutes les tailles et tous les types de peau- et Sylvia Mac, fondatrice de Love Disfigure, un site qui représente les personnes souffrant de cicatrices et de problèmes de peau. Sylvia a d’ailleurs déclaré au Huffingpost : «  Nous en avions marre de voir ces images du corps parfait, comme étant le seul type de corps perçu comme beau ».

Ainsi, Joanne et Sylvia ont défilé en compagnie de 5 autres femmes de tailles et de types différents, pour former une unité soudée face aux diktats des marques telles que Victoria’s Secret afin de scander haut et fort que leur différence n’était autre que leur plus grand atout.

Ces femmes posent « nues » dans la rue pour donner une bonne leçon à Victoria’s Secret

Ces femmes posent « nues » dans la rue pour donner une bonne leçon à Victoria’s Secret

Mesdames, acceptez-vous !

Il serait temps d’arrêter de critiquer votre corps et vous en prendre plutôt aux diktats culturels de la minceur. Vous êtes telles que vous êtes, et tant que vous êtes en bonne santé, il est important de faire la paix avec votre aspect extérieur.

Apprécier votre corps est un processus continu. Commencez par apprendre à vous aimer, à aimer vos défauts au lieu de les surveiller, de les contrôler, de les haïr et de vous torturer en vous punissant au quotidien. Il serait temps de vivre en harmonie avec vous-même, vos courbes et votre chair, car finalement, votre bonheur ne se limite pas à la taille de votre jean. Cela implique de vous regarder dans une glace, et de voir votre reflet sous une autre perspective, de remettre en questions toutes les normes culturelles auxquelles vous croyez et de rechercher les valeurs qui vous servent réellement.


Loading...