8 signes que vous souffrez d’artères obstruées ou d’une mauvaise circulation sanguine

Vous souffrez de crampes douloureuses, d’engourdissement de la jambe ou de perte permanente du poil de vos jambes ? Il est temps de se faire consulter car ces symptômes peuvent refléter une pathologie bien mortelle. Il s’agit de la maladie artérielle périphérique, voici tout ce qu’il faut savoir sur cette maladie.

Qu’est-ce que la maladie artérielle périphérique ?

Pouvant être causée par une accumulation de dépôts graisseux dans les artères (athérosclérose), la maladie artérielle périphérique est un problème circulatoire commun dans lequel les artères obstruées réduisent le flux sanguin vers les membres et les organes tels que le cœur et le cerveau. Lorsque vous développez une maladie artérielle périphérique, notamment des membres inférieurs, vos extrémités ne reçoivent plus suffisamment de sang pour répondre à la demande. D’ailleurs, la maladie artérielle périphérique des membres inférieurs touche plus de 200 millions de personnes dans le monde et sa prévalence est estimée en France à 11 % chez les plus de 40 ans.

Les symptômes :

Les symptômes comprennent des douleurs musculaires et/ou des crampes dans les jambes et les bras qui sont déclenchées par l’activité physique, mais qui disparaissent après quelques minutes de repos. On parle alors de claudication intermittente. Par ailleurs, il est possible de souffrir de :

  • Crampes douloureuses dans les muscles de la hanche, de la cuisse ou du mollet après certaines activités, comme marcher ou monter des escaliers,
  • Engourdissement de la jambe ou faiblesse musculaire,
  • Sensation de froid dans la partie inférieure de la jambe ou du pied, surtout par rapport à l’autre côté,
  • Plaies sur les orteils, les pieds ou les jambes qui ne guérissent pas,
  • Changement de couleur des jambes,
  • Perte de cheveux et/ou troubles de la croissance des poils (plus lente sur vos pieds et vos jambes)
  • Peau brillante au niveau des jambes,
  • Pas de pouls ou une faible impulsion dans les jambes ou les pieds,

Les causes :

La maladie artérielle périphérique est souvent causée par l’athérosclérose. Dans l’athérosclérose, des dépôts graisseux (plaques) s’accumulent dans les parois des artères et réduisent le flux sanguin. Bien que le cœur soit habituellement le principal organe concerné par l’athérosclérose, cette maladie peut toucher les artères de tout le corps, ce qui affecte les organes et les membres de l’organisme.

Plus rarement, la cause de la maladie artérielle périphérique peut être une inflammation des vaisseaux sanguins, une blessure, un trouble de l’anatomie des ligaments ou muscles. Il existe également des facteurs de risque de cette maladie comme :

  • Taux de cholestérol élevé.
  • Hypertension.
  • Tabagisme.
  • Manque d’activité.
  • Surpoids.
  • Diabète.

Les complications éventuelles :

Si la maladie artérielle périphérique est causée par une athérosclérose, vous courez également le risque de développer :

Ischémie critique des membres : Cette maladie commence par des plaies ouvertes qui ne guérissent pas, une blessure et une infection des pieds ou des jambes. L’ischémie critique des membres survient lorsque de telles blessures et infections progressent et causent la mort des tissus (gangrène), nécessitant parfois l’amputation du membre atteint.

Accident vasculaire cérébral (AVC) et crise cardiaque : L’athérosclérose qui provoque les signes et les symptômes de la maladie artérielle périphérique ne se limitent pas à vos jambes. Les dépôts de graisse s’accumulent également dans les artères qui alimentent le cœur et le cerveau, ce qui peut provoquer un AVC et/ou une crise cardiaque.

Comment prévenir la maladie artérielle périphérique ?

La maladie artérielle périphérique ne peut être évitée que si elle est diagnostiquée à temps. Si vous en souffrez ou que vous souhaitez prévenir l’apparition de cette maladie, vous devriez faire quelques changements dans votre mode de vie comme :

  • Gardez votre glycémie sous contrôle si vous êtes diabétique,
  • Arrêtez de fumer,
  • Pratiquez une activité physique régulière d’au moins 30 minutes par jour, comme la marche à pied,
  • Maintenez un poids santé, 
  • Hydratez-vous correctement (environ deux litres d’eau par jour),

Optez pour une alimentation variée et équilibrée et privilégiez les bonnes graisses présentes dans l’huile d’olive, l’avocat, le lin, les amandes ou encore les poissons et légumes verts.

Contenus sponsorisés

Loading...
Close
Close