x

5 femmes révèlent ce que l’on ressent en faisant l’amour avec un petit ou un gros pénis

Souvent confrontés à des normes irréalistes via l’industrie pornographique, de nombreux hommes souffrent d’un manque d’assurance en raison de la taille de leur sexe, d’autant plus que ce sujet peut faire l’objet de tabous au sein du couple. Dans ce sens, un internaute a demandé à d’autres utilisateurs du forum Reddit de partager leurs expériences sexuelles avec des pénis de grande ou de petite taille. Le magazine Men’s Health a relayé les réponses de 5 femmes qui se sont livrées sur ce sujet.

Parfois sujet à des complexes, le pénis peut pâtir de stéréotypes qui établissent un lien intrinsèque entre le plaisir et la taille du sexe. Pourtant, la diversité des relations et des pratiques sexuelles montre bien que grand ou petit, le pénis n’est pas forcément la clé ultime de l’extase. 5 femmes ont révélé ce qu’elles ont ressenti en faisant l’amour avec des pénis trop grands ou encore trop petits sur Reddit. Leurs réponses relayées par Men’s Health sont variées, mais il semblerait qu’elles partagent toutes un point commun. 

La taille du pénis peut faire l’objet de complexes – Source : Enamorando

Que ressent-on en faisant l’amour avec un petit ou un gros pénis ?

Suite à cette question posée sur le forum, de nombreux utilisateurs se sont livrés sur leurs expériences personnelles. Parmi eux, 5 femmes qui ont raconté leur ressenti avec des partenaires dotés d’un pénis trop grand ou encore trop petit. Voici leurs commentaires: 

1. “J’étais avec un homme qui avait un petit pénis, je n’ai rien ressenti”

Cette première réponse porte sur un rapport sexuel avec un petit pénis. La femme écrit : “Je suis assez certaine que l’essentiel de l’action consistait à se frotter contre ma jambe, nous étions jeunes, et ne savions pas vraiment quoi faire en dehors du sexe basique”. Aujourd’hui, elle explique être consciente que cela implique bien plus que la pénétration et qu’elle n’hésite plus à demander plus d’attention. “Quelle que soit la taille, vous pouvez toujours passer un bon moment s’il y a des préliminaires”, explique l’internaute. Elle poursuit en indiquant qu’il peut aussi s’avérer judicieux de communiquer sur ce que l’on souhaite réllement pour que ce moment soit agréable pour les deux partenaires. “Je ne le regrette pas et je ne me moquerais jamais d’un homme à cause de la taille de son pénis”, explique-t-elle sur Reddit. Puis de conclure : “Ce n’est pas le pénis qui fait l’homme, c’est sa capacité à être un partenaire ouvert et aimant”. 

2. “Trop d’enthousiasme et beaucoup d’inconfort”

Une deuxième femme ayant partagé son expérience a mis en avant un trop plein d’enthousiasme lors d’une relation sexuelle particulièrement mouvementée. “À tous les petits pénis, souvenez-vous, un tic tac fait quand même mal à 80km/h”. Une autre internaute a validé son point de vue, écrivant : “C’est comme être heurté par une abeille pendant que vous êtes sur une moto”. Des métaphores qui peuvent faire sourire, mais qui montrent en réalité que la précipitation peut s’avérer plus gênante que la taille en elle-même. 

Des femmes se confient sur leurs expériences – Source : Enamorando

3. “Avoir un gros pénis n’est en aucun cas un gage de plaisir”

Cette réponse vient démonter les clichés qui lient un gros pénis à la satisfaction sexuelle. “J’ai perdu ma virginité avec quelqu’un qui avait un pénis de 22 cm”, raconte une femme, ajoutant que son expérience illustre parfaitement l’idée qu’ “un gros pénis ne fait pas automatiquement de vous un homme bon au lit”. Elle poursuit en expliquant que le rapport sexuel consistait essentiellement à “faire le marteau-piqueur”, son partenaire n’ayant même pas tenté de provoquer son excitation. 

4. “Il a délogé mon stérilet”

Cette expérience peut sembler insolite, pourtant, cette femme en aurait fait les frais après un rapport sexuel avec un homme au “pénis anormalement large”. Elle raconte avoir été “temporairement paralysée par la douleur”. Une autre lui a ainsi répondu : “Une limousine peut sembler impressionnante mais elle est particulièrement difficile à garer”. 

Un homme au lit – Source : Enamorando

5. “J’ai eu l’impression qu’on me poignardait de l’intérieur”

Pour cette femme, ce n’est pas la taille qui a posé problème, mais plutôt la forme. Selon elle, son partenaire avait un pénis en forme de “cône” ce qui aurait mené à un rapport sexuel particulièrement douloureux. “J’ai eu l’impression de me faire poignarder avec un couteau”, raconte-t-elle, ajoutant que l’homme aurait répété tout le long du rapport qu’il savait qu’elle était sur le point d’avoir un orgasme, lorsqu’en réalité, c’était tout le contraire. “Je n’ai pas arrêté de lui dire que ce n’était pas le cas. Il m’a demandé de ne pas être gênée et d’arrêter de mentir”, écrit l’internaute, qui se souviendra visiblement de cette relation pendant très longtemps…

La communication est cruciale pour une sexualité épanouie – Source : Enamorando

Le manque de communication : le véritable facteur à prendre en compte

Quelle que soit la taille du sexe, ce dont l’on se rend compte en lisant toutes ces réponses, c’est que le manque de communication peut faire toute la différence pendant un rapport sexuel. Ainsi, il ne s’agit pas d’avoir des mensurations hors normes ou de s’inquiéter si elles sont en dessous de la moyenne, ce qui compte réellement, c’est de pouvoir parler à son partenaire de ses envies, de ce qui peut attiser l’excitation et ce, de manière honnête et franche. Selon le Dr Justin Lehmiller, chercheur au Kinsley Institute et auteur du blog “Sex et Psychologie”, le plus important pour les hommes est de se souvenir que la pénétration n’est pas le seul moyen de passer un bon moment ensemble et que la communication est, à plusieurs niveaux, un composant bien plus important pour la vie sexuelle qu’avoir un pénis “de la bonne taille”. 

L’expert ajoute également que les hommes avec un sexe extrêmement large ou petit doivent se souvenir de deux choses : “La première est de communiquer avec votre partenaire sur ce qu’elle veut et ce qui lui fait plaisir. Ne faites pas de suppositions. La seconde est de se rappeler que le sexe n’est pas qu’une seule chose et qu’il y a plusieurs manières pour que vous et votre partenaire puissiez ressentir du plaisir. Soyez ouvert au changement et à essayer de nouvelles choses”, conseille le Dr Lehmiller. Une recommandation salutaire, lorsqu’on sait que la communication et l’ouverture d’esprit sont les piliers d’une sexualité épanouie. 

Contenus sponsorisés
Loading...