Voici les 4 positions que les femmes préfèrent secrètement

Pour qu’une femme puisse atteindre facilement l’orgasme, il faut que la position qu’elle adopte avec son partenaire au lit soit propice aux caresses et à une bonne stimulation de son clitoris et son point G. Même si le Missionnaire semble être la position la plus appréciée par la gent féminine, il n’en existe pas moins d’autres positions qui leur permettent d’augmenter leurs sensations au lit et donc leurs chances de jouissance. Pour vous aider Messieurs à satisfaire votre partenaire et à lui faire apprécier vos ébats, voici 4 positions à essayer absolument.

Que ce soit à cause d’une pénétration trop profonde ou douloureuse, d’un manque de stimulation de son clitoris ou de son point G, ou d’un rythme de poussées trop rapide, certaines femmes n’arrivent pas à profiter de leurs rapports sexuels et ont beaucoup de mal à atteindre l’orgasme. À la longue, cette incapacité à jouir se transforme en frustration et impacte considérablement la qualité de leur vie sexuelle. 

Pour remédier à tout cela, nous avons regroupé pour vous, 4 positions sexuelles qui augmentent les chances d’un orgasme féminin bouleversant, à adopter immédiatement.
Conseil : prolongez les préliminaires pour une meilleure lubrification et une pénétration facile et indolore !

Les 4 positions que les femmes préfèrent au Missionnaire :

La position du Lotus

Dans cette position l’homme est assis, et la femme le chevauche en plaçant ses jambes fléchies de chaque côté du corps de Monsieur. Pour plus de stabilité, la femme peut passer ses bras au-dessous de ceux de son amant, puis poser ses mains sur son dos. Quant à lui, il a le choix entre passer ses mains sous les hanches de sa partenaire pour donner un coup de pouce au rythme des va-et-vient, ou les laisser parcourir librement le corps de celle-ci.

En permettant à la femme de contrôler la profondeur de la pénétration et le rythme des poussées, la femme se sent plus en sécurité et agit plus qu’elle ne subit. De plus, en ayant les mains libres, son amant peut donner un grand coup de booste à son excitation, en venant caresser judicieusement son clitoris.

Jambes en l’air

Dans cette position, la femme est confortablement allongée sur le dos, la tête qui repose sur un oreiller et les jambes tendues vers le haut, formant un angle droit avec le reste de son corps. Monsieur, vient se placer à genoux devant sa partenaire, en enfonçant légèrement ses jambes sous le dos de celle-ci.

En plaçant ses mollets sur les épaules de son homme, la femme peut suivre l’évolution des sensations sur le visage de celui-ci, ce qui ne manque pas d’augmenter son désir, mais de plus, cette position permet de rétrécir son vagin, aidant ainsi à décupler la sensation de friction sur les parois vaginales et donne un meilleur accès au point G, l’une des clés d’un orgasme féminin étourdissant.

La Grenouille à la nage

Pour réaliser cette position, la femme tourne le dos à l’homme, s’allonge sur le matelas de manière à ce que son buste soit complètement aplati contre celui-ci. Ensuite, elle écarte les jambes et cambre le dos pour dresser ses fesses. Pour plus de confort, elle peut placer un coussin sous son bassin. L’homme vient s’agenouiller entre les cuisses de sa partenaire qui croise les jambes derrière son amant, dès que celui-ci la pénètre.

Dans cette position, le vagin de la femme se resserre sur le pénis, qui malgré les mouvements de va-et-vient, reste bien en place et ne glisse pas dehors. Ainsi, la tension dans le bas-ventre de la femme s’accumule et les frottements contre les parois vaginales et le point G lui permettent d’atteindre plus facilement l’orgasme, généralement au même moment que son amant, dont l’excitation est à son sommet grâce aux sensations de profondeur et d’étroitesse favorisées par cette position.

Ciseaux sexy

Sur le lit – ou toute autre surface – la femme s’allonge de manière à ce que ses hanches soient placées au bord. Elle lève les jambes vers le haut et son amant vient se placer devant elle. En lui agrippant les chevilles, il la pénètre et lui croise et décroise les jambes comme il le ferait avec une paire de ciseaux.

Ayant en point commun avec les précédents, un enserrement des muscles du vagin et des frictions plus ressenties sur toute la longueur des parois vaginales, ce qui ne manque pas de faire augmenter l’excitation. De plus, l’homme peut libérer l’une de ses mains pour venir stimuler les seins de sa partenaire ou son clitoris. Résultat : orgasme garanti.

Lire aussi 8 positions confortables à essayer si le sexe est douloureux

Contenus sponsorisés