3 choses que les calins font à votre corps

Des câlins, tout le monde en veut et personne n’en refuserait, surtout lorsqu’ils arrivent au bon moment. Certains sont des câlins d’amour, d’autres de tendresse ou encore de joie et de victoire. Quoi qu’il en soit, ils sont toujours les bienvenus car ils ne feraient pas de bien qu’à notre moral. Voici pourquoi.

Enlacer quelqu’un de toutes ses forces c’est tout d’abord une preuve d’amour. Intérieurement, c’est la volonté inconsciente de vouloir que l’autre fasse partie de nous. Tout comme les caresses, les câlins sont des messages qui véhiculent plusieurs idées : l’amour, la joie, la tendresse, la protection et la gratitude envers quelqu’un. C’est pourquoi ils sont si précieux.  Et heureux sont ceux qui en donnent et en reçoivent surtout.

Voici les bienfaits thérapeutiques des câlins sur votre santé :

Les câlins, des bombes d’énergie

C’est prouvé scientifiquement, les câlins augmentent le taux d’une hormone responsable de la joie et de la satisfaction, appelée l’ocytocine. Cette même hormone est responsable de l’énergie qui émane de vous. En plus, l’ocytocine entraine une amélioration de votre humeur et de votre santé mentale, pour la simple et bonne raison que l’on se sent aimé. 

Outre l’énergie qu’il vous procure, un câlin détend, relaxe, revigore, calme et repose le corps. Que vous en donniez ou que vous en receviez, c’est une source d’énergie positive qui vous entoure et vous lie avec vos proches. Le câlin consolide les liens et fortifie vos relations.

Câline-moi pour me sentir rassuré !

Le câlin est un langage universel, qui n’a ni mots ni son. C’est une façon de dire que l’on aime sans devoir ouvrir la bouche. C’est aussi une façon de dire que l’on croit en l’autre, qu’on lui fait confiance, afin de lui donner du courage. Il arrive dans la vie que l’on en manque cruellement et que l’on ressente le besoin d’avoir quelqu’un qui nous prenne dans ses bras et qui nous redonne de l’assurance, c’est inné en nous. Prendre quelqu’un dans ses bras c’est le rassurer, le protéger et l’encourager, exactement comme ce que fait une maman à son enfant le premier jour de l’école. Car la vie en général est une école.

Les câlins, une vraie protection contre les maladies !

Les médecins sont unanimes : se faire des câlins renforcerait  votre système immunitaire, mieux que ça, ils repoussent tous risques que vous tombiez malade de dépression, une maladie qui toucherait plus de 350 millions de personnes dans le monde selon l’OMS. La raison ? Deux hormones : la dopamine et la sérotonine, deux hormones du bonheur et du bien-être, neurotransmetteurs de votre cerveau, qui favorisent son bon fonctionnement et qui  donnent un bon coup de fouet à votre moral. Ces mêmes hormones peuvent aider à calmer les douleurs psychiques lors des moments durs de la vie. Et cerise sur le gâteau, les câlins seraient de véritables moyens pour contrer les virus car ils boosteraient les défenses immunitaires, pour diminuer la tension artérielle et pour préserver ainsi des maladies cardiovasculaires. Selon le docteur Sheldon Cohen, un chercheur à l’Université Carnegie-Mellon en Pennsylvanie, un câlin par jour serait une arme redoutable pour passer l’hiver sans avoir peur de tomber malade. Alors n’attendez pas le 21 Janvier, journée mondiale des câlins pour vous serrer dans les bras.

Lire aussi Cette maman affirme que les câlins ont ramené son bébé à la vie

Contenus sponsorisés