« Le Président se trompe, les français doivent porter un masque dès maintenant” alerte Philippe Juvin, chef des urgences de l’hôpital Georges Pompidou

Suite à l’annonce du Président français des mesures recommandées pour le déconfinement en France prévu pour le 11 mai, Philippe Juvin, chef des urgences à l’hôpital Georges Pompidou à Paris dit que le Président se trompe sur la question du port des masques. En effet, alors que le Président invite les français à porter des masques durant le déconfinement, le docteur Juvin les exhorte à commencer dès maintenant afin de limiter les dégâts du coronavirus déjà très importants en France. Sa mise en garde nous est relayée par nos confrères de France TV Info.

Le Dr. Philippe Juvin, chef du service des urgences de l’hôpital Georges Pompidou, exhorte les français à ne pas écouter le Président sur la question du port des masques et à commencer à en porter bien avant le début du déconfinement afin de limiter la propagation du coronavirus.
Le Président se trompe

Une menace imminente 

Alors que le Président français prévient les français qu’il faudra porter des masques lors du déconfinement, le chef du service des urgences de l’hôpital européen Georges Pompidou à Paris est d’un tout autre avis.

En effet, le Dr. Philippe Juvin a alerté les français lors de son passage sur franceinfo qu’il ne fallait pas attendre le déconfinement pour commencer à porter des masques mais qu’il faudrait au contraire commencer dès maintenant : “Les français doivent porter un masque au moment du déconfinement, mais aussi dès maintenant”, a-t-il signalé le dimanche 19 avril sur franceinfo.

Par ailleurs, afin de sensibiliser les français sur l’importance du port du masque, il a comparé le coût des masques à celui d’un patient en réanimation : “C’est une intervention qui ne coûte pas très cher quand on le compare à un patient qui passe en réanimation, et qui a probablement une efficacité importante”, a-t-il affirmé lors de son intervention.

Il n’a d’ailleurs pas hésité à dire ouvertement que le Président se trompait sur cette question : “De plus en plus de voix s’élèvent sur ce sujet, comme l’Anses ou la communauté scientifique internationale. Les politiques devraient commencer à les écouter”, a-t-il dénoncé avant d’ajouter : “Je pense que, sur ça, le Président de la République se trompe”. 

Le Président se trompe

Les masques faits maison sont-ils efficaces ? 

Sur cette question, le Dr. Philippe Juvin est clair : “Un masque vaut mieux que rien du tout, même fabriqué à la maison. Il vaut mieux se couvrir la bouche et le nez”, a-t-il recommandé.

Ainsi, afin de pallier la pénurie de masques en France, une solution à la fois efficace et peu coûteuse serait de les fabriquer soi-même à la maison. Par ailleurs, de nombreuses couturières françaises se sont mises à la production de masques artisanaux en utilisant divers outils et tissus : de vieux soutien-gorge, des chaussettes en coton, des draps en coton, etc.

Si vous ne disposez pas d’une machine à coudre, vous pouvez également vous fabriquer un masque fait maison à l’aide d’une chaussette en coton que vous n’utilisez plus. Pour ce faire, coupez votre chaussette sur la longueur, puis découpez une entaille dans le haut de la chaussette. Coupez ensuite l’extrémité fermée de la chaussette avant de découper une entaille dans le bas de la chaussette, et attachez votre masque artisanal à vos oreilles grâce aux entailles. Pour une protection optimale, il est fortement recommandé de renforcer votre masque en insérant un filtre entre la chaussette et votre visage.

La France est-elle prête pour un déconfinement en mai ? 

Lors de son passage sur franceinfo, Dr. Philippe Juvin a notamment alerté sur les dangers d’un déconfinement mal planifié en précisant que pour pouvoir le commencer, “il faut également que nous ayons des capacités de testing de la population extrêmement massives, mais aussi des lits disponibles, surtout en réanimation”, a-t-il martelé.

Le Dr. Juvin a de nouveau rajouté : “Quand vous faites la guerre, il faut avoir des munitions. Sinon, on ne pourra pas déconfiner les français en toute sécurité”, a-t-il expliqué.

De ce fait, en l’absence de toute certitude quant à l’évolution du coronavirus, la prudence est de mise. Selon le chef des urgences de l’hôpital Georges Pompidou, la France ne pourrait être prête à commencer le déconfinement que si elle se munissait de suffisamment de tests de dépistage afin de limiter une éventuelle propagation accélérée lors du déconfinement mais également de suffisamment de moyens médicaux pour faire face à une éventuelle deuxième vague d’infections.

Ensuite, en ce qui concerne les modalités du déconfinement, le Dr. Philippe Juvin s’oppose formellement à un déconfinement général le 11 mai en France : “Déconfiner tout le monde en même temps, c’est exposer les gens à une forme grave de la maladie”, a-t-il mis en garde.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close