Ils ont mis une école maternelle dans une maison de retraite et ça a changé la vie de tout le monde

Bien que naturelle et biologique, la vieillesse impacte le corps et l’esprit. Il s’agit d’une étape où tout un chacun peut perdre de l’autonomie et se retrouver dépendant des autres. Cela affecte les relations avec les proches, qui n’habitent pas forcément au même endroit et/ou ont d’autres responsabilités personnelles et professionnelles. C’est pourquoi, pour lutter contre l’isolement des personnes âgées, une maison de retraite est aussi devenue une école maternelle. Découvrez ce concept novateur, partagé par nos confrères de The Atlantic.

Selon une étude de l’association les Petits Frères des Pauvres, 300 000 français âgés de plus de 60 ans font face à la « mort sociale », un phénomène d’isolement social croissant chez les seniors, qui s’explique par une rupture quasi totale des relations avec autrui. Et, cet isolement extrême n’est pas sans conséquences sur la santé psychique et physique des personnes âgées.

  • L’isolement des personnes âgées

En effet, l’isolement des personnes âgées qui s’illustre par un manque voire une rupture de liens avec l’extérieur (sorties, relations familiales, amicales, voisinage), est responsable de diverses pathologies. On constate généralement que les personnes âgées isolées souffrent davantage de maladies cardiovasculaires, de diabète, de troubles du sommeil, de malnutrition, de problèmes cognitifs, de dépression et d’une altération de la santé mentale.

À l’origine de cet isolement : la perte du conjoint, la distance géographique avec les proches, le départ des enfants de la maison familiale, le manque d’autonomie, les maladies, la retraite, les revenus modestes sont autant de causes qui amènent à la solitude puis à l’isolement. Généralement, les personnes âgées dans cette situation n’osent pas demander de l’aide, ce qui peut maintenir ce cercle vicieux de mal-être et d’isolement et conduire au suicide.

Ainsi, il est essentiel de prévenir et de lutter contre l’isolement social des personnes âgées. Certaines initiatives sont prises dans ce sens, comme les journées de sensibilisation et la création de cette maison de retraite-école maternelle.

  • La maison de retraite-école maternelle, un concept qui rapproche

Afin de lutter contre l’isolement social des seniors et les conflits intergénérationnels, un nouveau concept a été mis en place : celui de réunir une maison de retraite et une école maternelle dans un même lieu.

Ainsi, les résidents et le personnel du Providence Mount St. Vincent (Seattle, États-Unis) reçoivent 125 enfants, de 0 à 5 ans, du Mount’s Intergenerational Learning Center (ILC) dont l’école maternelle se trouve dans la maison de retraite.

Cela permet d’améliorer les conditions de vie des résidents, tout en permettant aux enfants d’apprendre au sein d’une communauté intergénérationnelle. Chacun y trouve son compte et apporte à l’autre joie et connaissances. D’ailleurs, selon diverses études, les interactions sociales réduisent les troubles liés à la vieillesse et à l’isolement des seniors, ce qui permet de réduire significativement les risques de « mort sociale ». Pour les enfants, il s’agit également d’une manière ludique d’apprendre et de développer des valeurs d’entraide, de partage, de tolérance et de respect de l’autre.

L’une des administratrices de la maison de retraite, Charlene Boyd, explique qu’ils voulaient une communauté vivante et dynamique afin que les résidents viennent pour y vivre et non pour y mourir, c’est pourquoi le fait d’amener des enfants dans cette maison de retraite leur a semblé évident.

Un concept novateur que la réalisatrice Evan Briggs a voulu mettre en avant grâce à un court métrage permettant de découvrir les relations qui se tissent entre les enfants et les personnes âgées, dans un lieu propice à l’apprentissage et au bien-être des personnes âgées, des enfants et de leurs parents. Voici son court métrage touchant et qui reflète les bénéfices humains de cette initiative :

Contenus sponsorisés

Loading...
Close
Close