“Il y en a marre de l’incivilité des Français” Le coup de gueule du chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital Tenon

Depuis le passage de la France au stade 3 de l’épidémie, les mesures liées au Covid-19 se multiplient pour combattre la pandémie qui menace à présent les quatre coins du monde. Avec plus de 148 décès et 6.633 cas confirmés dans le pays, les dispositions gouvernementales se font de plus en plus drastiques. Désormais, tous les lieux publics “non essentiels” sont fermés pour “atténuer les effets de la vague épidémique” et les autorités exhortent la population à suivre les consignes établies pour se protéger et protéger leurs proches. Mais comme le souligne Gilles Pialoux, chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital Tenon, la population ne semble pas consciente des dangers de certains comportements à risque face au coronavirus. Sa critique virulente a été relayée par BFM TV.

Beaucoup de gens le respectent pas les consignes
“On en a assez de l’incivilité sanitaire des Français”, martèle le médecin sur le plateau télévisé. L’objet de son indignation ? “Des personnes qui se précipitent, confinées dans les gares, qui poussent pour monter dans les trains, il y en a un sur 1000 qui a le masque. On est hallucinants d’inculture et d’hygiène sanitaire”, clame Gilles Pialoux qui estime que la population n’agit pas en conséquence des mesures recommandées. 

Beaucoup de gens le respectent pas les consignes

“Il faut en appeler aux responsabilités”

Dans un deuxième extrait de son interview avec Jean Jacques Bourdin, l’expert souligne l’importance de se montrer responsable en cette situation de crise. Après avoir réalisé que l’auto-confinement s’était soldé par un échec, “maintenant, c’est le confinement obligé et il faut que les gens le respectent”, poursuit le professeur.

Beaucoup de gens le respectent pas les consignes

Depuis ce dimanche 15 mars, seuls les pharmacies, banques, magasins alimentaires, stations-essence ou bureau de tabac ont l’autorisation d’ouvrir en France. C’est donc porte close pour les bars, restaurants, cinémas et discothèques, conformément aux directives énoncées par Edouard Philippe. Des mesures telles que la limitation des déplacements et le télétravail ont également été renforcées.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close