L’astuce pour faire de belles photos des étoiles avec le téléphone : un résultat digne des pro

La nuit est le meilleur moment pour prendre des clichés du ciel. En effet, les passionnés d’astrophotographie pourront pendant cette période, prendre en photo certains phénomènes astronomiques. Cependant, il n’est pas rare qu’ils soient confrontés à un problème de taille en tentant de capturer des clichés de lune et d'étoiles : le manque de lumière. Voici dès lors, 3 techniques à adopter pour réussir vos photos.

Pour immortaliser la lune ou le ciel étoilé, certaines conditions doivent être réunies. Les plus malins se préparent en amont afin d’obtenir des clichés intéressants avec, au premier plan, un paysage à couper le souffle. Ils n’hésitent pas dans ce sens, à apporter une touche artistique à leurs photos en choisissant les bons réglages et les meilleurs outils pour les retouches finales.

Comment bien réussir ses photos de lune et d’étoiles ?

Il n’est pas nécessaire d’être un pro de la photographie pour réussir des clichés de lune et d’étoiles. Il suffit d’adopter les bons gestes et d’appliquer quelques règles simples de prise de vue.

  • Choisir le bon matériel pour vos photos de lune et d’étoiles

Photographe avec lampe frontale et trépied

Photographe avec lampe frontale et trépied. Source : spm

La toute première chose à faire est de choisir la meilleure date en tenant compte de la météo et de l’agenda lunaire. Cela permettra de vérifier si le ciel est dégagé avant de choisir le meilleur endroit concernant la prise de vue. N’hésitez pas à prendre des vêtements chauds et de recharger la batterie du téléphone. Équipez-vous d’un trépied orientable vers le haut sans oublier le retardateur qui permettra d’éviter le flou de bougé au moment de la prise de photo. Une lampe rouge frontale pourra aussi vous être d’une grande utilité en pleine obscurité. À noter que tous les types d’appareils photos peuvent prendre en photo le ciel nocturne. Cependant, il convient de privilégier des appareils hybrides qui disposent d’une haute sensibilité ISO et d’un objectif à focale égale ou inférieure à 35mm. Si vous utilisez un smartphone, vérifiez s’il peut être réglé sur le mode “Pro”. Dans le cas contraire, il est possible de télécharger des applications, Prime pour iOS ou ProCam X pour Android, qui permettent de photographier en mode manuel. Certains téléphones récents comme le Samsung Galaxy S22 Ultra ou le Google Pixel 6 Pro disposent même d’un mode astrophotographie intégré.

  • Respecter un temps de pose pour prendre des photos d’étoiles plus précises

Prise de vue avec un smartphone

Prise de vue avec un smartphone. Source : spm

La plupart des smartphones et appareils photos permettent de prendre de longues poses, à savoir, des prises pendant plusieurs secondes. Cette étape sera cruciale pour faire apparaître les toutes petites étoiles quasi invisibles à l’œil nu. Le principe est simple : en appuyant sur le déclencheur, l’obturateur de l’appareil restera ouvert quelques secondes afin de capter le plus de lumière possible au moment de la prise. Posez d’abord votre appareil photo sur le trépied puis désactivez la stabilisation optique de l’appareil. Accédez ensuite au réglage du temps de pose sur l’appareil photo ou en accédant au mode « Pro » du smartphone. En règle générale, il ne faut pas dépasser les 20 secondes de pose pour photographier les étoiles. A ce titre, la règle de 500 doit être respectée. Il s’agit de la formule mathématique suivante utilisée par les astrophotographes afin de déterminer le temps de pose : 500 / focale utilisée en mm = temps de pose. Ainsi si l’objectif utilisé est de 24 mm, la formule sera donc : 500 / 24 (mm) = 20,8 secondes.

  • Régler les paramètres ISO pour réussir des photos de lune et d’étoiles

Réglages appareil photo

Réglages appareil photo. Source : spm

Le bon choix du temps de pose dépend des réglages ISO mais également de l’ouverture du diaphragme. Ces deux paramètres permettent en effet de capter plus de lumière et par conséquent, de réduire le temps de pose. Lorsque les ISO sont élevées, le bruit numérique sera important, ce qui peut altérer la qualité de la photo. De la même manière, plus l’ouverture est grande, plus la netteté de l’image sera réduite. Il est alors conseillé d’adopter pour une valeur minimum de 1600 ISO et de laisser l’objectif à f/2 ou f/2.8, à condition de bénéficier d’un grand-angle et que votre appareil soit capable de monter efficacement sa sensibilité. À noter que ces valeurs peuvent varier selon les modèles d’appareils photo et leurs performances. Il convient alors de trouver le meilleur équilibre entre ISO élevées et réduction du bruit numérique.

Certains réglages sont essentiels pour réduire la pollution lumineuse et obtenir des photos de ciel nocturne réussies. Pour obtenir une voie lactée brillante, n’oubliez pas d’apporter quelques retouches finales à vos photos en ajustant la luminosité, la balance des blancs et l’intensité des couleurs à travers l’utilisation de logiciels comme DxO Optics Pro et Lightroom.

Lire aussi Google Chrome : à quoi sert le bouton aux trois étoiles sur les téléphones Android ?

Contenus sponsorisés