La rhinoplastie, une intervention toujours populaire

Contenus sponsorisés

Le nez présente parfois des défauts esthétiques ou des malformations physiques indésirables. Pour les résoudre, une opération peut être envisagée : la rhinoplastie. Réalisée par un bon chirurgien esthétique, cette opération de correction du nez offre des avantages évidents. Avant, pendant et après l'opération, certaines précautions doivent être prises. Comme toute intervention médicale, la rhinoplastie peut engendrer des complications. Les soins post-opératoires serviront à améliorer durablement l'état du patient pour une prompte guérison.

Les avantages d’une rhinoplastie

La rhinoplastie est une opération qui aide les personnes atteintes de congestion nasale ou d’autres difficultés du nez. Elle améliore l’état des cavités nasales qui peuvent désormais laisser l’air circuler plus correctement. Une fois qu’elle est effectuée, le patient retrouve sa capacité à bien respirer. Il peut réaliser plus facilement des exercices physiques exigeants.

Grâce à la chirurgie esthétique du nez, le sommeil du malade est amélioré. L’ouverture des cavités nasales favorise l’augmentation du flux d’air dans ses narines afin de réduire et d’éliminer le ronflement. Le patient, qui souffrait d’asthme ou d’allergies occasionnelles, peut profiter d’un sommeil de qualité à la suite d’une rhinoplastie.

Cette opération chirurgicale peut également réparer le nez cassé d’une personne. Elle corrige la symétrie de son visage et rétablit son apparence physique. Après avoir subi une rhinoplastie, le patient peut utiliser pleinement ses voies respiratoires sans complexes. Outre la résolution des affections physiques, la rhinoplastie contribue à la santé émotionnelle. Plusieurs malades témoignent avoir retrouvé une plus grande estime d’eux-mêmes après avoir subi une opération du nez.

Comment trouver le bon chirurgien pour une rhinoplastie ?

La rhinoplastie est une intervention exigeante en ce qui concerne la maîtrise. Elle ne s’effectue que par un chirurgien compétent. Pour trouver le spécialiste adéquat, il est important de se renseigner sur le parcours médical du docteur. Celui-ci doit posséder des certifications qui attestent de ses aptitudes en matière de chirurgie plastique nasale.

Si vous souhaitez corriger un défaut esthétique ou une malformation de votre nez, notez qu’avant de recourir à une rhinoplastie en Tunisie ou dans n’importe quel autre pays, il faut également s’enquérir des procédures médicales employées par le médecin. En prenant connaissance de la méthode du spécialiste, il est possible d’évaluer la qualité de ses services. Un chirurgien soucieux de la santé de ses patients doit prendre des mesures de sécurité pour rassurer ses derniers sur l’opération à subir.

Par ailleurs, pour qu’un chirurgien puisse pratiquer la rhinoplastie, il faut qu’il soit habitué à ce type d’intervention. La consultation des antécédents du médecin aidera le patient à effectuer un choix éclairé. De même, un chirurgien qui compte à son actif plusieurs années d’expérience est en mesure de réaliser une opération de qualité.

Il est essentiel de vérifier, en outre, les avis positifs et négatifs des anciens patients d’un spécialiste en rhinoplastie afin d’évaluer la qualité de ses interventions. Tout compte fait, il est important de comparer les profils de divers médecins avant de fixer son choix.

chirurgien rhinoplastie

chirurgien rhinoplastie – Source : spm

Comment se préparer à l’intervention ?

La première étape pour s’apprêter à une rhinoplastie est de discuter avec le médecin. Lors de la consultation, le patient prend connaissance des implications et des risques de l’opération. Le chirurgien en profite pour le soumettre à des examens d’éligibilité à l’intervention :

  • étude de la cloison nasale,
  • analyse de la pyramide osseuse,
  • dépistage d’une gêne respiratoire…

Lorsque ces examens sont concluants, le médecin réalise un bilan préopératoire. Le patient dispose de deux semaines pour réfléchir. Si l’opération est confirmée, le spécialiste recommande d’arrêter la prise des médicaments, plus précisément l’aspirine pour ne pas ralentir la cicatrisation. De plus, il est interdit de prendre du tabac avant de subir une rhinoplastie.

À quoi s’attendre pendant et après l’opération de rhinoplastie ?

Le jour de l’intervention, il faut rester à jeun et porter des vêtements amples et simples. L’opération de rhinoplastie débute, en général, par l’administration d’une anesthésie générale, locale ou vigile au patient. Le choix d’un mode d’analgésie ou d’un autre dépend du type de correction à réaliser.

Le médecin peut effectuer l’opération de rhinoplastie en utilisant deux techniques au choix. Il peut réaliser une opération par voie fermée en effectuant des incisions à l’intérieur des narines sans qu’aucune cicatrice apparaisse à l’extérieur. A contrario, il peut mener une opération par voie ouverte. Cette dernière consiste en une petite incision sur la columelle, l’espace sous le nez qui sépare les narines.

Le médecin procédera ensuite à la sculpture de la muqueuse du nez et des parties cartilagineuses ou osseuses pour obtenir la forme souhaitée. Il peut retirer la peau des deux côtés des narines afin de diminuer leur largeur ou leur épaisseur. L’opération dure 1 h ou plus en cas de difficulté. La rhinoplastie nécessite une hospitalisation d’au moins 1 jour.

Après l’opération, le patient peut ressentir de la chaleur et des rougeurs pendant une semaine. La cicatrisation se poursuivra sur les 12 prochains mois pour que le nez puisse se remodeler complètement.

opération de rhinoplastie

opération de rhinoplastie – Source : spm

Existe-t-il des complications liées à la rhinoplastie ?

La rhinoplastie peut occasionner des complications, mais celles-ci sont rares. Le patient peut remarquer des saignements 24 h après l’opération. Si l’écoulement du sang est important, il est urgent de se rendre à la clinique. Un déplacement des os sous plâtre ou attelle, dû à un œdème, peut également se produire à l’issue d’une rhinoplastie. Dans ce cas, le patient doit être opéré à nouveau.

D’autres risques rarissimes et dus à des aléas peuvent survenir après ce genre d’opération. C’est le cas des plaies dans la voie lacrymale qui entraîne un gonflement inflammatoire. Cette situation nécessite une action complémentaire de la part du médecin.

Certaines irrégularités peuvent apparaître à la fin d’une rhinoplastie en raison de la cicatrisation. Par exemple, un greffon cartilagineux peut se déplacer ou se rendre visible. Dans ce contexte, une retouche peut être effectuée.

Les soins postopératoires après une rhinoplastie

Comme toute opération chirurgicale, la rhinoplastie doit être accompagnée de certains soins pour faciliter la cicatrisation. Avant tout, il est recommandé de suivre les instructions du médecin à la lettre sur le traitement à suivre et les habitudes à adopter.

En général, le patient doit se conformer à un régime alimentaire adapté. Au début, il faut consommer des aliments légers (infusion, purée, soupe…) avant de continuer à manger normalement. Pour un rétablissement rapide, il est important de se soumettre à un repos total durant les 24 h suivant l’opération. Pendant deux semaines encore, le patient doit se reposer de manière modérée en s’éloignant des activités exigeant beaucoup de force.

Se moucher le nez après une rhinoplastie est interdit. À la place, il faut effectuer des lavages nasaux avec de l’eau de mer. Cela servira à diminuer les gênes créées par les croûtes situées dans les narines et les blessures. Il faut, si possible, réduire les rires et gesticulations sur le visage afin d’éviter les hémorragies.

Enfin, il est recommandé de boire régulièrement de l’eau pour éviter la sécheresse buccale. Le patient peut se servir d’un humidificateur et d’un spray décongestionnant pour soulager ses narines.

Lire aussi Rhinoplastie : 10 conseils indispensables avant la chirurgie du nez

Contenus sponsorisés