Sauna japonais et infrathérapie : quels sont les bienfaits ?

Sauna japonais et infrathérapie désignent des appareils technologiques visant à apporter bien-être et apaisement au corps et à l'esprit. Ils fonctionnent grâce à l'utilisation de rayons infrarouges longs. Ces deux solutions thérapeutiques aux multiples bienfaits présentent des avantages distincts. Voyons ce qui les différencie.

Distinguez le sauna japonais de l’infrathérapie

Le sauna japonais ou sauna infrarouge est une technologie née au Japon qui reproduit les bienfaits du soleil en imitant des rayons spécifiques : les infrarouges longs. Cette solution alternative au sauna traditionnel utilise les rayons pour stimuler le corps humain et lui procurer des bienfaits de façon naturelle. Elle s’avère particulièrement efficace pour offrir au corps l’ensemble des atouts du rayonnement solaire en lui épargnant les ultraviolets, nocifs pour l’homme. Son fonctionnement repose sur la production d’une chaleur sèche, douce et agréable pour l’utilisateur.

Il existe de nombreux appareils sur le marché si vous souhaitez découvrir les avantages d’un sauna japonais et des rayons infrarouges longs. Les modèles varient, d’une simple couverture chauffante à une cabine de sauna traditionnel, en passant par les saunas au sommet arrondi (dôme japonais). Cependant, en termes d’efficacité, seuls les dômes japonais assurent une émission de rayons suffisamment bien répartis sur le corps.

À la différence du sauna japonais, l’infrathérapie ou la thérapie par la chaleur, n’est pas une technologie, mais plutôt l’ensemble de protocoles et soins réalisés grâce au rayonnement infrarouge lointain. Cette thérapie propose un traitement doux, non invasif et naturel, fondé sur l’utilisation d’appareils émettant des rayons infrarouges longs et permettant de moduler la longueur d’onde émise. Tous les saunas japonais ne peuvent donc pas être considérés comme des dispositifs d’infrathérapie. Seuls les appareils professionnels comme les dômes japonais, conçus pour optimiser les bienfaits des infrarouges lointains avec une précision thérapeutique, entrent dans cette catégorie. La majorité des dispositifs de thérapie par chaleur ne sont pas des saunas japonais, mais plutôt des appareils modernes plus performants.

sauna1

Sauna Japonais – Source : spm

Différenciez le sauna japonais et le sauna traditionnel

Le sauna japonais et le sauna traditionnel sont deux dispositifs de bien-être, capables de provoquer de la sudation et une forte sensation de chaleur. Toutefois, des différences notoires existent entre eux.

L’origine de la chaleur émise

Le sauna traditionnel, également appelé sauna finlandais, est conçu pour chauffer l’air ambiant de la cabine. La chaleur doit être suffisamment forte pour faire transpirer son utilisateur. Elle est généralement produite par un poêle électrique ou à bois, chauffant des pierres volcaniques déposées dans un réceptacle à l’intérieur du sauna. L’utilisateur se charge de mettre de l’eau sur ces pierres incandescentes afin de créer de la vapeur d’eau pour humidifier et réchauffer le sauna.

À l’inverse, le sauna japonais ou l’appareil d’infrathérapie chauffent directement la personne grâce aux rayons infrarouges lointains. Ceux-ci agissent en profondeur et pénètrent sous l’épiderme afin d’activer les fonctions cellulaires. Cette chaleur est de nature sèche, profonde et directe.

Le temps de chauffe et la durée d’une séance

Le sauna japonais offre un temps de chauffe nettement inférieur à celui du sauna traditionnel. Alors qu’il faut compter 40 à 60 minutes pour que l’ensemble de l’air soit chauffé dans un sauna traditionnel, son équivalent japonais requiert juste une dizaine de minutes. La chaleur est donc émise rapidement et vous permet de débuter rapidement le processus de détoxification.

Il est recommandé de limiter une séance dans un sauna finlandais à 10-20 minutes, alors que la séance avec le sauna japonais peut durer de 30 à 45 minutes.

Les températures, la répartition et l’effet de pénétration de la chaleur

Un sauna japonais est moins chaud qu’un sauna traditionnel. Néanmoins, la température plus élevée du sauna finlandais n’engendre pas nécessairement de bénéfices supplémentaires. En effet, ce type de sauna est utilisé le plus souvent à des températures se situant entre 80 et 110 °C. Toutefois, le dispositif souffre d’une mauvaise répartition de la chaleur. La température constatée n’est donc évidemment pas celle du corps, mais celle du sauna. Le poêle et la vapeur d’eau utilisés comme source de chaleur ne permettent donc pas de chauffer le corps de manière homogène.

Dans la pratique, le sauna japonais favorise plus rapidement une sudation efficace et profonde, malgré les températures produites, généralement entre 40 et 80 °C. Avec un dôme infrarouge ou un sauna moderne, on produit une agréable chaleur sèche qui pénètre le corps en profondeur et le chauffe de manière homogène. Ce type de sauna a la particularité d’émettre une chaleur beaucoup plus douce et apaisante que celle d’un sauna finlandais. L’utilisateur peut alors prolonger librement le temps passé dans la cabine pour profiter au maximum des bienfaits des rayons infrarouges tout en poursuivant une activité relaxante.

Les sensations ressenties et le type de sudation

À cause de l’excès de chaleur ambiante provoqué par le sauna traditionnel, il est parfois mal supporté par ses utilisateurs. Certains éprouvent des difficultés à respirer convenablement et se sentent oppressés, malgré leur désir de profiter d’un agréable moment. Ce type de sauna provoque une sudation de surface moins efficace et plus désagréable en chauffant l’extérieur du corps.

Le sauna japonais ne pose pas ce genre de problème. Grâce à la chaleur douce que produit le dispositif, on ne ressent aucune gêne au niveau respiratoire. La différence se constate dès la première expérience. Le sauna favorise également une sudation profonde et une détoxification plus efficace que la version traditionnelle. Le résultat est dû à sa capacité à chauffer le corps de l’intérieur et à prolonger la durée de la séance. Ce dernier avantage permet d’atteindre une sudation supérieure et d’enclencher des mécanismes physiologiques naturels impossibles à atteindre avec le sauna finlandais.

sauna2

Sauna – Source : spm

Profitez des bienfaits du sauna et de l’infrathérapie

Les saunas japonais, comme les dômes, utilisent l’infrathérapie qui propose de nombreux avantages pour le corps et pour l’esprit. Cette technique permet de profiter pleinement des bienfaits naturels du soleil, sans ses inconvénients. En l’utilisant, on bénéficie donc de :

  • la détoxification et la vitalité,
  • la gestion du stress,
  • l’amélioration de la qualité du sommeil,
  • la relaxation et la régénération,
  • la récupération sportive,
  • l’optimisation de la concentration et des performances.

L’infrathérapie employée par la technologie japonaise agit sur trois niveaux : le bien-être général, l’apaisement des douleurs et la perte de poids.

Le traitement infrarouge des dômes japonais favorise un véritable relâchement de l’organisme. Il représente donc un allié efficace contre les troubles du sommeil, le surmenage et le stress. Le procédé permet de booster également le système immunitaire et aide ainsi à se prémunir de certains petits maux de l’hiver. Dans le domaine sportif, la thérapie par chaleur est une excellente solution pour accélérer la récupération après des efforts physiques importants. Elle agit efficacement sur les microlésions tissulaires ou les courbatures, et aide les fibres musculaires à se détendre. Grâce à leur effet anti-inflammatoire, les infrarouges lointains parviennent facilement à soulager la plupart des douleurs musculaires.

Le sauna japonais et l’infrathérapie peuvent aussi être conseillés aux personnes en surpoids. Grâce à la transpiration douce et profonde que provoque cette thérapie, il est possible de brûler plusieurs centaines de calories par séance, et ce de manière passive, simple et relaxante. La chaleur relance la circulation sanguine et lymphatique dans les tissus graisseux tandis que les infrarouges longs stimulent les molécules d’eau de l’organisme et provoquent une chaleur et une sudation égale à une activité sportive intense. Cette technique peut donc être utile pour lutter contre la rétention d’eau.

Que ce soit pour des raisons physiques ou pour votre bien-être mental, la thérapie par la chaleur propose de nombreux bénéfices dont vous profiterez au mieux avec un sauna japonais et l’infrathérapie.

Lire aussi Ce qu’il faut savoir sur les violettes

Contenus sponsorisés