Le perroquet Dracula est à la fois effrayant et beau

Souvent, la nature recèle une pléthore de créatures mystérieuses, aux particularités spécifiques qui nous laissent souvent admiratifs. Le poisson chauve-souris, la pieuvre Dumbo, la mouche aux yeux pédonculés sont autant d’animaux jugés « étranges » et fascinent par leurs traits et leur rôle dans l’écosystème. Avec des millions d’espèces animales, rien n’est plus sûr que tous les environnements peuvent provoquer notre étonnement de par leur diversité et leurs surprises innombrables. C’est le cas pour le perroquet Dracula, un oiseau rare par sa beauté épatante mais également par son côté effrayant. Cet animal de Nouvelle Guinée classé comme espèce vulnérable détonne par son plumage bicolore où le rouge et le noir s’épousent de façon déconcertante. Une découverte relayée par nos confrères de l’Australian Geographic.

Il est également appelé le perroquet de Pesquet. Joliment et légendairement appelé Dracula de par son côté effrayant et sa ressemblance avec un vautour, cet oiseau détonne en Nouvelle Guinée. Avec un sublime plumage rouge et noir, il s’agit d’une espèce vulnérable et protégée. Prenez connaissance des splendeurs que nous donne à voir la nature et ses animaux hors du commun qui sont plus nombreux que l’on puisse le croire. Cet oiseau rare est étonnant de par ses particularités et sa majesté sur les branches. Portrait d’une créature qui déconcerte par son caractère agréablement étrange.

Le perroquet Dracula

Un habitant des forêts

Le perroquet de Pesquet ou le perroquet vulturin fascine par son plumage bicolore rouge et noir. Les spécialistes lui ont également attribué l’effrayant sobriquet de Dracula, un surnom valu par son air sévère et quelque peu austère. Son lieu de prédilection ? La nouvelle Guinée, où il occupe principalement les forêts et les montagnes basses. Et l’oiseau possède des caractères fascinants si l’on fait attention à sa poitrine où s’épousent les deux teintes foncées et sa queue grise.

Le perroquet Dracula

Un grognement effrayant

Si le perroquet est surnommé d’après la légende emblématique de Pennsylvanie qui se plaît à aspirer le sang de ses victimes, c’est essentiellement à cause de son grognement. Son cri quelque peu glaçant est dur et rauque et fait penser à ceux des dangereux prédateurs du ciel. Mais que l’on se rassure, l’oiseau ne se surnomme Dracula que par ses bruits effrayants.

Le perroquet Dracula

Le perroquet atypique appartient à la catégorie frugivore et ne représente aucunement un danger pour la survie des espèces. Sa tête est imberbe pour que la pulpe des fruits ne s’emmêle pas avec ses plumes. Si le perroquet Dracula ne fait pas partie des animaux connus, ce n’est pas étonnant puisqu’il fait partie des espèces menacées et leur nombre est considérablement faible.

La cible des chasseurs

La rareté de l’oiseau étonnant est également due par le braconnage dans son lieu de vie. Actuellement, nous comptons entre 20 et 40 000 perroquets de cette espèce car son environnement est peuplé de chasseurs. Cette espèce hors normes fait partie de la sous-famille des Psittrichadinae, des perroquets que l’on retrouve essentiellement en Nouvelle Guinée. Lorsque l’oiseau sillonne le ciel, son cri est long et fait parfois penser à celui des aigles ou des vautours. Le perroquet Dracula fascine par son paradoxe de beauté mais est inoffensif car il se nourrit exclusivement de figues, d’où sa tête sans plumes. Matt Cameron, un expert australien du perroquet, l’explique : « Il est surprenant que la calvitie ne soit pas plus répandue chez les autres espèces mangeuses de fruit »

Le perroquet Dracula

Des animaux atypiques

Si le perroquet Dracula étonne par ses particularités, il ne s’agit pas de la seule espèce que l’on juge insolite. Parmi elles : la tortue à nez de cochon, le Moloch hérissé, l’axolotl ou encore le glaucus atlanticus. Ces créatures rares possèdent des particularités fascinantes. Par exemple, le reptile recensé précédemment a un groin porcin, ce nez lui permet d’identifier les petits crustacés sous-marins  dans son environnement, qui correspond principalement à la Nouvelle-Guinée, à l’Australie et à la Papouasie Nouvelle-Guinée.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close