Si vous voyez ceci sur votre poignet, arrêtez tout et appelez un médecin. La raison est effrayante !

Si vous voyez ceci sur votre poignet, arrêtez tout et appelez un médecin. La raison est effrayante ! Pinterest
Fri, 14/07/2017 - 11:23

Les blessures au poignet sont courantes, du fait de l’utilisation permanente que nous avons de ces derniers et de nos mains. En effet, les mains et les poignets sont constamment sollicités au quotidien. Seulement des modifications comme l’apparition d’une bosse peuvent être à l’origine d’un problème plus sérieux qu’on ne le pense.

Que ce soit une entorse, un gonflement, un œdème, une fracture ou une excroissance, toutes anormalités situées au niveau de la main ou du poignet doivent amener à consulter un spécialiste car certains signes et symptômes évoquent des troubles nécessitant une consultation d’urgence, voire une intervention chirurgicale, comme : 

1. La ténosynovite

La ténosynovite est l’inflammation d’un tendon et de la gaine synoviale qui l’entoure. La gaine synoviale est la membrane qui tapisse la face interne de la capsule des articulations mobiles, que l’on nomme aussi diarthrose, provoquant un liquide lubrifiant que l’on appelle la synovie. L’aggravation de cette inflammation est généralement due à un traumatisme ou un étirement. Les personnes pratiquant des activités physiques sont plus sensibles de déclencher une ténosynovite. 

2. Le désordre de De Quervain 

Cette infection inhabituelle provoque des douleurs et un gonflement dans le poignet, puis entraîne également des crevasses et des boutons. On constate une sorte de crépitation à la palpation ou à la mobilisation des articulations et de la gaine. La partie influencée du poignet est le tendon extenseur du pouce, chargé de déplacer les pouces vers le haut et le bas. Le désordre de De Quervain entraîne l’épaississement du tendon jusqu’à deux fois sa taille rendant l’utilisation du poignet extrêmement douloureuse. 

3. La ténosynovite nodulaire

Ce problème est provoqué par des tumeurs surtout dans la main. Elles surviennent le plus souvent dans le pouce mais peuvent se loger au niveau des doigts, de la hanche, des jambes, des genoux, des épaules et de la colonne vertébrale. Ces tumeurs sont généralement indolores et bénignes sachant que seulement quelques patients se plaignent de douleurs suite à ce type de ténosynovite.   

4. Les ganglions synoviaux 

Un ganglion synovial est un kyste, ou une bosse, se formant sous la peau. Les ganglions synoviaux apparaissent le plus souvent sur la face dorsale du poignet ou sur les doigts mais ils peuvent aussi se former autour des articulations, aux épaules, aux coudes, aux genoux, aux hanches, aux chevilles et aux pieds. Leur apparition est due à une accumulation du liquide synovial qui sert à lubrifier une articulation enflammée. Ils apparaissent donc quand les tissus sont irrités et ils peuvent parfois disparaître spontanément. Même s’ils ont tendance à grossir, les ganglions synoviaux ne sont pas cancéreux. Ils se caractérisent par une douleur et une légère perte des mouvements des articulations atteintes. 

5. Les lipomes

Le lipome est une tumeur bénigne, souvent confondue à tort avec une tumeur maline, comme lorsqu’il se trouve dans un sein. Les lipomes peuvent apparaître sur la paume de la main ou dans le poignet, entraînant l’incapacité d’étendre les doigts et un affaiblissement de l’articulation touchée. De plus, lorsque ces boules graisseuses se trouvent à proximité des nerfs par exemple, elles peuvent être très douloureuses. Rarement présents chez les enfants, les lipomes touchent particulièrement les hommes et les femmes ayant entre 40 et 60 ans mais aucun individu n’est à l’abri d’une telle affection. Si la présence d’un lipome s’avère douloureuse ou gênante au quotidien, le traitement repose en premier lieu sur l’ablation chirurgicale. Afin de prévenir la récidive, l’ablation du lipome est préconisée. De plus, les injections de corticoïdes et la liposuccion permettent de réduire le volume du lipome mais son enveloppe reste présente, engendrant alors des récidives. 

Par conséquent, si vous constatez l’apparition d’une excroissance et une gêne accompagnée de douleurs, consultez immédiatement un professionnel de la santé afin de guérir l’affection en cause et de retrouver vos fonctions motrices normales. 

A lire aussi