Vous vous inquiétez du coronavirus parce que l’un de vos proches a plus de 60 ans, lisez ceci

Face à la pandémie du coronavirus, l’urgence est plus que jamais à la prudence et au confinement. Il est donc primordial de suivre à la lettre les recommandations de sécurité et les mesures de prévention en vigueur, en prenant compte des difficultés des seniors face à cette situation. Selon une étude de 2017 de l'association “Les Petits Frères des pauvres”, 300 000 Français de 60 ans et plus seraient en situation de “mort sociale”. Relayées par le journal Le Point, ces observations mettent en lumière l’importance d’aider ces derniers à combattre la solitude dont ils peuvent souffrir en ces temps difficiles.

Au vu des mesures de confinement instaurées, il est essentiel de repenser le lien social qui nous unit. “Il va falloir à la fois limiter les contacts mais garder du lien, c’est un vrai enjeu de société”, précisait Emmanuel Macron lors de son allocution du 12 mars. “Écrivez, téléphonez, prenez des nouvelles, [mais] protégez en limitant les visites », a insisté le président de la République.

300 000 Français de plus de 60 ans sont en situation de  “mort sociale”

“Des gens peuvent ne pas mourir du coronavirus, mais mourir de solitude”, souligne le délégué adjoint de l’association, Jean-Louis Wathy, contacté par Le Point. Ce qu’il identifie comme une “mort sociale” est en réalité une absence délétère de contact avec d’autres personnes, direct ou non, pouvant avoir un impact important sur la santé de ces individus, tant sur le plan physique que psychologique.

Prendre soin de nos aînés

Le délégué général adjoint de l’association des Petits Frères des pauvres, insiste sur la nécessité de suivre les recommandations d’Emmanuel Macron et de comprendre “l’importance d’être solidaire plutôt que solitaire dans cette crise”. Cela signifie le soutien des proches mais aussi celui des voisins, poursuit-t-il.

Dans un article de CNN, le Dr Samir Sinha, directeur du service gériatrique du Sinai Health System et le Dr Carla Perissinotto, professeur adjoint à la division gériatrique de l’université de Californie font le point sur l’aide que l’on peut apporter aux personnes âgées tout en respectant les mesures mises en place. Celles-ci s’appliquent aux seniors mais aussi à leur entourage. En effet, rappelons que le virus “ne concerne pas que les personnes âgées”, comme le met en évidence France Bleu.

Les précautions à prendre:

  • Annuler les rendez-vous médicaux non urgents car les hôpitaux, cliniques et cabinets de médecins connaissent une grande affluence, le risque de contamination est donc réel.
  • Informer vos amis, vos proches ou vos voisins si vous êtes inquiet, et notez une liste de contacts à qui vous pouvez demander de l’aide en cas de nécessité.
  • Suivre les mesures barrière d’hygiène

Ce qu’il faut savoir sur le confinement:

En plus des modalités mises en place par le gouvernement, l’impact psychologique du confinement est également à prendre en compte. Il est donc conseillé pour une personne âgée vivant seule de:

  • Rester en contact avec des membres de la famille ou des amis
  • Les tenir informés de son état de santé

Ce que la famille peut faire:

Le Dr Perissinotto invite les voisins, la famille et les amis des personnes âgées à penser aux seniors en leur apportant leur aide, tout en respectant les mesures d’hygiène préconisées. Parmi ses recommandations:

  • Apporter de l’aide en veillant à ce qu’ils aient suffisamment de courses.
  • S’ils ont généralement besoin d’assistance médicale au quotidien et que celle-ci est indisponible, veiller à avoir une solution alternative pour être sûrs que l’aide dont ils ont besoin leur sera apportée.
  • Veiller à leur apporter du soutien psychologique en les appelant ou en mettant en place des conversations vidéo.
  • Le contact physique est fortement déconseillé pour ne pas augmenter leur risque d’infection. Si un membre de la famille pense être malade, il est indispensable de s’isoler.

Pour rappel, les mesures de vigilance, de prévention et de confinement s’appliquent à toutes les tranches de la population, quel que soit leur âge. Le respect des dispositions prises par le gouvernement ne permet pas seulement de se protéger soi-même, mais aussi de protéger les personnes à risque.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close