Vous promenez-vous avec votre chien ? Méfiez-vous de ce signe, cela pourrait être quelque chose de grave

Avoir un chien apporte de la joie et de la bonne humeur au quotidien. Seulement, il arrive parfois que cet animal à quatre pattes, qui devient un compagnon de vie à part entière, souffre d’une maladie sournoise. La trachéobronchite infectieuse canine, aussi appelée toux du chenil, est une maladie courante dont les symptômes ressemblent à ceux de la grippe. Très contagieuse, cette pathologie peut contaminer les chiens dans les élevages ou des refuges. Quand vous promenez votre chien, vous devez être vigilant face à ce signe.

La trachéobronchite infectieuse canine est une maladie qui peut être causée par plusieurs virus ou bactéries. Il s’agit d’une co-infection, ce qui signifie qu’elle est due à une contamination par différents agents pathogènes avec une surinfection possible. Vous devez rester vigilant lorsque vous promenez votre chien puisque cette maladie est particulièrement contagieuse.

Un signe qu’il faut absolument repérer chez le chien

chien qui tousse

Un chien qui tousse – Source : spm

Si vous avez la chance d’avoir un chien, il est fort probable que vous lui consacriez des balades quotidiennement. Mais il arrive parfois que durant une balade, le chien contracte la trachéobronchite infectieuse canine. Ainsi, il est important de se méfier des quintes de toux que peut présenter un chien et l’emmener sans attendre chez un vétérinaire pour établir un diagnostic.

Comment se manifeste la contamination chez le chien ?

maladie contaigieuse

Une maladie très contagieuse – Source : spm

Comme expliqué par le Dr Wendy Brooks, spécialiste en pratique canine et féline de l’American Academy of Veterinary Dermatology, la toux du chenil peut être causée par différents virus et bactéries comme la bactérie Bordetella bronchiseptica, le virus respiratoire Parainfluenza ou encore l’adénovirus canin. Cette maladie est une affection de l’appareil respiratoire très contagieuse. En effet, un simple contact avec un chien infecté lors d’une balade peut suffire à contaminer votre chien. La contagion survient par voie aérienne, quand un chien infecté tousse ou éternue. En sus, elle peut se manifester lorsqu’un chien sain touche des surfaces contaminées ou qu’il se trouve face à un animal malade.

Quels sont les symptômes de la maladie chez le chien ?

chien malade

Chien malade – Source : spm

Les symptômes de la toux du chenil comprennent des quintes de toux sèche qui peuvent s’accompagner d’un écoulement du nez et des yeux, d’une perte d’appétit, des éternuements et des vomissements. Dans les cas graves, ces symptômes s’accompagnent également d’une grande fatigue, d’une fièvre, voire de troubles respiratoires. Généralement, les symptômes de la maladie apparaissent trois à cinq jours après la contamination. Toutefois, il arrive parfois que les symptômes disparaissent un temps, puis ressurgissent plusieurs jours ou semaines plus tard.

Comment peut-on traiter cette maladie chez le chien ?

consultation veterinaire

Consultation chez le vétérinaire – Source : spm

À l’instar d’une simple grippe, la trachéo-bronchite canine ne nécessite qu’un traitement basique lorsque la forme est bénigne. Ainsi, le vétérinaire prescrit des antitussifs pour soigner la toux. Dans les cas graves, il peut compléter le traitement avec des antibiotiques. Le traitement peut durer jusqu’à 6 semaines, durant lesquelles le chien continue à être contagieux. Le vétérinaire peut connaître le degré de gravité de l’infection et de l’atteinte respiratoire en effectuant une prise de sang, un examen clinique complet de l’animal et une radio du thorax. Lorsque le traitement antibiotique ne suffit pas à traiter l’infection bactérienne, le vétérinaire peut décider d’hospitaliser le chien pour un traitement plus poussé.

La vaccination pour protéger le chien contre l’infection

vaccination chien

La vaccination est un moyen de protéger le chien – Source : spm

Pour prévenir l’infection, la vaccination est vivement conseillée. Que votre chien soit sociable et aime le contact avec ses congénères ou non, ce moyen reste fiable et efficace pour éviter la propagation de la maladie. On distingue deux types de vaccin contre la toux du chenil : un vaccin qui se fait par voie intranasale et un vaccin qui se fait par voie sous-cutanée. Chaque vaccin cible des virus différents et cela revient au médecin de choisir celui qui convient le mieux à l’animal. Cependant, le vaccin le plus couramment utilisé aujourd’hui est celui qui se fait par voie sous-cutanée. Les vétérinaires ont l’habitude de le faire au chien en même temps que le vaccin contre la maladie de Carré et celui contre le parvovirus. Pour une efficacité optimale, le chien doit renouveler ce vaccin tous les ans.

Lire aussi Pourquoi les chiens lèchent-ils leurs maîtres ?

Contenus sponsorisés