Vous partez en vacances ? L’astuce facile pour arroser vos plantes pendant votre absence

Vous voulez partir en vacances et vous décidez de confier vos animaux domestiques à certaines pensions. Mais quid de vos plantes ? Qui prendra soin d’elles pendant votre absence ? Voici quelques mesures pour vous assurer que vos plantes d'intérieur ne souffriront pas desséchement pendant vos vacances.

Garder vos plantes en bonne santé lorsque vous partez en vacances est presque aussi préoccupant que de faire vos valises pour voyager. Il est difficile de les abandonner après avoir nouer des liens pendant l’année. Découvrez quelques astuces pour préserver vos plantes et profiter de vacances bien méritées.

Comment arroser vos plantes lorsque vous partez en voyage

Des plantes en pot

Des plantes en pot – Source : spm

  • Un système d’irrigation électronique

Si vous avez beaucoup de plantes et que vous avez un salon et un balcon bondés, le système d’irrigation goutte à goutte électronique peut être la solution à vos problèmes pendant votre absence. Vous n’avez pas besoin de le connecter à un tuyau ou autre mécanisme, il vous faut juste un récipient avec de l’eau à la pompe et à la minuterie où vous sélectionnerez le temps d’arrosage (2 fois par jour, 3 fois par semaine, 1 fois tous les 10 jours…) ainsi que la quantité d’irrigation.

Petit oiseau en plastique pour arroser les plantes

Petit oiseau en plastique pour arroser les plantes – Source : spm

  • Des oisillons et biberons

Avec cette méthode, vous pouvez laisser l’irrigation de ce petit dispositif faire son travail en toute sécurité.

Chaque plante aura son propre petit oiseau (disponible dans les magasins de bricolage ou les jardineries) que vous remplirez d’eau et planterez dans le sol. Attention, si votre terrain est caillouteux, le risque de boucher la sortie d’eau est fort probable. Prenez donc soin d’enlever tous les objets qui peuvent obstruer les sorties d’eau.

Comment sécuriser l’alimentation de vos plantes avant votre départ

Arrosage de plantes

Arrosage de plantes – Source : spm

  • Ajustez la lumière et la température

Plus votre plante est exposée aux rayons de soleil, plus elle aura soif avec le temps. Et ce plusieurs raisons. Ce n’est pas un secret de polichinelle, les plantes utilisent plus d’eau au cours du processus de transpiration, dont le taux dépend de la quantité de lumière reçue tout au long de la journée. Pour éviter que vos plantes ne se fanent en votre absence, vous pouvez les éloigner un peu des sources de lumière. Placez-les au milieu de la pièce afin que la chaleur et la lumière des fenêtres ne les dessèchent pas aussi vite que d’habitude. Une fois de retour, vous pourrez placer vos plantes à leur emplacement habituel. Si vous ne voulez pas déplacer les plantes, vous pouvez également tirer un voilage au-dessus de la fenêtre.

  • Maintenez l’humidité

Si vous prévoyez de vous absenter une semaine ou moins, arroser abondamment vos plantes avant votre départ sera suffisant. Assurez-vous d’arroser uniquement les plantes avec du terreau sec ou presque sec. Laissez tout excès d’eau s’écouler de votre plante en pot avant de partir, de sorte que le terreau soit humide mais que vos plantes ne soient pas assises dans une soucoupe d’eau, ce qui pourrait attirer les parasites ou entraîner la pourriture des racines.

Notez que cela n’est nécessaire que pour les plantes qui doivent être arrosées une fois par semaine ou plus. Les plantes d’intérieur qui résistent à la sécheresse, comme les succulentes et les cactus, se porteront bien pendant une semaine ou deux sans eau. Et pendant les mois d’hiver, lorsque la croissance des plantes ralentit et que certaines plantes entrent en dormance, vous pouvez ne pas les arroser complètement.

  • Oubliez l’engrais

Si vous utilisez occasionnellement de l’engrais, assurez-vous de ne pas fertiliser vos plantes d’intérieur jusqu’à votre retour de voyage. Surtout, ne fertilisez pas vos plantes dans les semaines précédant votre départ. Vos plantes pousseront aussi lentement que possible pendant votre absence, ce qui aidera vos plantes à conserver l’énergie et l’eau.

  • Taillez légèrement

En plus de tailler tout feuillage mort, mourant ou malsain, vous pouvez couper tous les bourgeons et fleurs qui nécessitent généralement des arrosages plus fréquents pour rester en bonne santé.

Lire aussi Comment cultiver et récolter le chou-fleur ?

Contenus sponsorisés