Sommeil bimodal: une astuce de nos ancêtres pour mieux dormir

Adopter une routine du sommeil est l’une des meilleures choses que vous puissiez faire pour améliorer votre santé. Pour une bonne qualité de sommeil, découvrez comment dormaient nos ancêtres et pourquoi vous devez éviter certaines mauvaises habitudes de sommeil !

D’après l’Institut national du sommeil et de la vigilance (INSV), 30 à 35 % des Français (de 18 à 50 ans) dorment mal. Si vous vous réveillez pendant la nuit, cela indique que vous souffrez de troubles de sommeil. Et en fin de semaine, vous essayez de rattraper toutes ces heures de sommeil perdues tout au long de la semaine… en vain.

Comment dormaient nos ancêtres ?

Vous vous êtes déjà demandé pourquoi vous restez somnolent, même après une longue nuit de sommeil ? Cette fatigue et sensation de somnolence permanente peuvent être les symptômes de mauvaises habitudes de sommeil.

Autrefois, le sommeil quotidien d’une personne était de 12 heures. En effet, on dormait pendant 3 à 6 heures, ensuite on laissait le corps s’éveiller naturellement au milieu de la nuit. À ce moment, on restait réveillé pendant quelques heures avant de se coucher à nouveau jusqu’au matin. Cette pratique est connue sous le nom de « sommeil bimodal ».

Les recherches de Roger Ekirch, un historien américain, démontrent que nos ancêtres divisaient leur nuit en deux, avec une phase d’éveil de 2 heures entre les deux cycles de sommeil.

Au fil du temps, on s’est mis à dormir de moins en moins. Le mode de vie a changé et les heures de travail sont devenues plus en plus longues, conduisant à de mauvaises habitudes de sommeil et à une hygiène de vie malsaine.

Comment adopter le sommeil bimodal ?

Si vous avez du mal à rester en forme tout au long de la journée, ou que vous vous réveillez souvent au milieu de la nuit, il est probable que votre corps soit naturellement conçu pour un sommeil bimodal. Adopter ce dernier peut être difficile, particulièrement pour les personnes qui se réveillent à la même heure pour aller à l’école, au travail ou pour s’occuper des enfants.

Cependant, modifier les horaires du coucher pourrait vous aider à savoir si le sommeil bimodal est idéal pour vous. Prenez quelques heures supplémentaires de sommeil et n’oubliez pas que vous allez vous réveillez 2 ou 3 heures au milieu de la nuit, pendant lesquelles vous pouvez effectuer des tâches ou pratiquer un de vos loisirs (lecture, musique, médiation…) avant de vous coucher à nouveau.

Essayez d’éteindre les lumières et les écrans chaque jour à la même heure pour aider votre corps à s’endormir facilement et pour éviter les mauvaises habitudes de sommeil.

Lire aussi 4 mauvaises façons de vous protéger contre les bactéries

Contenus sponsorisés