x

L’obésité et les infections peuvent augmenter les risques de cancer

Le cancer est une maladie mortelle qui se caractérise par la propagation de cellules cancéreuses au sein d’un organe. Des recherches récentes révèlent que deux facteurs peuvent augmenter le risque de cancer… Explications.

David Benjamin est un chercheur en santé naturelle, en nutrition et en fitness. Il est l’auteur du livre Dirt cheap weight loss : 101 ways to lose weight on a budget, et croit que l’on peut jouir d’une vie plus harmonieuse en prenant soin de notre planète et de notre santé.

En menant quelques recherches, il a noté que deux facteurs augmentaient le risque de développer un cancer : l’obésité et les infections.

Quelques études…

Selon le National Cancer Institute, l’obésité est liée à quelque 84.000 cas annuels de cancer. D’autre part, une étude publiée en 2014 dans The Lancet Oncology a démontré qu’en 2012, environ 500.000 cas de cancer (soit 3,6% du nombre des cancers dans le monde) étaient liés à une obésité ou un surpoids.

Une autre étude menée sur 80.000 femmes atteintes de cancer nous éclaire encore plus. En effet, cette étude montre que les femmes pré-ménopausées ayant un indice de masse corporelle (IMC) supérieur à 30 ont un risque plus accru de développer un cancer, contrairement aux femmes ayant un IMC moyen. À noter qu’un IMC normal est compris entre 18 et 25, un IMC de 25 est synonyme de surpoids, tandis qu’un IMC supérieur à 30 correspond à une obésité.

David Benjamin ajoute que si l’on prend en compte les autres effets de l’obésité sur la santé, ils semblent étroitement liés à l’augmentation du risque de cancer.

Comment l’obésité augmente le risque de cancer ?

Une alimentation trop calorique peut conduire à l’obésité. De nombreuses études ont démontré que l’obésité et le surpoids pouvaient entraîner une augmentation du taux de plusieurs hormones, ce qui peut conduire à la formation de cellules cancéreuses dans l’organisme.

Au Canada, des recherches scientifiques ont démontré que les femmes qui ont un indice de masse corporelle (IMC) de 31.1 ou plus et qui n’ont jamais suivi d’hormonothérapie substitutive (traitement prescrit par les médecins pour soulager les symptômes de la ménopause), risquent 2,5 fois plus de développer un cancer du sein que celles qui ont un IMC de 22,6 ou moins.

Les hormones ovariennes, notamment les œstrogènes, jouent un rôle crucial dans la formation du cancer du sein. En effet, les ovaires produisent la majorité de l’œstrogène, mais après la ménopause, le tissu graisseux produit un petit peu d’œstrogène. Si on a un tissu significativement graisseux, les taux d’œstrogène peuvent augmenter et ainsi augmenter le risque de cancer du sein.

Les types de cancer liés à l’obésité et au surpoids :

• Le cancer du gros intestin
• Le cancer du sein (après la ménopause)
• Le cancer du rein
• Le cancer du foie
• Le cancer de l’ovaire

Comment les infections augmentent-elles le risque de cancer ?

Les infections fongiques ou dues aux parasites, au candida ou aux levures se développent lorsque le système immunitaire est défaillant. Si le système immunitaire utilise les globules blancs pour combattre les infections tout en essayant d’attaquer les cellules cancéreuses simultanément, les cellules saines ne seront pas assez résistantes. En effet, lorsque votre système immunitaire est affaibli à cause de la lutte contre les infections, qu’elles soient fongiques, bactériennes ou virales, votre capacité à lutter contre la prolifération des cellules cancéreuses se dégrade sévèrement.

David Benjamin rappelle que beaucoup d’aliments et de produits chimiques, utilisés et consommés quotidiennement, peuvent être cancérigènes. Il est donc très important de réduire la consommation de ces produits qui augmentent le risque de cancer.

Par exemple, le cancer du col de l’utérus est principalement dû à une infection déclenchée par un virus connu sous « papillomavirus humain ». Ce dernier se transmet par un simple contact sexuel (caresse génitale, pénétration…) et peut conduire à la propagation de lésions précancéreuses, voire cancéreuses.

Les types de cancer liés aux infections :

• Le cancer d’estomac (peut être dû à la bactérie Helicobacter pylori)
• Le cancer du foie (peut être dû à une infection par les virus de l’hépatite B ou C)

Comment prévenir le cancer ?

Tâchez de maintenir un poids santé et de perdre des kilos en cas de surpoids en favorisant la consommation d’aliments naturels tels que les fruits, les légumes et les épices. Ajouter des herbes et épices anti-infectieuses à votre alimentation vous aidera à stimuler la digestion et à lutter contre toute infection causée par un système immunitaire défaillant.

Une activité physique régulière est également essentielle pour préserver votre santé, il suffit de faire une marche tous les jours ou quelques entraînements intenses de temps à autre.

Ces conseils devraient vous aider à prévenir l’obésité et à stimuler votre immunité, afin de réduire le risque de cancer et rester en bonne santé.

Contenus sponsorisés
Loading...